Salagnon - Ecole primaire

concours d’histoires courtes

jeudi 6 janvier 2011

Les trois fantômes d’Halloween

Hier, c’était Halloween. J’ai eu une idée : et si on fêtait Halloween ?
A la fin de la journée, j’ai laissé mon petit frère Philippe à l’école et j’ai couru au supermarché. J’ai acheté des bonbons en forme de citrouille, des boules de polystyrène, une nappe d’Halloween. Je suis passée en caisse, j’ai tout payé. Je suis rentrée, j’ai décoré toute la maison. Puis je me suis aperçue que j’avais complètement oublié mon petit frère. Je me suis dépêchée d’aller à l’école. Philippe jouait avec des cailloux…

Et sur le chemin du retour, nous sommes tombés nez à nez avec un fantôme. Il a attrapé mon petit frère puis il s’est exclamé : « Si tu veux revoir ton petit frère, tu dois accomplir trois épreuves : la première est de déguster entièrement ce sac de bonbons en forme de citrouille, la deuxième de dévorer une cocotte pleine de bananes cuites avec du coulis de chocolat dessus, et la troisième d’avaler des litres de diabolo fraise. » J’ai hésité quelques secondes : ça avait l’air délicieux, tout à fait appétissant ! Mais je ne sais pas trop ce qui m’a pris et j’ai répondu : « Ah que non ! » Alors, le fantôme a disparu dans son château hanté qui flottait sur un nuage, en entraînant avec lui mon petit frère qui hurlait de terreur. J’ai pleuré de joie en les regardant s’envoler et je lui ai souhaité : « Bonnes vacances Philippe et n’oublie pas tes devoirs ! »

Mais non, je plaisante, ça ne s’est pas passé comme ça.
Reprenons : je suis allée au supermarché…, etc. Ensuite, je suis rentrée à la maison…, etc. J’ai couru à l’école…, etc.
Et sur le chemin du retour, un petit fantôme tout blanc nous a barré le passage. Mon petit frère s’est exclamé : « Oh ! Regarde, un petit fantôme tout blanc ! » Ce petit fantôme est aussitôt rentré dans le corps de Philippe et il m’a dit : « Pousse-toi de notre chemin gros lardon à poils rouges. » Je me suis poussée et, Philippe, avec le fantôme à l’intérieur de lui, est rentré à la maison. Et puis, il a tout cassé : le vase préféré de maman, la télévision de papa et même mes jouets ! Quand ils sont arrivés, nos parents l’ont grondé et lui ont donné une punition : « Tu seras l’esclave de ta sœur et tu feras exactement tout ce qu’elle te demande jusqu’à ta mort ! »

Mais non, je rigole, ça ne s’est pas passé comme ça.
En vrai, je n’ai pas de petit frère mais une petite sœur qui s’appelle Charlotte. Je suis allée la chercher à l’école déguisée en fantôme. J’avais juste pris un drap blanc, fait deux trous pour les yeux et le tour était joué ! En me voyant arriver, ma petite sœur a crié : « Au secours ! Un fantôme ! ». Elle s’est mise à trembler et est devenue toute verte tellement qu’elle avait peur. Elle était terrorisée.
Alors, j’ai enlevé mon drap et je lui ai proposé : « Et si on allait à Walibi visiter la maison hantée ? »


| Plan du site | Connexion | Espace privé | Aide | Contacts et mentions légales | &
43 articles | 5 944 visites depuis le début | popularité 138