Visite à la ferme de Reinach

Nous sommes allés à la ferme de Reinach à la Motte Servolex le lundi 25 juin.

Nous avons appris que le foin est comme un pain au chocolat frais, et que la paille est comme un pain au chocolat rassis. Le foin sert de nourriture et la paille sert de litière. Les animaux préfèrent manger le foin, mais quand il n’y a plus de foin, ils n’ont plus le choix et mangent la paille.

 

Nous avons donné du foin aux génisses: ce sont des petites vaches qui n’ont pas encore eu de veaux.

   

Sur les oreilles des vaches, on a mis des étiquettes qui servent à les reconnaître. Il y a une étiquette sur chaque oreille au cas où la vache en perdrait une.

L’anneau blanc dans leur naseau empêche les génisses de se téter entre elles et d’abîmer les mamelles.

Nous avons vu la cave à fromages. Il y avait des tommes de Savoie, des fromages plus ou moins vieux, des gros fromages et des petits. Nous avons appris qu’il faut cinq semaines pour fabriquer et pouvoir manger une tomme. C’est un champignon qui mange le dessus et le dessous du fromage et cela forme la croûte de la tomme.

Nous sommes allés ensuite dans une salle où nous avons fabriqué du fromage blanc et du beurre.

Nous avons mis dans du lait chaud de la présure : c’est un liquide qui vient de l’estomac du veau et qui sert à faire cailler le lait.

Nous avons ensuite tourné dix fois la louche.

Nous avons mis le couvercle sur le saladier pour laisser le liquide.

Nous ne devions pas toucher ni faire bouger la table, donc nous avons reculé nos chaises.

Pendant ce temps, nous avons fait du beurre. Pour cela, nous avons secoué la crème cinq minutes environ, chacun à tour de rôle, par table.

Et voilà le beurre!

Nous avons égoutté avec un chinois, puis les adultes ont fait des tartines et nous avons dégusté notre beurre! C’était délicieux!

Pendant que nous faisions le beurre, le lait s’est durci et est devenu du fromage blanc. Chacun à notre tour, nous avons rempli les faisselles avec la louche.

      

Nous n’avons pas pu manger notre fromage blanc car il faut un jour pour le fabriquer. Nous avions versé plus de présure que nécessaire  pour voir le lait cailler rapidement, mais du coup nos fromages blancs n’étaient pas bons à manger. Nous avons donc dégusté le fromage blanc du fromager, qu’il avait fait la veille. Pour que cela soit encore meilleur, nous avons rajouté du sucre. C’était succulent!

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *