Le cinéma !

Mardi 6 novembre, Laure Stoffel est venue dans les classes de CP et de CE1/CE2 pour nous présenter les différentes techniques cinématographiques.

Avant le cinéma, on a inventé différents jouets optiques.

Le thaumatrope :  il s’agit d’un disque ayant un dessin différent sur chaque face ; en le faisant tourner rapidement les deux dessins se superposent créant une illusion de mouvement.

Le zootrope : c’est un  tambour percé de dix à douze fentes sur sa moitié supérieure, qui  abrite à l’intérieur une bande de dessins décomposant un mouvement. Le tambour est fixé sur un axe à sa base inférieure, ce qui permet de le faire tourner. On perçoit en boucle les mouvements des séquences animées en les regardant à travers les fentes pendant la rotation.

Le praxinoscope : comme pour le zootrope, une bande de dessins est disposée à l’intérieur d’un tambour qui tourne autour d’un axe.

Mais dans le praxinoscope, des petits miroirs créent le mouvement.

 Le feuilloscope : c’est un petit livret de dessins ou de photographies qui représentent un personnage ou un animal en mouvement, dont les gestes sont décomposés, et qui, feuilleté rapidement, procure à l’œil l’illusion que le sujet représenté est en mouvement,

 Le cinéma est inventé en 1892.

Plusieurs techniques sont mises au point.

Le dessin animé: il est réalisé avec des dessins ; 24 images défilent par seconde.

Le film d’animation avec des silhouettes : elles sont réalisées en papier découpé et les personnages sont articulés.

Le film d’animation avec de la pâte à modeler 

Le film d’animation avec des marionnettes articulées avec un fil de fer à l’intérieur.

Le film d’animation avec de vraies personnes. On les prend en photo dans une position, puis dans une autre etc. On place les photos les unes à la suite

des autres et on les fait défiler.

Le time laps : on fige son appareil dans une position et on prend des photos du même endroit pendant plusieurs semaines ou mois. Ensuite on fait défiler les photos les unes à la suite des autres. On a l’impression d’un film en accéléré.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *