Visionnage du film « Sur le chemin de l’école »

Sur le chemin de l’école narre les histoires parallèles de 4 enfants des quatre coins du monde pour qui, aller à l’école est un véritable périple. L’envie d’accéder au savoir, d’avoir de meilleures conditions de vie que leurs parents, leur donne ce courage.

Au Kenya, Jackson, 11 ans, doit marcher 15 km dans la savane et éviter les animaux sauvages comme les éléphants avec sa petite sœur1.

Dans les montagnes de l’Atlas, au Maroc, Zahira, 12 ans, rejoint son internat au terme de 22 km soit 4 heures de marche sur des chemins caillouteux.

En Argentine, Carlos, 11 ans, traverse à cheval les plaines de Patagonie sur 18 km, avec sa petite sœur comme passagère.

En Inde, Samuel, 13 ans, qui a perdu l’usage de ses jambes et des bras, est emmené à l’école par ses deux frères, qui poussent ou tirent son fauteuil roulant pendant 1 h 15 min sur des chemins à conditions difficiles.

IMPRESSIONS DES ÉLÈVES :

Ce film fait comprendre que nous avons la chance de vivre et d’aller à l’école. On se plaint , on se plaint alors que nos problèmes sont petits petits. La vie c’est maintenant !!! Adèle

J’ai aimé ce film car les enfant voulaient tellement aller à l’école ! Mais j’ai trouvé que c’était triste car certains étaient super pauvres. Neyannah

Les enfants allaient à l’école et ils étaient contents même si le chemin était dur. Alaïs

Les 3 frères sont courageux : 2 des frères poussent leur 3ème frère sur un fauteuil roulant. Leurs parents les encouragent. Océane

J’ai aimé ce film car il montre que la vie n’est pas un long fleuve tranquille et aussi il montre que l’école n’est pas accessible  à tous et pour ceux qui peuvent y aller ce n’est pas facile. Ceci montre la chance que nous avons de pouvoir aller à l’école dans de bonnes conditions, sans danger. Camille

J’ai aimé ce film car il y a de l’entraide.Même si nous sommes tous des Hommes, tous ne peuvent pas aller à l’école… Lison

J’ai aimé quand les deux filles aident leur copine. Clémence

J’ai aimé ce film car il y avait de l’entraide, il y avait des animaux et les enfants passaient par des chemins difficiles. Jorane

J’ai bien aimé quand la soeur de Carlos est tombée et que son frère l’a aidée. Mais je n’ai pas aimé quand les messieurs n’ont pas aidé Zahira et ses copines. Antoine

Dans ce film, il y avait de l’entraide, du courage et de la solitude. Antoine

J’ai envie de retenir que les enfants avaient de l’enthousiasme d’aller à l’école, ils s’entraidaient et ils ont du courage. Tia

J’ai bien aimé car il y avait de l’entraide et les enfants écoutaient bien leurs parents. Julian

J’ai aimé ce film car il y avait des moments drôles comme quand les deux frères poussant leur frère en fauteuil roulant sont passés dans l’eau car ils croyaient que ça allait raccourcir le chemin mais finalement c’était le contraire. Tom

J’ai envie de retenir que les enfants, frères et soeurs, s’aiment. Elona

J’ai aimé ce film car il se passait en Inde et en Afrique. Aussi il montre à des enfants comme nous que l’école est une chance. Damian

J’ai aimé l’entraide, la gentillesse, le partage et l’amour que les enfants se donnent. Théa

J’ai aimé ce film car ça m ‘a appris qu’on a de la chance d’être à l’école. Julien

J’ai aimé car Carlos était gentil avec sa soeur. Rafael

J’ai envie de retenir l’entraide entre les frères et soeurs et les copains-copines. Le courage qu’ils ont tous pour pouvoir apprendre. J’ai de la chance, beaucoup de chance. Olivia

 

 

Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.