Rédaction : texte libre

Quand j’aurai 19 ans, je sauverai les animaux de la Terre. J’habiterai avec eux, je m’amuserai, je les soignerai. Je travaillerai beaucoup à l’école pour apprendre à les sauver et à faire de la prévention auprès des gens pour préserver la nature.

Damian

J’ai envie qu’on ne tue pas les animaux car nous sommes pareils : nous sommes tous vivants. C’est comme si on mange des animaux, ils peuvent nous tuer aussi sinon ce n’est pas juste. J’adore les animaux car ils ne font pas de mal.

Je voudrais aussi qu’on ne pollue plus jamais. NeyannahLa fourmi

La fourmi

J’avance les pieds nus dans l’herbe fraiche. Il fait beau, le soleil tape sur ma peau blanche. Je m’assois dans l’herbe et je lis. Je sens quelque chose sur ma jambe, une feuille ou une minuscule petite bête peut-être.

Mais quelle est cette petite, cette minuscule bête qui s’amuse sur ma jambe ? Je regarde et je vois une fourmi. Elle s’amuse à faire des glissades comme sur un toboggan sur ma jambe. Je l’observe, elle est noire donc elle ne pique pas ; je la vois, elle monte monte, elle se glisse sous mon T-shirt et ressort vers mon cou. Je la prends délicatement et la mets sur la terre, elle creuse un petit trou aussi minuscule qu’elle et se faufile à l’intérieur.

Au revoir petite fourmi ! Adèle

Le printemps

Dans la montagne, le printemps se lève. Les marmottes sortent de leur hibernation et redécouvrent le monde extérieur, sa beauté… La marmotte continue le fil de sa vie, elle reconstruit ce qui s’est cassé pendant l’hiver sous le poids de la neige. Puis vient la saison des amours. Elle vient d’avoir trois petits et elle va les élever. Camille

Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.