Aménager l’environnement pour favoriser la mobilisation attentionnelle:

=endroit calme, placer à l’avant en classe, éviter les fenêtres…

Procéder étape par étape, guider
Interpeller au moment des consignes, vérifier l’attention, bien établir un contact visuel, mettre en place un « code » pour reprendre l’enfant
Tolérer l’agitation motrice, amener l’enfant à bouger utile : effacer le tableau, distribuer…
Encourager à prendre son temps (ne pas autoriser l’enfant à répondre avant  un tps de réflexion : utilisation du time-timer
Favoriser l’autocorrection, si impression d’étourderie, de problèmes de consignes…
Ne pas pénaliser les oublis: les limiter en mettant en place des procédures de vérification, des livres en doubles, …

Il est possible d’élaborer avec lui une fiche récapitulative sur laquelle il pourra cocher au fur et à mesure ce qui est fait pour ne rien oublier et développer ses stratégies d’organisation.

→ Casque anti-bruits, coussin de concentration active, écran de concentration, fidgets….

→Les élèves souffrant de TDAH ne se rendent pas compte de leur comportement.

Afin d’aider les enfants à prendre conscience de soi et de leur comportement pour pouvoir ensuite le réguler il est important d’apprendre à l’élève à s’autoévaluer.

Il est possible d’utiliser des systèmes d’échelle du comportement sur lesquelles ils se situent régulièrement dans la journée et qui aide à cette prise de conscience.