Archives mensuelles : juillet 2021

Galerie d’art ce2-cm1

Le projet de l’école sur l’année autour de l’art n’a pas pu se concrétiser par l’exposition à cause de la situation sanitaire. Voici une galerie d’art virtuelle pour compenser un peu…

Nous avons commencé par étudier Andy Warhol et ses portraits en série (feutres) .

Giuseppe Arcimboldo, portrait en fruits et légumes.(découpage collage).

Décor des vitres de la classe avec des étoiles de Waldorf.

Victor Vasarely (feutres), oeuvres en 3D.

Papillons en origami pour une œuvre collective sur les valeurs de la République. D’autres papillons décorés en s’inspirant de motifs de Vassily Kandinsky (craies grasses)

D’après Joan Miro (encres et peintures).

Pour célébrer le printemps, un peu comme des vitraux…(crayons de couleurs, feutres)

Œuvres en volume (technique du rolling, pliages, découpages)

D’après « l’arbre de vie » de Gustave Klimt (peintures)

Le blason, étude de l’art héraldique. (feutres)

NON AU HARCELEMENT

Mardi 29 juin, les élèves de la classe de CM1/CM2 se sont rendus à Ugine pour participer à un escape game pour sauver Marion, victime de harcèlement.

Après avoir travaillé en classe sur le harcèlement, les enfants ont donc pris part à cette animation proposée par la classe de Julie Pézeron sur le thème du harcèlement.

Arrivés au stade de rugby, les enfants ont écouté les consignes pour la 1ère partie de la matinée : course d’orientation sur le stade, à chaque fois qu’un indice était trouvé, il fallait revenir en courant pour décoder un message. Chaque phrase décodée donnait un conseil à suivre quand on est victime ou témoin de harcèlement.

Après la course d’orientation, les enfants ont résolu de petits problèmes, énigmes, puzzles et ont débattu avec Julie et Christiane autour du harcèlement. Malheureusement, un gros orage s’est invité à la fête et il a fallu continuer à réfléchir et à débattre à l’intérieur du gymnase. Les enfants ont finalement réussi à sauver Marion des « griffes » du harcèlement et sont à présent sensibilisés à ce problème. Ils savent aussi comment réagir s’ils sont un jour victime ou témoin de harcèlement. Une beau moment de sensibilisation, de prévention et d’humanité tout comme la veille avec les gestes de premiers secours.