Troubles spécifiques du langage écrit

Fait partie des troubles spécifiques neurodéveloppementaux

Dans la peau de:

Ce que la dyslexie est :
⇒Un trouble cognitif spécifique qui empêche ou ralentit l’apprentissage de la lecture et de l’orthographe

⇒Une difficulté durable d’apprentissage de la lecture sans cause apparente qui résiste à un enseignement normalement efficace (retard d’au moins 18 mois dans les performances en lecture)

Attention : 18 mois de retard de lecture n’a pas le même impact selon l’âge de l’enfant !

(Elle exclut d’autres sources de retard : faible QI, milieu très défavorisé, problème visuel ou auditif, absentéisme scolaire, troubles neurologiques, troubles psychiatriques.)

⇒Quasiment systématiquement associée à une dysorthographie (c’est souvent le trouble qui reste visible chez l’adulte)

Associée à d’autres troubles (comorbidité) :suceptibilité plus forte à la dépression, à l’anxiété et au TDAH.

Un handicap dans toute société où le langage est important !

⇒ Concerne entre 5  et 10 % des enfants.

Attention : La majorité des élèves en difficulté de lecture ne sont pas dyslexiques !
Dyslexie, conséquences  santé :

Conséquences scolaires et sociales : échec scolaire, rejet de l’école, déscolarisation, troubles du comportement, ..

Conséquences sur la santé : somatisation, perte d’estime de soi, stress, anxiété, conduites dépressives,…

Ces maux  expriment une situation de souffrance et ne doivent pas être minimisés.

Ils sont à considérer par les adultes ayant en charge des enfants porteur de troubles du langage qui doivent faire preuve de bienveillance.

Les types de dyslexie

 Dyslexie phonologique :

-voie assemblage inopérante (lecture mots réguliers délicate)

– Voie adressage moins atteinte (lecture de mots irréguliers par reconnaissance)

– Troubles de conscience phonologique (déformations de mots, confusions de sons proches, entre mots phonologiquement proches…)

– Troubles de la mémoire à court terme (difficulté à prendre les leçons par écrit, à comprendre les consignes)

– Entraîne une dysorthographie

 

Dyslexie visuo-attentionnelle

– Voie adressage inefficace (mots irréguliers non reconnus)

– Voie assemblage opérante (lecture mots réguliers OK)

Fenêtre de lecture/copie réduite

-Difficulté de repérage lignes/page

-Entraîne une dysorthographie

 

Dyslexie mixte : la plus fréquente !

 

 

Les enfants à risque :
  • Enfants avec antécédents familiaux de troubles du langage écrit.
  • Enfants qui présentent :

confusions perceptives entre phonèmes,

-difficultés à faire des rimes, à identifier des syllabes.

difficultés à mémoriser des comptines, le noms des lettres

Attention : prédiction probabiliste mais pas systématique !

 

Comment repérer les signes :

difficultés en langage oral, mémoire verbale

-difficultés phonologiques : repérer les syllabes, effectuer des jugements de rimes,

-difficultés à reconnaître et identifier les lettres, des inversions, des confusions…

-difficultés d’apprentissage de la lecture et difficultés d’orthographe.