Les CE2 -CM au festival du 1er film à Annonay

Sur deux époques distinctes, le film retrace les parcours de Ben et Rose.

Ces deux enfants souhaitent secrètement que leur vie soit différente ; Ben rêve du père qu’il n’a jamais connu, tandis que Rose, isolée par sa surdité, se passionne pour la carrière d’une mystérieuse actrice. Lorsque Ben découvre dans les affaires de sa mère l’indice qui pourrait le conduire à son père et que Rose apprend que son idole sera bientôt sur scène, les deux enfants se lancent dans une quête à la symétrie fascinante qui va les mener à New York.

Jeux coopératifs en début de matinée en CE-CM

Afin d’apprendre à s’organiser et à décider collectivement, à communiquer, à prendre sa place, à s’écouter, des jeux coopératifs sont proposés dans la classe.

Le jeu ci- après consiste à s’organiser dans le groupe pour représenter un mot avec son corps. A vous de trouver !!!

Le jeu suivant consiste à se regrouper selon la 1ère lettre de son prénom et à se ranger par ordre alphabétique.

Venue du père noël à l’école ce vendredi 22 décembre

Nous remercions vivement le Père Noël pour sa visite ! Il a été accueilli par des enfants très joyeux et enthousiastes. Ils lui ont posé de multiples questions sur son rôle, sa vie. Et sous le regard de parents,  ils se sont appliqués à interpréter plusieurs chansons ! Le Père Noël, très heureux, a offert à chacun un goûter.

Belles et heureuses fêtes à tous ! Merry Christmas !

vendredi 17 novembre les CE2-CM au mémorial d’Izieu

La maison d’Izieu a accueilli pendant la 2nde guerre mondiale, une centaine d’enfants juifs afin de les protéger des nazis dont l’objectif était de les exterminer. Adolf Hitler, le chef nazi, pense que les hommes ne sont pas égaux entre eux. Il considère les juifs comme des êtres inférieurs et les persécute.

En France, le gouvernement de Vichy dirigé par le Maréchal Pétain, va collaborer aux nazis.

Sabine et Miron Zlatin installent à Izieu une colonie d’enfants réfugiés de mai 1943 au 6 avril 1944. Cette date correspond à l’arrestation des 44 enfants et 7 adultes présents ce jour-là dans la maison.

C’est le procès de Klaus Barbie en 1987  (chef de la Gestapo – police secrète allemande- à Lyon) qui  fait connaitre l’histoire de la colonie d’Izieu. En 1990, Sabine Zlatin, qui a survécu à la 2nde guerre mondiale, rachète la maison et en 1994, cette maison est reconnue comme lieu de mémoire officiel.

Commentaires d’élèves….

La visite était très intéressante car on l’a étudié à l’école et c’était bien d’aller sur le lieu de la rafle.

 

C’est bien de savoir ce qui s’est passé avant pour ne pas le reproduire aujourd’hui et dans le futur : pourquoi ne pas tolérer, ne pas respecter les différences de l’autre (sa couleur de peau, ses croyances ou  non croyance, sa culture….) ?

Ce n’est pas normal d’avoir considéré les juifs comme une race (les animaux) et comme des êtres inférieurs.

J’ai été choqué que sur un panneau devant un jardin d’enfant, était écrit : « interdit aux chiens et aux juifs ». C’est les rabaisser encore et encore.

 

Certains ont risqué leur vie pour aider les juifs qui ont été persécutés uniquement car ils avaient une croyance différente. Sabine et Miron Zlatin ont réussi à sauver une soixantaine d’enfants grâce à la colonie d’Izieu.

 

C’est triste de tuer des enfants qui n’ont rien fait. Leur seul tort était d’être juif…..

 

C’était intéressant de savoir comment les enfants vivaient à la colonie et que Izieu a représenté un moment où ils ont pu aller à l’école, jouer, se promener et bien manger. Après avoir connu les camps d’internement, la séparation d’avec leur famille, ils ont vécu une période « comme tous les enfants » même dans un contexte de guerre.

 

Je remercie les personnes qui entretiennent la mémoire des enfants d’Izieu.

 

Que le passé soit le garant de l’avenir. Tous égaux, tous libres !

Lectures des CM pour la cérémonie du 11 novembre

Des élèves de CM, motivés et enthousiastes, ont participé à la cérémonie du 11 novembre, pour que le passé soit le garant de l’avenir, en lisant des poèmes de Victor Hugo et Andrée Chedid.

« Pourquoi ces hommes-ci s’égorgent-ils entre eux ?

De quel droit avez-vous les mains pleines d’épées ?

 

Pour le plaisir de qui vous exterminez vous ?

Tous n’avez qu’un seul droit, c’est de vous aimez tous…..

Aimez-vous. » (Victor Hugo)

Mais La VIE est  toujours VICTORIEUSE !

Présentation par des CM de leur expérience avec des apiculteurs à Ivecobus

Les élèves de CE2-CM ont été accueillis le 27 juin dernier par l’entreprise IVECOBUS, qui dans le cadre de son plan de protection environnementale, a fait installer 3 ruches par Stéphane et Charlotte Costechareyre.

Vendredi 6 octobre, pour la fête des sciences à Vanosc, ils sont venus présenter très brillamment et avec motivation leur expérience, leurs connaissances sur le fonctionnement de la ruche et le rôle des abeilles dans l’environnement.

Ils ont même pu approfondir leurs connaissances et leur palais avec l’intervention d’une apicultrice passionnante Cécile Chavanon !

les élèves de CE-CM au musée du car pour les fêtes du patrimoine

Les élèves de CE-CM ont appris à connaitre la vie de Joseph Besset au travers d’étude de textes et de la visite du musée par des passionnés !

Ils ont partagé leurs connaissances avec les visiteurs du musée du car lors des journées du patrimoine le 16 septembre 2017. Mais ceux-ci devaient être très attentifs car les élèves avaient inséré dans leur récit des faits ou mots loufoques voir incongrus !!!

Un moment vivant et convivial dont les élèves ont été très fiers !

Merci à la Vanaude pour leur proposition et leur accueil !

a

Carnaval d’été à l’école publique ce jeudi 29 juin

Les enfants de l’école ont défilé dans les rues de Vanosc pour leur maintenant traditionnel carnaval d’été. Les parents, grands frères et sœurs… les ont rejoints.

Puis tout le monde s’est retrouvé pour un grand goûter apporté par les familles et l’Amicale laïque ; pour terminer par des jeux dans la cour de l’école.

Des ruches à l’entreprise IVECO : journée apiculture ce mardi 27 juin

Ce mardi 27 juin, nous avons été accueillis par l’entreprise IVECO qui, dans le cadre de son plan de protection de l’environnement, a fait installer 3 ruches par les apiculteurs Charlotte et Stéphane Costechareyre. Avec ces deux apiculteurs, nous avons observé le fonctionnement de la ruche, nous avons goûté plusieurs miels floraux, nous avons fabriqué des bougies en cire d’abeille et avons approfondi nos connaissances sur le monde des abeilles. 

Petit bonus, nous sommes montés dans un car de grand tourisme et dans un bus. 

La ruche :

C’est la maison des abeilles. Elle est constituée d’une reine, d’abeilles mâles, d’un couvin avec des larves, d’alvéoles construites par les abeilles sur un cadre. Ce cadre est soit vide (les abeilles construisent elles-mêmes toutes les alvéoles), soit il y a une base en plastique ou une plaque de cire sur laquelle les abeilles construisent le reste  des alvéoles. Cette dernière solution est plus rapide. C’est le choix de l’apiculteur.

Les ouvrières sont uniquement les abeilles femelles : elles butinent et ramènent le pollen et le nectar à la ruche. Elles s’occupent des larves (elles sont nourricières), elles fabriquent le miel et la cire.

Les mâles, appelés faux bourdon, ont pour unique tache de féconder la reine. Seules les femelles ont un dard et piquent. Lorsqu’elles piquent elle meurent. En automne ou en période de disette, les femelles chassent les mâles ou les étouffent car ce sont des bouches à nourrir alors qu’ils ne travaillent pas.

Les larves naissent dans les alvéoles du couvin.

La ruche est le lieu où les abeilles déposent le nectar, le pollen et où la reine pond ses oeufs. C’est aussi l’endroit où le miel se fabrique, où l’on récupère la gelée royale.

La reine :

Une reine est une abeille comme une autre : elle a été choisie par les autres et a été nourrie uniquement de gelée royale.

Pour reconnaître une reine, les apiculteurs mettent un point de couleur. Cette année 2017, les apiculteurs Charlotte et Stéphane ont choisi la couleur jaune. Quand elle est trop vieille, environ 2 ans 1/2, l’apiculteur la tue car elle pond de moins en moins d’oeufs et la colonie se fragilise. Et soit il la remplace par une reine qu’il a achetée,  soit il laisse les abeilles en choisir une autre en la nourrissant uniquement de gelée royale.

Elle ne sort qu’une fois de la ruche : c’est pour se faire féconder par un mâle.

La reine pond environ 2000 oeufs par jour quand elle est jeune.

Si la reine part, les autres abeilles la suivent.

Leur alimentation :

Elles se nourrissent de nectar de fleurs, de pollen, de miel, d’eau et de gelée royale. En cas de famine, l’apiculteur  peut donner de l’eau sucrée ou de la cire.

Comment fabrique t’on le miel ?

L’abeille  butine une fleur et ramène à la ruche du nectar. Elle le dépose dans une alvéole. Le nectar c’est du saccharose (du sucre) qui est constitué de glucose et de fructose. L’abeille les sépare en mettant de la salive. Les abeilles ventilent au dessus pour faire évaporer l’eau. Puis elles recouvrent les alvéoles avec de la cire. Le miel est prêt !

L’apiculteur enlève avec un couteau l’opercule de cire, met les alvéoles dans une centrifugeuse pour faire éjecter le miel sur les parois de la machine. Ensuite le miel coule dans des tuyaux. Ils le filtrent puis le mettent en pot.

Le rôle des abeilles dans l’environnement

Leur rôle est de butiner les fleurs afin d’en extraire le nectar pour se nourrir. Sans le vouloir, du pollen se colle sur les poils de son ventre et quand elle va butiner une autre fleur, du pollen (l’organe mâle) va se déposer sur le pistil (organe femelle) : il s’agit de la fécondation. On obtient donc des fruits et donc de nouvelles graines. Ce qui nous permet de manger  des fruits et des légumes et donc nous donne la vie.

Les abeilles en danger :

Les pesticides sont le principal danger des abeilles, notamment les néonicotinoïdes.

Alors il faut qu’ils soient interdits à la production et  à la vente pour préserver nos amis les abeilles.

Les abeilles comptent sur NOUS !

Nous remercions Stéphane et Charlotte pour leur savoir, leur partage, et leur générosité ainsi que l’entreprise IVECO pour leur accueil.

Les élèves de la classe de CE1-CE2-CM1-CM2 et leur maitresse.