Archives pour la catégorie Vie des classes VdR

Spectacle de fin d’année.

C’est avec un grand plaisir, que l’ensemble des classes élémentaires et maternelles du Val des Roses a assisté au  spectacle de Curriculo avec Thomas Comby-Chopin.  Spectacle alliant magie, acrobaties, musique, jonglage et clown.

Deux représentations financées par l’association des représentants  des parents d’élèves de l’école.  Encore merci.

 

 

Tous sur les patins !

Tous les jeudis matins les CPs du Val des Roses chaussent les patins pour aller patiner sur la patinoire d’Albertville . Malgré une grande appréhension pour certains , à la fin de la 1ere séance , tous arrivaient à progresser sur la glace.  5 séances sont prévues jusqu’aux vacances de Noël . Merci aux nombreux parents qui nous accompagnent et qui aident les enfants à mettre leurs patins et le casque.

 

Les meilleurs détectives sont….

Cette année, les élèves de la  classe de CE2 sont des détectives en herbe. Ils sont répartis en trois équipes et  leur comportement en classe ou les défis proposées par le maître ou la maîtresse leur permettent de gagner des points. A la fin de la période, l’équipe qui a le plus de points remporte la coupe des meilleurs détectives.

Pour cette première période, il s’agit de l’équipe Fantomette!

Les CPs font du cirque

Les mardis ,dans le cadre de leur nouveau projet pôle ,  les CPs du Val des Roses font du cirque avec leur nouvel intervenant Thomas.

Tout au long de l’année , ils vont découvrir les différentes familles du cirque : acrobatie, équilibre , jonglage et clown.

Après une première  séance de découverte autour du  jonglage , la  2 ième séance a permis aux élèves de s’initier à différents appareils autour de l’équilibre comme la boule , le pédalo et  le fil.

Notre promenade à Hauteluce

Le lundi 26 juin, nous sommes allés à Hauteluce avec Hélène, qui a travaillé avec nous sur le quartier pendant l’année. Il y avait aussi Mme Bouvier et ses élèves, notre maîtresse Mme Barthe et les mamans de Nassim, de Féo, de Kendra, de Lucie et de Kurtis.

Nous avons visité l’écomusée. Il y avait une salle dans laquelle une maison était reconstituée comme avant.

Il y avait la cuisine, la cheminée, le lit et des mannequins.

Avant, il n’y avait pas de machine à laver. Les gens lavaient le linge avec une planche.

Voici deux barattes, pour faire le beurre.

Nous sommes allés dans l’ancienne salle de classe. La maîtresse a fait peur à certains d’entre nous! Avant, les élèves avaient des plumes pour écrire, des blouses pour ne pas se tacher avec l’encre, et ils ne rentraient pas tous à midi chez eux pour manger. Ils pouvaient faire chauffer leur repas sur le poêle.

Nous avons vu aussi les costumes, des outils pour l’agriculture, la salle des pompiers, la fabrication des toits.

En sortant de l’écomusée, nous sommes allés au parc pour pique-niquer. Sur le chemin, nous avons vu le Mont Blanc.

Les maîtresses avaient prévu d’aller au parc de jeux, mais elles ont changé d’avis car il risquait de pleuvoir. Nous sommes donc allés faire la promenade pour observer les maisons et leurs toits en ancelles.

Nous avons vu une maison qui date de 1 616. Les maisons étaient en bois et on emboîtait les poutres pour construire les murs de la maison.

La balade était bien, mais c’était un peu fatiguant, surtout quand il y avait des montées! Les sentiers étaient parfois escarpés. Il faisait chaud. Certains se sont amusés à attraper des sauterelles.

Au retour de la balade, nous avons pu aller jouer au parc. Il y avait des balançoires, des toboggans, des appareils pour faire du sport et un court de tennis. Certains faisaient un dessin sur les activités de la journée.

Une emmontagnée vers le fort de la Batterie


Vendredi 15 juin, dans le cadre de leur projet pôle d’excellence : « un territoire, des hommes », les élèves de CM1/CM2 et de CM2 sont allés en randonnée vers le col de l’Alpettaz et plus précisément le Fort de la Batterie. Ils ont emprunté le chemin des troupeaux en route pour les alpages lors de l’emmontagnée. La montée leur a paru difficile mais elle était ponctuée d’arrêts durant lesquels les guides, Olivier et Yann, les ont aidés à observer les traces de l’action de l’homme sur le territoire et à expliquer le paysage. Arrivés au sommet, à 1440 m d’altitude, les enfants ont découvert le site du Fort de la Batterie. Ils ont pique-niqué dans la cour du fort et visité ce dernier, accompagnés d’Olivier Cartier Moulin, coordinateur du projet, accompagnateur de moyenne montagne. Le site domine la ville d’Ugine et les enfants devaient, depuis ce belvédère, repérer les différents sites d’activités économiques d’Ugine et ses alentours. Les enfants ont ainsi repéré les espaces tertiaires du centre-ville, le secteur secondaire des usines d’Ugitech, Areva et Timet à l’entrée d’Ugine et les champs et forêts exploités par les employés du secteur primaire. Sous un beau soleil, mais à l’ombre des arbres pendant la randonnée, les enfants ont effectué une beau voyage dans le temps à la découverte de la vie des bergers de nos montagnes du siècle dernier et enrichi leurs connaissances sur les activités des hommes et leur impact sur leur environnement.