Liste des maladies à éviction scolaire

Merci de vous rapprocher de madame la directrice si votre enfant ou une personne de sa famille a l’une de ces maladies

L'Arrêté du 3 mai 1989 a fait l'objet d'une réévaluation en septembre 2012 commandée par la Haut Conseil de la santé publique à une commission spécialisée pour actualiser les recommandations et prendre en compte un certain nombre de considérations pratiques d'application.
Cette commission spécialisée a rédigé un rapport destiné aux médecins traitants et aux médecins de ces collectivités (dont les médecins scolaires) qui ont en charge les mesures à prendre en cas de maladies infectieuses. Ce qui est préconisé actuellement se trouve dans ce rapport. Ces préconisations peuvent sensiblement être différentes de celles apparaissant dans l'arrêté du 3 mai 1989. Cet arrêté n'a cependant pas été modifié.
D’après la commission spécialisée ayant rédigé le rapport, les maladies à éviction sont les suivantes :
• Coqueluche
• Diphtérie
• Gale
• Gastroentérite à Escherichia coli
• Gastroentérite à Shigelles
• Hépatite A
• Hépatite E
• Impétigo
• Infections à Clostridium difficile
• Infections à streptocoque A : angine, scarlatine
• Rougeole
• Teigne
• Tuberculose
• Typhoïde ou paratyphoïde
Cas particuliers :
• Infections invasives à méningocoque : le sujet est hospitalisé.
• Méningite à Haemophilus de type B : le sujet est hospitalisé.
• Méningite à pneumocoque : le sujet est hospitalisé.
• Poliomyélite

Pas d’éviction donc pour :
angine, bronchiolite, bronchite, conjonctivite, gastroentérite (autre que celles précisées ci-dessus), grippe, hépatite B, hépatite C, cytomégalovirus, herpes, légionellose, mégalérythème épidémique, molluscum contagiosum, mononucléose infectieuse, oreillons, otite, pédiculose du cuir chevelu, pneumonie, rhinopharyngite, roséole, rubéole, syndrome pieds-mains-bouche, varicelle, verrues vulgaires, VIH, zona.

Concernant la varicelle, les oreillons, la rubéole, la scarlatine et les autres maladies de l’enfance, nous vous prions toutefois d’avertir la directrice.