Tous les articles par M. Déchêne-Cotillon - Directeur & enseignant - École élémentaire Louis Pasteur

A propos M. Déchêne-Cotillon - Directeur & enseignant - École élémentaire Louis Pasteur

Directeur de l'école élémentaire Louis Pasteur. Enseignant en charge de la classe de CM1.

Audrey est revenue… 15-10-2019

Nous avons accueilli pour la deuxième fois, l’intervenante Audrey Martenon. Rappelons que cette personne intervient dans le cadre des projets Pôle d’Excellence, qui va porter cette année sur la réalisation d’un documentaire d’animation.

Après avoir présenté les grandes lignes de l’activité lors de la première séance, Audrey a continué à travailler la notion même de scénario avec les différentes classes. Dans un deuxième temps, elle a divisé la classe en plusieurs groupes afin que les enfants se familiarisent à la technique du micro – trottoir. Enfin, toujours avec l’aide d’Audrey, les différents groupes d’enfants ont commencé à élaborer une liste de questions et ont essayé de formuler des demandes d’interviews ( comment aborder les personnes que l’on souhaiterait interroger, comment engager la conversation, pertinence des questions posées sur les Jeux Olympiques). La prochaine intervention d’Audrey sera consacrée à la mise en place concrète du micro-trottoir dans les rues d’Albertville.

Les élèves de CM1  vont se rendre  directement sur le terrain, au contact du public. Ils sont impatients de passer à cette étape…

Les Saisies… – 14/10/19

La journée du lundi 14 octobre  a été consacrée à une sortie sur la station des Saisies, sous un soleil radieux et des températures très douces.

Dès l’arrivée à la station, deux groupes ont été constitués pour le déroulement des différentes activités : en effet, la journée se composait de deux parties : le parcours des sentiers de randonnée dans le cadre de la réserve naturelle des Tourbières sur 1/2 journée et l’autre aspect consacré au rôle tenu par la station des Saisies lors des Jeux Olympiques d’Hiver de 1992 à Albertville . En compagnie de moniteurs de ski de la station, les élèves ont pu voir le pas de tir, où se sont déroulées les épreuves de biathlon de ces Jeux Olympiques. L’association sportive avait complété cette visite par une activité pratique et très originale: un professionnel a expliqué aux enfants le fonctionnement de la carabine utilisée lors des épreuves de biathlon. Puis de façon très concrète, il a montré aux enfants comment tirer au laser; les enfants ont pu pratiquer, sur des cibles électroniques, cinq cibles à la suite situées à une dizaine de mètres.

Cette activité a remporté un franc succès et suscité beaucoup d’enthousiasme chez tous les participants.

L’autre demi journée était consacrée au parcours sur les sentiers de randonnée du site des Tourbières afin de découvrir ce milieu assez remarquable. Cette tourbière, située entre 1500 et 1700 mètres d’altitude, a été classée Zone Natura 2000 en 2006, puis Réserve Naturelle en 2013 afin de protéger la biodiversité. Accompagnés par un garde de l’environnement, le Directeur de l’Ecole et des parents d’élèves volontaires, les enfants ont pu contempler des plantes rares, des plantes carnivores (la réserve en héberge une quarantaine!) et visualiser l’habitat naturel construit par les animaux eux mêmes comme les fourmilières ou les terriers des marmottes. Le garde de l’environnement a évoqué aussi la richesse des Tourbières au niveau de la faune -insectes et papillons très particuliers- mais nous n’avons pas pu les admirer.

L’accès à ce site ne peut se faire que par le biais de ces sentiers de randonnée, afin de préserver ce milieu extraordinaire et si fragile. Enfants et accompagnateurs ont été fortement impressionnés par la richesse botanique de cette réserve et par la majesté du cadre.

À l’heure où les enjeux environnementaux sont devenus d’une actualité brûlante, une visite dans un tel cadre sera très bénéfique pour la sensibilisation de jeunes enfants.

Résidence d’architectes – 10-10-19

Jeudi 10 octobre, la résidence d’architectes pour les écoles Pasteur et Val des Roses à commencé.

Une brève présentation a eu lieu de la part de Nelly et Benoît, les deux intervenants. Elle a été suivi par un temps d’ateliers : construction d’un pont en carton symbolisant le lien entre les deux écoles puis une description de photographies du quartier choisies par les élèves. Enfin, le projet a été présenté en détail au public. 

Ce projet s’annonce riche en apprentissages et en émotions !

Musée de Conflans – 11-10-19

Le vendredi 11 octobre, les élèves de CM1 de l’Ecole Élémentaire Louis Pasteur ont pu concilier deux aspects majeurs de la scolarité : un contact étroit avec la nature et la réalisation d’un parcours culturel.

Les enfants sont partis à pied en direction du village de Conflans et plus particulièrement du musée d’Art et d’Histoire de cette petite ville. Ils ont ainsi pu admirer la nature et ses couleurs automnales et effectuer environ 40 minutes  de marche sur un parcours assez abrupt. Nous voici arrivés à Conflans, ancienne cité médiévale et bourg protégeant historiquement l’entrée de la Tarentaise.

Les enfants visitent le Musée d’Art et d’Histoire. Ce musée est installé dans la « Maison Rouge » seul bâtiment en brique de Conflans, classé par ailleurs monument historique. Il retrace la vie quotidienne des habitants de la montagne du XVIII au milieu du XIX e siècle.

Nous pouvons aussi  voir des objets du patrimoine rural local et plus particulièrement les accessoires liés à la pratique des sports d’hiver tels que le ski, le bobsleigh, ou la randonnée avec des raquettes à neige, un traîneau de secours en montagne tels qu’ils étaient conçus au siècle dernier.Les enfants sont ainsi sensibilisés à l’histoire du ski. Ils ont également  pu constater l’évolution et la véritable transformation qu’ont connu ces différents objets en les comparant à ceux vus deux jours auparavant lors de leur visite à la Maison des Jeux Olympiques à Albertville.

Ensuite, afin de mettre à profit les différentes informations présentées, les enfants ont répondu à un petit questionnaire afin d’étoffer leurs connaissances sur l’histoire de la Savoie.

Les enfants ont considéré cette sortie comme une belle découverte et une  excellente immersion dans le patrimoine local  et tout particulièrement dans l’évolution du ski, véritable emblème régional.

La Maison des Jeux Olympiques – 08-10-19

Mardi 8 octobre en matinée, les élèves de CM1 de l’école élémentaire Louis Pasteur se sont rendus à la Maison des Jeux Olympiques à Albertville. Ce site offre un espace d’exposition permanent, afin de faire recréer pour le visiteur la magie de ces Jeux Olympiques.

Les enfants ont commencé par admirer une maquette consacrée aux Alpes en général afin de remettre en situation  les Jeux Olympiques d’hiver de  1992. Puis ils ont pu écouter, dans le cadre d’un film d’animation, l’hymne composé par le chorégraphe français Philippe Decouflé pour le dossier de candidature de la ville (P. Decouflé organisera d’ailleurs tel un virtuose les cérémonies d’ouverture et de clôture de ces jeux, cérémonies restées dans toutes les mémoires).

Les enfants parcourent ensuite différentes salles où sont exposés de nombreux  objets liés aux sports olympiques en général ,mais également les costumes portés par les champions olympiques français. Le costume des patineurs français : le couple Duchesnay, médaillé d’argent à ces Jeux a été particulièrement apprécié par les enfants.Afin de tester leurs connaissances après cette visite, les enfants ont ensuite répondu à un mini questionnaire sur l’olympisme. Cette maison reflète tout à fait l’ambiance des Jeux Olympiques et cherche à faire revivre l’esprit olympique en général basé sur des principes de tolérance, de paix et de noble émulation.

Les enfant ont aussi pu mieux percevoir « l’effet vitrine » que ces Jeux ont représenté  au niveau mondial pour le tourisme savoyard.

La première intervention d’Audrey… 23-09-2019

Lundi 23 septembre après-midi, Audrey Martenon, intervenante, est venue en classe de CM1, poser les jalons de l’activité de cette année dans le cadre du Projet des Pôles d’Excellence.

Ce projet consistera en la réalisation d’un film d’animation consacré aux activités de la montagne; l’ensemble de l’école Louis Pasteur, du CP au CM2, contribuant à la réalisation de ce film. Audrey Martenon a brièvement présenté les différentes étapes du montage d’un film.

Puis les enfants ont ensuite abordé l’aspect concret de ce montage: ils ont essayé de définir le cadre de ce film en répondant aux quatre questions essentielles : qui sont les personnages principaux ; quand et où se déroule l’action, comment les personnages vont-ils agir et procéder ? Ils ont ainsi commencé à élaborer le scénario du film en respectant bien sûr les techniques  cinématographiques qu’ils ont fait en sorte d’utiliser au mieux.

Une grande place a été laissée à la créativité et à l’imagination des enfants qui ont classé eux-mêmes les différents thèmes et élaboré l’ébauche du scénario.

Cette activité, très originale et s’exerçant dans un domaine tout à fait nouveau pour les élèves, a suscité beaucoup d’enthousiasme.

Le Dôme théâtre – 20-09-2019

Dans le cadre des Journées Européennes du Patrimoine, catégorie Jeunesse, la classe de CM1 de l’école élémentaire Louis Pasteur a visité le Dôme ce vendredi 20 septembre.

Cette immersion dans l’univers du spectacle a débuté par une présentation de ce centre socio-culturel, dont la construction est indissociable des Jeux Olympiques d’Hiver qui se sont déroulés à Albertville en 1992. Une fois le cadre posé, les enfants ont pu visiter les coulisses du Dôme afin de se familiariser avec les techniques du son (table de mixage) et de la lumière (utilisation de projecteurs). Les enfants ont aussi parcouru les différents étages du bâtiment afin de mieux saisir le fonctionnement d’ensemble du Dôme.

Guidés par leur intervenante, Elsa, les enfants ont pu satisfaire leur curiosité, en voyant « l’envers du décor » et comprendre les mécanismes de montage des pièces de théâtre qu’ils avaient visionné auparavant.

Qui sait ? Une telle sensibilisation très appréciée par les enfants, suscitera peut-être des vocations artistiques chez nos jeunes élèves ?

La coopérative scolaire

Depuis plusieurs années, les enseignants et le personnel de l’école font vivre une coopérative dans notre école.

Qu’est-ce qu’une coopérative scolaire ?

logo de l'office central de la coopération à l'école - pédagogie coopérative

La coopérative scolaire est un élément important de la vie de l’école. C’est un regroupement d’enseignants, du personnel de l’école et d’élèves qui décident de mettre en œuvre un projet éducatif s’appuyant sur la pratique de la vie associative.
Cette association contribue au développement de l’esprit de solidarité entre les élèves et à l’amélioration du cadre scolaire et des conditions de travail et de vie dans l’école.

Il est important de savoir que notre coopérative scolaire est affiliée à la section départementale de l’office central de la coopération à l’école (OCCE), en tant que section locale. Elle est contrôlée par l’OCCE, ce qui lui apporte des garanties de gestion.

À quoi sert la “coop” ?

L’argent de la coopérative scolaire peut être utilisé de la manière suivante :

  • achats de matériel spécifique pour la classe (ingrédients pour les ateliers cuisine en maternelle …)
  • sorties culturelles (cinéma, théâtre, musée…)
  • sorties sportives (location de matériel …)
  • financement de projets au niveau de l’école, comme des correspondances, des activités artistiques …

Comment est-elle financée ?

Tout d’abord, l’argent provient des bénéfices réalisés lors de la vente des photos de classe. Ensuite, le « Sou des écoles », l’association des parents d’élèves, verse, annuellement, une subvention de 800 Euros récoltés grâce aux événements que ces parents bénévoles organisent tout au long de l’année :

  • vente de gâteaux, de boissons
  • vente de brioches
  • animations
  • etc…

En vertu du principe de solidarité, aucun élève ne peut être écarté du bénéfice d’une activité financée par la coopérative scolaire au motif que ses parents n’ont pas participé à son financement.

La coopérative scolaire ne doit pas non plus se substituer aux obligations de la commune en matière d’équipement et de fonctionnement de l’école. Ainsi, elle n’a pas à acquérir en lieu et place de la commune du matériel d’enseignement collectif ou du matériel indispensable au fonctionnement de l’école.