Fête de fin d’année

Présentation du projet de musique mené conjointement avec notre intervenant musique Ronan sur les récitations de Georges Aperghis, compositeur de musique contemporaine.
Les Récitations d’Aperghis sont une œuvre vocale répartie en 14 pièces séparées qui s’appuient essentiellement sur une combinaison virtuose de phonèmes. L’écriture se caractérise par une grande vitesse, des répétitions et des accumulations, une haute pression rythmique. Elles sollicitent la participation créative de l’interprète et s’accommodent bien d’une grande versatilité de modes de jeux vocaux. Une langue imaginaire s’y invente, ambiguë et souvent drôle.

Les élèves ont écrit leurs textes et travaillé sur leur diction, intonation, vitesse, posture, bref leur interprétation.

Les élèves ont également chanté en français, anglais, en italien, ils ont dansé et ils ont mis en scène un album de jeunesse.

Ensuite les CM2 ont reçu un dictionnaire offert par l’Amicale laïque. L’investissement du personnel de l’école et des parents de l’Amicale laïque a été remercié. La maitresse des grands a dédicacé les dictionnaires des CM2, leur souhaitant de poursuivre leur chemin de découvertes, de rencontres et d’Amour dans la confiance !

La soirée a continué dans le partage autour d’un verre de l’amitié et d’un pique-nique !

Bel été à tous !

Rédaction : texte libre

Quand j’aurai 19 ans, je sauverai les animaux de la Terre. J’habiterai avec eux, je m’amuserai, je les soignerai. Je travaillerai beaucoup à l’école pour apprendre à les sauver et à faire de la prévention auprès des gens pour préserver la nature.

Damian

J’ai envie qu’on ne tue pas les animaux car nous sommes pareils : nous sommes tous vivants. C’est comme si on mange des animaux, ils peuvent nous tuer aussi sinon ce n’est pas juste. J’adore les animaux car ils ne font pas de mal.

Je voudrais aussi qu’on ne pollue plus jamais. NeyannahLa fourmi

La fourmi

J’avance les pieds nus dans l’herbe fraiche. Il fait beau, le soleil tape sur ma peau blanche. Je m’assois dans l’herbe et je lis. Je sens quelque chose sur ma jambe, une feuille ou une minuscule petite bête peut-être.

Mais quelle est cette petite, cette minuscule bête qui s’amuse sur ma jambe ? Je regarde et je vois une fourmi. Elle s’amuse à faire des glissades comme sur un toboggan sur ma jambe. Je l’observe, elle est noire donc elle ne pique pas ; je la vois, elle monte monte, elle se glisse sous mon T-shirt et ressort vers mon cou. Je la prends délicatement et la mets sur la terre, elle creuse un petit trou aussi minuscule qu’elle et se faufile à l’intérieur.

Au revoir petite fourmi ! Adèle

Le printemps

Dans la montagne, le printemps se lève. Les marmottes sortent de leur hibernation et redécouvrent le monde extérieur, sa beauté… La marmotte continue le fil de sa vie, elle reconstruit ce qui s’est cassé pendant l’hiver sous le poids de la neige. Puis vient la saison des amours. Elle vient d’avoir trois petits et elle va les élever. Camille

Opération « Piles solidaires »

De décembre 2018 à avril 2019, notre école a participé à une opération de récolte de piles usagées, pour permettre l’électrification de deux centres de santé au Congo-Brazzaville, en Afrique. Les enfants (classe des grands) ont déposé dans différents lieux de la commune des bacs pour récolter les piles : à l’école, la mairie, la poste et la boulangerie et nous les remercions de leur bon accueil.

Toute l’école remercie l’ensemble des personnes qui ont déposé des piles, car sans eux, nous n’aurions pas pu récupérer les 46 kg de piles.

Pour féliciter tous les élèves de l’école, nous avons reçu un certificat éco-citoyen, qui nous a rendus très fiers.

A la découverte de l’escrime

Grâce à l’Amicale laïque, les élèves de CE1, CE2, CM1 et CM2 ont pu pratiquer l’escrime. Un total de sept séances  ont permis de donner un bel aperçu de la discipline. Ils étaient 21 élèves à profiter chaque mardi de la compétence d’un intervenant qualifié, Benjamin Giannini, maître d’armes. Il a proposé aux enfants des séances progressives adaptées et riches en enseignement.  Il a mis aussi l’équipement à disposition. Indispensable.

Les élèves ont tout d’abord découvert l’attaque, (la fente), puis la défense, (retraite et parade) et enfin l’arbitrage. Déjà, une belle acquisition de vocabulaire. Au fur et à mesure des séances, on se rend vite compte qu’il n’est pas nécessaire de frapper sans cesse le fleuret de l’adversaire. Bref, rien à voir avec le cinéma : Jake Sparrow n’est franchement pas à la hauteur…

Au-delà de la découverte patrimoniale et sportive, la pratique de l’escrime permet de mettre en place des principes élémentaires de comportement et respect avec des règles de combat précises : le salut, l’arbitrage, la fin du combat. Une bonne chose pour mieux vivre ensemble à l’école !

Un grand merci à l’Amicale laïque et à la Mairie pour la mise à disposition du gymnase.