Archives de catégorie : PÔLES D’EXCELLENCE

Les Saisies… – 14/10/19

La journée du lundi 14 octobre  a été consacrée à une sortie sur la station des Saisies, sous un soleil radieux et des températures très douces.

Dès l’arrivée à la station, deux groupes ont été constitués pour le déroulement des différentes activités : en effet, la journée se composait de deux parties : le parcours des sentiers de randonnée dans le cadre de la réserve naturelle des Tourbières sur 1/2 journée et l’autre aspect consacré au rôle tenu par la station des Saisies lors des Jeux Olympiques d’Hiver de 1992 à Albertville . En compagnie de moniteurs de ski de la station, les élèves ont pu voir le pas de tir, où se sont déroulées les épreuves de biathlon de ces Jeux Olympiques. L’association sportive avait complété cette visite par une activité pratique et très originale: un professionnel a expliqué aux enfants le fonctionnement de la carabine utilisée lors des épreuves de biathlon. Puis de façon très concrète, il a montré aux enfants comment tirer au laser; les enfants ont pu pratiquer, sur des cibles électroniques, cinq cibles à la suite situées à une dizaine de mètres.

Cette activité a remporté un franc succès et suscité beaucoup d’enthousiasme chez tous les participants.

L’autre demi journée était consacrée au parcours sur les sentiers de randonnée du site des Tourbières afin de découvrir ce milieu assez remarquable. Cette tourbière, située entre 1500 et 1700 mètres d’altitude, a été classée Zone Natura 2000 en 2006, puis Réserve Naturelle en 2013 afin de protéger la biodiversité. Accompagnés par un garde de l’environnement, le Directeur de l’Ecole et des parents d’élèves volontaires, les enfants ont pu contempler des plantes rares, des plantes carnivores (la réserve en héberge une quarantaine!) et visualiser l’habitat naturel construit par les animaux eux mêmes comme les fourmilières ou les terriers des marmottes. Le garde de l’environnement a évoqué aussi la richesse des Tourbières au niveau de la faune -insectes et papillons très particuliers- mais nous n’avons pas pu les admirer.

L’accès à ce site ne peut se faire que par le biais de ces sentiers de randonnée, afin de préserver ce milieu extraordinaire et si fragile. Enfants et accompagnateurs ont été fortement impressionnés par la richesse botanique de cette réserve et par la majesté du cadre.

À l’heure où les enjeux environnementaux sont devenus d’une actualité brûlante, une visite dans un tel cadre sera très bénéfique pour la sensibilisation de jeunes enfants.

Musée de Conflans – 11-10-19

Le vendredi 11 octobre, les élèves de CM1 de l’Ecole Élémentaire Louis Pasteur ont pu concilier deux aspects majeurs de la scolarité : un contact étroit avec la nature et la réalisation d’un parcours culturel.

Les enfants sont partis à pied en direction du village de Conflans et plus particulièrement du musée d’Art et d’Histoire de cette petite ville. Ils ont ainsi pu admirer la nature et ses couleurs automnales et effectuer environ 40 minutes  de marche sur un parcours assez abrupt. Nous voici arrivés à Conflans, ancienne cité médiévale et bourg protégeant historiquement l’entrée de la Tarentaise.

Les enfants visitent le Musée d’Art et d’Histoire. Ce musée est installé dans la « Maison Rouge » seul bâtiment en brique de Conflans, classé par ailleurs monument historique. Il retrace la vie quotidienne des habitants de la montagne du XVIII au milieu du XIX e siècle.

Nous pouvons aussi  voir des objets du patrimoine rural local et plus particulièrement les accessoires liés à la pratique des sports d’hiver tels que le ski, le bobsleigh, ou la randonnée avec des raquettes à neige, un traîneau de secours en montagne tels qu’ils étaient conçus au siècle dernier.Les enfants sont ainsi sensibilisés à l’histoire du ski. Ils ont également  pu constater l’évolution et la véritable transformation qu’ont connu ces différents objets en les comparant à ceux vus deux jours auparavant lors de leur visite à la Maison des Jeux Olympiques à Albertville.

Ensuite, afin de mettre à profit les différentes informations présentées, les enfants ont répondu à un petit questionnaire afin d’étoffer leurs connaissances sur l’histoire de la Savoie.

Les enfants ont considéré cette sortie comme une belle découverte et une  excellente immersion dans le patrimoine local  et tout particulièrement dans l’évolution du ski, véritable emblème régional.

La Maison des Jeux Olympiques – 08-10-19

Mardi 8 octobre en matinée, les élèves de CM1 de l’école élémentaire Louis Pasteur se sont rendus à la Maison des Jeux Olympiques à Albertville. Ce site offre un espace d’exposition permanent, afin de faire recréer pour le visiteur la magie de ces Jeux Olympiques.

Les enfants ont commencé par admirer une maquette consacrée aux Alpes en général afin de remettre en situation  les Jeux Olympiques d’hiver de  1992. Puis ils ont pu écouter, dans le cadre d’un film d’animation, l’hymne composé par le chorégraphe français Philippe Decouflé pour le dossier de candidature de la ville (P. Decouflé organisera d’ailleurs tel un virtuose les cérémonies d’ouverture et de clôture de ces jeux, cérémonies restées dans toutes les mémoires).

Les enfants parcourent ensuite différentes salles où sont exposés de nombreux  objets liés aux sports olympiques en général ,mais également les costumes portés par les champions olympiques français. Le costume des patineurs français : le couple Duchesnay, médaillé d’argent à ces Jeux a été particulièrement apprécié par les enfants.Afin de tester leurs connaissances après cette visite, les enfants ont ensuite répondu à un mini questionnaire sur l’olympisme. Cette maison reflète tout à fait l’ambiance des Jeux Olympiques et cherche à faire revivre l’esprit olympique en général basé sur des principes de tolérance, de paix et de noble émulation.

Les enfant ont aussi pu mieux percevoir « l’effet vitrine » que ces Jeux ont représenté  au niveau mondial pour le tourisme savoyard.

La première intervention d’Audrey… 23-09-2019

Lundi 23 septembre après-midi, Audrey Martenon, intervenante, est venue en classe de CM1, poser les jalons de l’activité de cette année dans le cadre du Projet des Pôles d’Excellence.

Ce projet consistera en la réalisation d’un film d’animation consacré aux activités de la montagne; l’ensemble de l’école Louis Pasteur, du CP au CM2, contribuant à la réalisation de ce film. Audrey Martenon a brièvement présenté les différentes étapes du montage d’un film.

Puis les enfants ont ensuite abordé l’aspect concret de ce montage: ils ont essayé de définir le cadre de ce film en répondant aux quatre questions essentielles : qui sont les personnages principaux ; quand et où se déroule l’action, comment les personnages vont-ils agir et procéder ? Ils ont ainsi commencé à élaborer le scénario du film en respectant bien sûr les techniques  cinématographiques qu’ils ont fait en sorte d’utiliser au mieux.

Une grande place a été laissée à la créativité et à l’imagination des enfants qui ont classé eux-mêmes les différents thèmes et élaboré l’ébauche du scénario.

Cette activité, très originale et s’exerçant dans un domaine tout à fait nouveau pour les élèves, a suscité beaucoup d’enthousiasme.

Le Dôme théâtre – 20-09-2019

Dans le cadre des Journées Européennes du Patrimoine, catégorie Jeunesse, la classe de CM1 de l’école élémentaire Louis Pasteur a visité le Dôme ce vendredi 20 septembre.

Cette immersion dans l’univers du spectacle a débuté par une présentation de ce centre socio-culturel, dont la construction est indissociable des Jeux Olympiques d’Hiver qui se sont déroulés à Albertville en 1992. Une fois le cadre posé, les enfants ont pu visiter les coulisses du Dôme afin de se familiariser avec les techniques du son (table de mixage) et de la lumière (utilisation de projecteurs). Les enfants ont aussi parcouru les différents étages du bâtiment afin de mieux saisir le fonctionnement d’ensemble du Dôme.

Guidés par leur intervenante, Elsa, les enfants ont pu satisfaire leur curiosité, en voyant « l’envers du décor » et comprendre les mécanismes de montage des pièces de théâtre qu’ils avaient visionné auparavant.

Qui sait ? Une telle sensibilisation très appréciée par les enfants, suscitera peut-être des vocations artistiques chez nos jeunes élèves ?

Jardins alpestres – 07-06-19

Vendredi 7 juin en matinée, la classe de CE2 de l’Ecole Élémentaire Louis Pasteur s’est à nouveau rendue à l’exposition des Jardins Alpestres d’Albertville. Les enfants avaient été enthousiasmés lors de leur première visite et beaucoup apprécié ce contact avec la nature.

Ce vendredi, un responsable des Espaces Verts de la Ville faisait office de guide pour la classe. Il a ainsi pu revenir longuement sur la présentation des différentes plantes et leurs utilisations parfois inattendues. Les enfants ont enrichi leurs connaissances grâce à la présentation des différents étages de végétation liés au changement d’altitude. Certes la faune évolue selon les étages de végétation mais la flore également en fonction de la variation des températures.Le guide a aussi  donné des pistes aux enfants afin de les amener à réfléchir sur le devenir de la végétation dans notre monde moderne où trop souvent la main de l’homme contribue à détruire un écosystème déjà fragile.

Les enfants se sont montrés très sensibles à cette sensibilisation à la nature.

Les jardins alpestres – 17-05-2019

Ce vendredi 17 mai, les enfants de la classe de CE2 de l’Ecole Élementaire Louis Pasteur se sont rendus, en avant première, au Festival des Jardins Alpestres.

Cette manifestation, organisée pour la deuxième année consécutive, est ouverte gratuitement au public le samedi 18 et le dimanche 19 mai. Elle a pour thème cette année  : « Saveurs de montagne ».  Deux établissements agricoles et horticoles du département : le Lycée Agricole Reinach de La Motte Servolex et le Lycée du Bocage à Chambéry avaient réalisé des jardins composés essentiellement de plantes comestibles alpines. Ils avaient apporté de nombreux plants que les lycéens  avaient eux mêmes confectionné.

Les enfants ont ainsi pu appréhender un univers assez nouveau pour eux en évoquant la croissance des plantes et leur utilisation culinaire par exemple.

L’accent a aussi été mis sur la relation avec l’art en montagne et les intervenants ont également sensibilisé les enfants à l’enjeu capital de la biodiversité. Les élèves ont apprécié ce moment d’échange autour de plantes locales dont ils ignoraient totalement l’utilisation et ont pu poser quelques questions sur les réalisations présentées. C’est la nature vue sous un autre angle !

La photographie…l’image…le son – 16-05-19

En courant de matinée du 16 mai, Margaux, l’animatrice des Ouvriers de l’Image, s’est rendue pour la dernière fois dans la classe de CE2 de l’École Élémentaire Louis Pasteur d’Albertville. Son intervention avait pour but de finaliser le projet Pôle en aidant les enfants à terminer leurs œuvres d’art. Celles-ci, parfois fort originales, sont toutes inspirées par  les thèmes du Land Art et Street Art. Agrémentée de description et d’histoire elles ont été retravaillées en classe par la suite.

Margaux est ensuite revenue sur l’élaboration d’un diaporama sonore en travaillant à nouveau avec les enfants sur la sélection de photos retenues au préalable.

Vous êtes tous cordialement invités au vernissage de l’exposition de ces œuvres, qui se déroulera le vendredi 24 mai prochain au Dôme. Ensuite, n’oubliez pas de noter dans vos agendas la date du  lundi 3 juin, où une série de petits films sera projetée au Dôme. 

La photographie – 06/05/19

Lundi 6 mai dernier en après midi, Margaux, animatrice de l’Association « Les Ouvriers de l’image » est revenue dans la classe de CE2 de l’Ecole Élémentaire Louis Pasteur. Son intervention s’inscrivait dans le cadre du projet Pôle Land Art et Street Art. Avec les enfants, elle a visionné l’ensemble des photos prises lors de la sortie scolaire du 19 avril dernier, réalisée sur Moûtiers et ses environs.

Elle a aidé les enfants à sélectionner les photos les plus représentatives à conserver pour une exposition future ou pour confectionner éventuellement un diaporama. Puis les enfants, répartis par groupes, se sont vus remettre 3 images renvoyant toutes à des thèmes différents par exemple : un objet, une image rappelant la nature. Chaque groupe devait, pour chacune des images remises lui donner une légende et aussi commencer à construire une petite histoire autour d’elle. Activité destinée bien sûr à développer l’imagination et l’expression écrite des enfants, et qui sera poursuivie et approfondie dans le cadre de la classe.

La séance s’est terminée par le début d’une réflexion sur les embarcations ou les objets flottants en général. Affaire à suivre…

Les enfants montrent toujours beaucoup d’intérêt pour ces moments d’apprentissage « plus concrets » pour eux et donc plus faciles à appréhender.

Hautecour/Moutiers – 19/04/19

Le vendredi 19 avril dernier, la classe de CE2 de l’école élémentaire Louis Pasteur a réalisé une sortie d’une journée sur Moutiers et ses environs. Cette sortie était consacrée au Land Art sous ses différentes formes.

Tout d’abord, la matinée s’est déroulée sur le site de Hautecour, au dessus de Moutiers, site au fort dénivelé où les enfants ont pu admirer des œuvres diverses et variées toutes composées de matériaux naturels tels que pierre, bois et terre. Œuvres de toute taille , des sculptures parfois géantes côtoient des totems ou même un « boudh’arbre ». Ces œuvres semblent presque prendre vie puisque le temps y a laissé son oeuvre en érodant le bois. Puis les enfants ont pu laisser libre cours à leur créativité en confectionnant eux mêmes quelques œuvres dans la forêt, tout ceci dans un cadre naturel idyllique. .

l’après midi la classe a visité les magnifiques œuvres de Land Art réalisées dans la ville de Moûtiers. La municipalité a pris l’initiative l’année précédente de redonner un nouveau souffle et d’égayer la ville en faisant appel à des artistes d’expérience dans ce domaine. Environ 2000m² de la ville ont ainsi été décorés avec une dizaine de fresques monumentales sur des thèmes très variés : une femme,des personnages, un aigle en fresque murale sur un immeuble de 10 étages par exemple.

Les enfants ont été à la fois très impressionnés et très intéressés par ce véritable « projet artistique urbain » et gardent un excellent souvenir de cette sortie d’un genre tout à fait nouveau.