Archives mensuelles : novembre 2019

Nos ateliers cuisine d’automne

Pour clore notre période articulée autour de la forêt et ses trésors, les enfants ont.réalisé des recettes à base de châtaignes ( sous différentes formes).

Les PS et MSont confectionné des gâteaux à base de crème de marrons et de farine de châtaigne.

Les Grandes Sections ont fabriqué des cookies!!!

Toutes ces recettes ont été emportées à la maison pour une dégustation en famille!!!!!

Visite chez les pompiers

Jeudi 14 novembre, nous sommes allés visiter la caserne des pompiers d’Ugine. Trois gentils pompiers nous ont accueillis et nous ont faits visiter leurs équipements.

L’ambulance

Le camion incendie et d’intervention sur les accidents de la route

Un sacré équipement pour pouvoir éteindre le feu ou sortir les blessés des voitures accidentées.

Nous sommes prêts à éteindre le feu!!!

Quel honneur de grimper dans le camion des pompiers!!!

Un équipement spécial pour le feu

Philippe est prêt à aller éteindre le feu.

Des futurs pompiers?

Un énorme MERCI aux pompiers pour cette visite qui restera graver longtemps dans la mémoire de nos petits élèves!!!

Pour remercier les pompiers, nous leur avons écrit une lettre et nous avons réalisé un grand dessin pour décorer la caserne. Et voilà le résultat chez les pompiers!

A l’école, les pompiers sont partout!


Découvrons les secteurs économiques d’Ugine


Mardi  5 novembre, les élèves de CM1/CM2, accompagnés d’Olivier Cartier Moulin,  se sont rendus à Ugine pour enquêter sur les différents secteurs économiques dans le cadre du projet « Protégeons la nature ».

Arrivés à Ugine, avenue Paul Girod, les enfants ont découvert plusieurs usines. En groupe devant Ugitech, ils ont observé tout ce qui les entourait afin d’en savoir plus sur l’activité de l’usine et sur son impact sur l’environnement. Ils ont vu la fumée sortir des cheminées, senti une odeur particulière, observé les camions entrant et sortant de l’usine.

Les élèves ont aussi pu voir un stock de bobines de fil d’acier inoxydable. Olivier leur a fait comprendre que l’usine s’était installée à cet endroit il y a un peu plus d’un siècle car il y avait de la place, que c’était plat et qu’ils allaient pouvoir utiliser l’énergie hydraulique pour leur activité.

Ils ont d’ailleurs aperçu au loin une conduite forcée appartenant à une centrale hydroélectrique. Les enfants ont colorié l’emplacement de l’usine sur leur plan en rouge, couleur du secteur secondaire.

Puis, ils ont marché dans les rues du quartier ouvrier de l’usine.

Ils ont découvert également les maisons des ingénieurs situées sur les hauteurs d’Ugine en haut de « l’escalier des ingénieurs ». Ils ont remonté l’avenue et ont vu la boutique d’un artisan boulanger appartenant aux secteurs 2aire et 3aire puisque cet homme transforme la matière première puis vend ses produits. Ils sont ensuite passés devant plusieurs « boutiques » : Tryba, MMA, un opticien, un bar, un restaurant appartenant tous au secteur tertiaire. Ils ont donc colorié leur emplacement sur le plan en bleu.

Quittant l’avenue Paul Girod, le groupe a ensuite emprunté l’avenue des fontaines pour découvrir une boucherie, une pharmacie, un snack, l’arrière de Carrefour Market, donc encore des activités du secteur tertiaire. Cette rue est aussi bordée de logements. Les enfants sont ensuite passés devant une école primaire, une agence immobilière, ainsi que le lycée René Perrin qu’ils ont à nouveau repéré sur leur plan et colorié en bleu. Pour finir cette première balade, les élèves se sont rendus au collège Ernest Perrier de la Bathie.

Là, ils ont été accueillis par deux professeurs et 6 collégiens et se sont rendus dans une salle de classe.

Les élèves de CM ont présenté leur projet de l’année et ont expliqué le but leur visite au collège aux collégiens et à leurs professeurs.

Ensuite, les collégiens ont également parlé de leurs projets pour préserver la nature. Léo s’était renseigné pour eux sur l’activité du collège et sur son impact sur l’environnement. Il leur a aussi expliqué les mesures prises par le collège pour moins polluer : tri des déchets au réfectoire, pesée des déchets pour éviter le gaspillage…ils se sont aperçus qu’environ 160g de déchets alimentaires par élève fréquentant la cantine étaient jetés chaque jour, ils font des efforts pour essayer de réduire cette quantité. Dans le cadre d’un projet ERASMUS, ils échangent aussi avec des collégiens d’autres pays sur la protection de l’environnement.

Puis, les élèves de CM et les collégiens se sont mis en groupe et ont réfléchi sur les actions possibles pour diminuer leur pollution en tant qu’élèves : venir à l’école à pied ou en vélo, prendre le car au lieu de la voiture, faire attention aux consommations d’eau, de chauffage au sein de l’établissement, trier les déchets, privilégier les circuits courts pour approvisionner la cantine…

Enfin, les collégiens ont enregistré les idées de chaque groupe énoncées par un CM1 ou un CM2.

A midi, les Martholains ont pique-niqué dans la cour du collège avant de remercier les élèves et leurs professeurs et de reprendre leur enquête dans la ville d’Ugine.

Ils ont emprunté l’avenue Pringolliet et ont à nouveau utilisé la couleur bleue du secteur tertiaire pour localiser sur le plan, le centre d’animation sociale, le cinéma, la médiathèque. Ils ont même pu interviewer un monsieur travaillant pour l’entretien des routes pour le Département.

Ensuite, ils ont pris la rue les menant à la Grange à Dîme en apercevant la Gendarmerie. Le plan de la ville continuait à se bleuter.

Arrivés à la ferme de Patrick et Laurence, la Grange à Dîme, les enfants ont pu questionner le propriétaire sur son activité.

Elle est essentiellement primaire puisqu’il élève des vaches mais il travaille aussi dans le secondaire puisqu’il transforme le lait en yaourts ou en fromage ainsi que dans le tertiaire puisqu’ils possèdent un petit local de vente au rez-de-chaussée de leur maison. Les enfants ont passé un grand moment au milieu des vaches dans l’étable, interrogeant Patrick sur ses bêtes. Patrick est soucieux de son impact sur l’environnement: il n’utilise pas de pesticides, il vend ses produits localement, directement à la ferme ou à la coopérative de Gilly, privilégie les circuits courts de consommation puisqu’il livre du fromage au collège d’Ugine par exemple. Il réfléchit à présent aux contenants dans lesquels il conditionne et vend ses produits.

Les écoliers ont donc localisé la ferme sur leur plan et ont utilisé pour la seule et unique fois de la journée la couleur verte du secteur 1aire.

Après la visite de la ferme, les enfants se sont arrêtés devant une petite chapelle, en bord de route. Cette construction rappelle les inondations causées par les crues du Nant Trouble et du Nant Pugin.

A la suite de cet événement, les hommes ont construit des barrages ainsi que des canaux pour endiguer les ruisseaux, ils ont également reboiser les rives des cours d’eau afin que cela ne se reproduise plus.

Ensuite, les enfants se sont rendus au bord du canal du Nant Trouble pour observer les murs de béton et les tas de terre construits par les hommes pour éviter que le Nant sorte de son lit lors d’une crue. Ils ont observé le ruisseau qui s’écoulait plus rapidement au milieu que sur les côtés.

Pour finir, ils ont arpenté le secteur grisé sur le plan qui correspondait au risque fort d’inondations et dans lequel il est déconseillé de construire. Pour finir, les enfants ont rejoint la piscine d’Ugine où les attendait le car qui les a ramenés à l’école vers 16h.

Les élèves ont apprécié cette sortie qui leur a permis de découvrir grâce aux 3 couleurs associées aux différents secteurs d’activités économiques la part de chacun d’entre eux. Le secteur le plus important dans un milieu urbain est le secteur tertiaire. Les enfants ont aimé travailler avec les collégiens. La visite de l’étable au milieu des vaches et des veaux leur a également laissé un bon souvenir.