Cérémonie du 11 novembre

Ce 11 novembre, les élèves de CE2-CM ont montré le fruit de leur travail sur la 1ère Guerre Mondiale à travers le corps et le son.

Dans un état de vie quotidienne, celui du temps de la paix et des jeux d’enfants apparaît une bagarre. Le conflit, comme un virus se répand parmi tous les êtres humains jusqu’à ce qu’un signal d’alarme retentisse et induise l’état de guerre. Au bruit des bottes les lignes se forment jusqu’à ce que deux camps apparaissent clairement : deux lignes de front, les tranchées .

L’affrontement est fait de rythmes et de cris jusqu’à ce que les corps tombent et se répandent au sol, victimes de la violence du conflit. D’un battement de cœur commun les corps se réaniment,  les enfants se délestent alors de leur peau de guerre, et s’érigent ensemble vers un avenir plus coloré et signent dans un cercle fraternel l’état de paix retrouvé …

 

Dernière répétition avant le 11 novembre et rencontre avec Mémonna Hintermann

Ce vendredi 9 novembre, nos élèves de CE2-CM ont répété une dernière fois leur représentation dansée pour la cérémonie du 11 novembre ce dimanche.

Et ensuite, ils ont eu la chance de rencontrer Mémonna Hintermann, de l’interroger sur son enfance, sur son métier de journaliste et sa mission au Conseil Supérieur d’Audiovisuel.

Fête des sciences à l’école grâce à l’équipe du musée du car

Les élèves de l’école ont eu la chance de bénéficier d’ateliers sur la vision et l’oeil : les différentes visions des animaux en comparaison avec celle de l’humain ; les illusions d’optique ; le mélange des couleurs ; les composantes de l’oeil, l’oeil directeur …..

Merci infiniment pour l’investissement de Muriel, Nathalie, Régine et Serge : ce fut un riche moment de découvertes et d’apprentissages !

Atelier philo : la vérité

Voici le compte rendu du débat sur la vérité à partir des prises de notes de 2 élèves :

LA VERITE

Qu’est-ce que la vérité ?

Y a -t-il une ou plusieurs vérités ?

Faut-il toujours dire la vérité ?

 

La vérité sort du cœur.

La vérité c’est ne pas mentir.

La vérité c’est la nôtre.

La vérité c’est assumer ce qu’on a dit ou fait.

Il faut accepter l’autre même si il n’a pas ta vérité.

On peut changer d’avis, la vérité ça évolue.

Chacun a sa vérité, son point de vue, son angle. Tout le monde n’a pas les mêmes goûts. La vérité c’est : « à mon avis, je trouve ça…. » Tout le monde n’a pas la même opinion, il y a donc plusieurs vérités.

Quand on a fait une bêtise, il faut dire la vérité sinon on ne te croit plus.

Parfois on ne dit pas la vérité parce qu’on a peur.

Parfois il faut dire la vérité pour se protéger, pour être en sécurité.(racket)

On ne veut pas dire la vérité pour ne pas faire du mal à l’autre.

Si quelque chose nous pèse sur le cœur, il vaut mieux le dire pour se libérer.

Si tu ne dis pas la vérité, tu te poses des questions sur toi, tu te remets en question.

On peut dire la vérité discrètement sans que les autres l’entendent.

On essaie de faire au mieux.

Soirée de fin d’année vendredi 6 août 2018

Les enfants ont présenté leur travail de rythmes avec Ronan, intervenant musique à l’école, en interprétant une musique d’origine brésilienne : la Batucada.

Les élèves de la classe de Brigitte ont aussi chanté une chanson en anglais : Little Indians.

Les grands ont dansé sur une musique rap, préparée avec Emilie, maîtresse le mardi dans notre école.

Et quelques élèves ont présenté des pièces de théâtre.

Que de belles prestations ! Energie et coeur  à l’ordre du jour !

Ensuite, les élèves ont reçu par l’Amicale Laïque un dictionnaire français ou de langue, pour les accompagner dans leur parcours au collège.

La soirée s’est poursuivie par un repas partagé dans la bonne humeur, la convivialité et de riches échanges.

Été lumineux et belles vacances à tous !

Atelier philo : AIMER

Qu’est ce que ça veut dire aimer ?

Peut-on aimer tout le monde ?

Qu’est ce qu’un ami ?

Faut-il se ressembler pour s’aimer ?

 

Aimer ça veut dire donner tout son coeur, lui donner tout pour l’aider.

Aimer veut dire ressentir du bonheur, de l’amitié, c’est créer des liens. C’est partager des choses avec la personne.

Ne pas aimer c’est faire du mal.

On devient ami en se respectant, en partageant et en apprenant à se connaitre.

C’est aimer à l’intérieur comment est la personne, mais on n’est pas obligé de tout aimer chez elle.

Parfois ce sont des sentiments amoureux ou d’amitié.

On ne peut pas se forcer à aimer quelque chose ou quelqu’un. Mais il faut respecter la personne.

Un ami c’est quelqu’un à qui on fait confiance et qu’on aime bien. On n’est pas obligé d’avoir qu’une personne comme ami. Il y aura des partages et des découvertes ensemble mais aussi des disputes. Tu finis par te réconcilier.

Etre ami c’est connaitre l’autre.

L’amitié peut diminuer tout comme il peut grandir.

A un ami, on peut lui confier ses secrets. Ça ne veut pas dire qu’on est obligé de jouer tout le temps ensemble, on reste libre de jouer avec qui on veut. Un ami c’est quelqu’un qui te soutient, en cas de besoin, qui t’aide, qui te tend la main.

Quand on est ami on partage beaucoup de sentiments sans s’en rendre compte.

On est ami quand on a un lien qui s’est construit avec l’autre.

On a peur de ne plus être ami quand l’ami nous dit non.

C’est aimer l’autre comme il est.

Quand on est ami, on n’est pas obligé d’avoir les mêmes goûts.

La différence ne compte pas pour s’aimer. On n’est pas obligé de se ressembler.

 

Jeudi 5 juin, jour du carnaval d’été de tous les élèves de Vanosc

Enthousiasme, joie et bonne humeur pour ce carnaval d’été ! Il a débuté par un traditionnel défilé dans les rues de Vanosc, où  les enfants des 2 écoles, d’anciens élèves et des parents ont pris plaisir à dévoiler leurs magnifiques déguisements. Et il s’est  terminé par le partage d’ un bon goûter à l’Ecole St Joseph ! Merci à tous!!!!

Atelier philo : Qu’est ce que c’est le beau ?

En amont, nous avons décrit, fait des hypothèses sur 3 oeuvres d’art et chacun a indiqué s’il aimait ou pas et laquelle il préférait.

L’astronome de Vermeer (1688)

Les musiciens souvenir de S Bechet de Nicolas de Staël (1953)

Grande nature morte au guéridon Picasso (1931)  

Ils ont donné comme motifs  de préférence les détails ;  le fait de ressembler à la réalité telle une photo ;  le jeu d’ombre et de lumière ;  les couleurs ; la perspective ;  l’abstraction /les formes qui laissent libre cour à l’imagination, la rêverie, la liberté d’expression ; le côté drôle et amusant.

Prise de notes des élèves : Qu’est ce que le beau ?

Quand c’est beau tout le monde aime.

Tout le monde à ses goûts, différents des autres.

Le beau dépend de notre personnalité, de ce qu’on aime. Nous ne sommes pas tous d’accord sur ce qui est beau.

Le beau comme la vérité sont relatifs.

Le beau est dans les yeux de celui qui regarde.

Le beau ne veut rien dire car face à une même chose certains disent que c’est beau d’autres non.

Le beau change selon les époques, la mode…

Si je trouve quelque chose beau on ne doit pas forcer l’autre à le trouver beau.

Beau ça veut dire, joyeux, plein de lumière.

Tout peut être beau.

On ne doit pas dire c’est beau ou pas beau mais j’aime ou je n’aime pas.

Cela peut être beau à l’intérieur et laid à l’extérieur ou l’inverse.

Il n’y a pas de vrai et de faux.