Archives mensuelles : février 2018

Animation autour de l’hôtel à insectes (MS, GS, CP)

 

Cette animation fait partie de notre projet « jardin » en partenariat avec l’association V.I.E de Lachapelle sous Aubenas, tout comme l’animation sur le compost présentée aux CE1-CE2 (voir l’article sur ce site).

C’est de retour de vacances, lundi, que nous avons fait la connaissance de Bernadette qui pour l’occasion enfiler sa casquette d’animatrice nature.

Les caisses de Bernadette étaient remplies de matériaux divers : de la paille, du foin (herbe séchée), des écorces, des copeaux de bois, des pommes de pin, des bambous, de la terre, des pots et des briques percées.

Bernadette est venue pour nous montrer comment prendre soin des petites bêtes, des insectes qui sont les amis du jardinier. Nous avons parlé des coccinelles mais surtout de l’abeille solitaire. Ce n’est pas la même abeille que celle qu’on trouve dans les ruches, elle vit seule. Elle est très importante dans les jardins car en butinant, elle transporte sur ses poils, le pollen de fleurs en fleurs. Elle permet aux fleurs de faire d’autres fleurs puis des fruits. Les petites bêtes ont de moins en moins d’abris pour se protéger et aussi pour faire leurs oeufs. Nous allons donc leur aménager une maison qu’on appelle un hôtel à insectes.

Nous avons observé des bûches et des bambous que les abeilles avaient utilisés comme abris. Elles aiment se nicher dans les trous.

Alors au travail !

Il fallait couper de la paille et la mélanger à la terre puis faire des boules. Ensuite, nous avons rempli des pots et fait des trous dans la terre. Puis, nous avons aussi fait des petits fagots de bambous et rempli des briques de paille.

Par un jeu de puzzle, nous avons appris comment était faite l’abeille solitaire.

Elle a une tête avec deux yeux sur le côté et deux antennes.                                                               Elle a aussi un thorax plein de poils, trois pattes de chaque côté et quatre ailes.                         Elle a enfin un abdomen qui est pointu au bout.

Une fois nos pots remplis, nos fagots terminés, les pommes de pin et les briques sous le bras, nous voici partis au jardin aménager l’hôtel à insectes.

Vous pouvez admirer notre travail du parking ou bien vous approcher jusqu’à l’hôtel en prenant soin de ne pas marcher sur les fleurs qui commencent à poindre le bout de leur nez ! Bien fermer le portail aussi !

Le printemps sera vite là !

 

Animation autour de l’hôtel à insectes (TPS et PS)

 

Cette animation fait partie de notre projet « jardin » en partenariat avec l’association V.I.E de Lachapelle sous Aubenas, tout comme l’animation sur le compost présentée aux CE1-CE2 (voir l’article sur ce site).

Nous avons partagé les enfants en quatre groupes : TPS et PS, MS et GS, GS et CP et CP afin d’adapter le vocabulaire et de profiter pleinement de cet atelier. Ils étaient en moyenne une dizaine par groupe.

C’est de retour de vacances, lundi 26 février, que nous avons fait la connaissance de Bernadette qui pour l’occasion enfiler sa casquette d’animatrice nature.

Les caisses de Bernadette étaient remplies de matériaux divers : de la paille, du foin (herbe séchée), des écorces, des copeaux de bois, des pommes de pin, des bambous, de la terre, des pots et des briques percées.

Bernadette est venue pour nous montrer comment prendre soin des petites bêtes, des insectes qui sont les amis du jardinier. Nous avons parlé des coccinelles mais surtout de l’abeille solitaire. Ce n’est pas la même abeille que celle qu’on trouve dans les ruches, elle vit seule. Elle est très importante dans les jardins car en butinant, elle transporte sur ses poils, le pollen de fleurs en fleurs. Elle permet aux fleurs de faire d’autres fleurs puis des fruits. Les petites bêtes ont de moins en moins d’abris pour se protéger et aussi pour faire leurs oeufs. Nous allons donc leur aménager une maison qu’on appelle un hôtel à insectes.

Nous avons observé des bûches et des bambous que les abeilles avaient utilisés comme abris. Elles aiment se nicher dans les trous.

Alors au travail !

Il fallait couper de la paille et la mélanger à la terre puis faire des boules. Ensuite, nous avons rempli des pots et fait des trous dans la terre. Puis, nous avons aussi fait des petits fagots de bambous et rempli des briques de paille.

Par un jeu de puzzle, nous avons appris comment était faite l’abeille solitaire.

Elle a une tête avec deux yeux sur le côté et deux antennes.                                                               Elle a aussi un thorax plein de poils, trois pattes de chaque côté et quatre ailes.                         Elle a enfin un abdomen qui est pointu au bout.

Une fois nos pots remplis, nos fagots terminés, les pommes de pin et les briques sous le bras, nous voici partis au jardin aménager l’hôtel à insectes.

Vous pouvez admirer notre travail du parking ou bien vous approcher jusqu’à l’hôtel en prenant soin de ne pas marcher sur les fleurs qui commencent à poindre le bout de leur nez ! Bien fermer le portail aussi !

Le printemps sera vite là !

 

La mode est aux rayures en petite section !

 Merci à Maëva (en service civique à l’école ) qui a encadré cet atelier avec beaucoup de professionnalisme. 

Les enfants se sont régalés dans cette activité d’impression de vêtements où ils étaient invités à tracer des lignes horizontales (couchées) pour représenter les rayures.

Des photos à regarder en famille, histoire de partager un petit peu du quotidien de vos enfants à l’école. Un support de langage très riche qui permet de réinvestir le vocabulaire utilisé à l’école et en famille.

 

 

Il n’y a pas de février sans crêpes …

(Quelques phrases dictées par les enfants)

Nous avons préparé les ingrédients pour faire les crêpes.

Nous avons dessiné les ingrédients pour les petits.

Ici, c’est le dessin de Basile qui a fait une très jolie vache !

On a fait fondre le beurre pour qu’il devienne liquide.

Je suis en train de mettre le beurre au micro-ondes pour qu’il fonde.

Nous avons mélangé tous les ingrédients dans le saladier.

Les petits devaient demander aux grands de leur préparer une crêpe.

On pouvait choisir une crêpe à la confiture de poires, de châtaignes ou de myrtilles, une crêpe au sucre, une crêpe au miel ou une crêpe à la pâte à tartiner.

Merci aux parents qui nous ont permis de déguster des produits de grandes qualités !

Les GS/CP à la neige

Lundi 29 janvier, nous avons pris le car pour aller à la neige.  On est descendu du car, on s’est équipé (gants, bonnets, écharpes ..) et on a enfilé une paire de  raquettes. Après, on est parti en balade dans la forêt.  Certains enfants ont trouvé que c’était fatigant de marcher avec les raquettes et d’autres ont trouvé ça facile. On a fait des pauses pour boire et faire des batailles de boules de neige. Sur le chemin, on a vu un lac gelé.

Après, on est allé manger au restaurant « le pub du volcan ». C’était bon ! Il y avait de la pizza, du steak, des frites, un dessert  et un bonbon à la fin.

Quand on est sorti du restaurant, on est allé chercher des luges. Il y en avait des longues et des « pelles ». On est allé sur la piste de luge : c’était bien ! ça allait vite ! Parfois, on tournait au lieu d’aller tout droit. Parfois, on descendait à l’envers !

Après, on a rapporté les luges et on est rentré à Mercuer en car. On a goûté à l’école. Certains ont partagé leur goûter.

C’était trop bien cette journée !

Merci à l’Amicale laïque qui a financé cette journée et aux parents accompagnateurs.