Archives de catégorie : CM1/CM2

Badminton sous le soleil

Durant cette dernière période de l’année, nous allons pouvoir profiter de la cour pour faire du sport car le beau temps a l’air de s’installer.

Le mardi après-midi, nous aurons une séance de badminton, en alternance avec l’athlétisme et ce grâce au matériel que nous a apporté le Père Noël du sou des écoles.

Apprendre l’Anglais en jouant

Depuis les vacances de la Toussaint, les classes de l’école bénéficient de l’intervention d’un assistant américain, Daniel. Il vient passer chaque vendredi après-midi et aide les enseignants à apprendre l’Anglais aux élèves.

Après avoir travaillé sur la description physique et les couleurs avec les classes de CE1/CM1 et de CE2/CM2 durant cette période, rien de mieux que de réinvestir tout ce qui a été appris en jouant au jeu du « Qui est-ce? » au soleil.

 

Solidarité en action

Qu’est-ce que la solidarité ? Une belle idée mais si on faisait preuve de solidarité…

En récupérant les bouchons en plastique et en les apportant en classe, les élèves de la classe de CE2/CM2 s’associent à l’association des bouchons d’amour dont le but est de revendre le plastique afin de récolter des fonds pour acheter du matériel sportif adapté aux personnes handicapées.

Chaque fin de période, la maîtresse dépose l’énorme sac poubelle que les enfants ont rempli de leurs bouchons au point de collecte d’Albertville.

En pensant à l’autre au quotidien, on devient quelqu’un !

 

Jouons la carte de la fraternité

A l’occasion de la semaine de la fraternité en mars,  les classes de CE1/CM1 et CE2/CM2 ont participé à une action visant à l’ouverture aux autres à travers l’envoi de cartes postales. C’était l’occasion d’allier les valeurs citoyennes à un travail d’imagination et d’expression écrite.

« Jouons la carte de la fraternité » est un outil pour faire un travail de sensibilisation contre les préjugés et les stéréotypes, lutter contre le racisme et apprendre à accepter la différence. Chaque carte postale est illustrée par une photographie. Les six clichés sélectionnés illustrent la volonté d’ouvrir au maximum la thématique de l’éducation à l’égalité dans la diversité. Lors de séances collectives de lecture des images, les enfants ont appris à stimuler leur imaginaire en exprimant leur ressenti face à une image. Ils ont pris le temps de la décrire de manière complète ; éléments concrets, sensations ressenties, signification…L’écriture d’un message et son adresse à un inconnu choisi au hasard dans l’annuaire du département est l’étape par laquelle le travail scolaire prend une dimension citoyenne.

Une activité très riche, menée en classe avec des enfants sensibles, ouverts aux autres et qui ont pris à coeur leur rôle d’écrivain, prêts à délivrer des messages de fraternité sous forme poétique.

Des images à raconter….

et des enfants ravis d’envoyer leur message de fraternité.

article paru dans le Dauphiné Libéré le 09/04

Les réponses commencent à arriver…

SILENCE, ON LIT !

 

Du 15 au 19 janvier, nous avons instauré un temps de lecture d’une durée de 15 minutes, en début d’après-midi, en silence, chacun avec son « bouquin » pour retrouver le contact avec les livres et montrer que la lecture est un plaisir partagé avec tout le monde.

Tout le monde  s’arrête pour lire. On sort un livre de son sac (ou on en emprunte un dans la bibliothèque de la classe), on investit la salle de classe autrement pour s’installer confortablement et on lit. Tout, sauf un livre scolaire : un roman, une bande dessinée (…). L’idée c’est de rentrer dans la lecture avec une expérience répétée, qui devient une habitude et qui est aussi contagieuse parce qu’on voit ses camarades, ses enseignants, prendre du plaisir à lire.

 

 

Prends soin de tes dents

Chaque classe de l’école a bénéficié de l’intervention d’Anne, infirmière scolaire pour parler des dents et de l’hygiène dentaire et de celle d’Adeline, diététicienne, qui leur a parlé du sucre, de son origine, des aliments dans lesquels il est présent, de ses bienfaits et des risques liés à sa surconsommation.

Avec cette dernière, ils ont fait un jeu durant lequel il fallait deviner le nombre de morceaux de sucre présents dans des produits tels que les cookies, sodas, jus de fruits ou chocolats…

En classe, les enfants se sont brossés les dents et ont revu comment le faire efficacement. Ils ont également travaillé sur l’équilibre alimentaire.

Jeux d’opposition

Chaque mardi après-midi de cette période, nous sommes allés dans la salle de classe réservée à la pratique du sport et nous avons participé à un cycle jeux d’opposition pour accepter le contact, s’affronter en duel debout ou au sol…

Il fallait d’abord s’échauffer et penser à toutes les articulations puis mettre en place notre espace de combat. Ensuite, nous faisions de petits jeux par groupe de 3 : deux adversaires et un arbitre tout en respectant la règle d’or : ne pas faire mal. Tantôt tortue que l’autre essayait de mettre sur le dos ou poule qui empêchait l’autre de prendre son oeuf, autant de jeux qui nous ont permis de mettre des stratégies en place et d’utiliser ses forces pour attaquer ou défendre.

La séance se finissait systématiquement par un moment de relaxation apprécié par tous les enfants.

La petite fille aux allumettes

Jeudi 7 décembre, les trois classes d’élémentaire sont allées au Dôme théâtre pour assister au spectacle musical de la compagnie Oh! Oui.

Il s’agissait d’une adaptation du célèbre conte d’Andersen que les enfants avaient découvert en classe. Ils ont pu noter les différences avec l’histoire originale et ont pu découvrir une petite fille pauvre qui ne vendait pas d’allumettes mais qui essayait de sortir quelques notes de son violon pour gagner quelques pièces le soir de la Saint Sylvestre. Ils ont pu voir évoluer les compagnons imaginés par cette petite fille transie et si seule : un professeur de violon, un rocker, une dame météo, un chevalier…autant de personnages hauts en couleurs qui ont dansé, chanté et joué la comédie.

SOS COOKIES pour le marché de Noël

Cette année, les 2 classes de grands (celle de CE1/CM1 et celle de CE2/CM2) ont contribué au marché de Noël du sou des écoles prévu ce samedi 9 décembre.

En effet, chaque enfant a préparé un bocal contenant tout ce qu’il faut (ou presque) pour préparer une trentaine de cookies. Pour cela, les élèves ont dû peser, transvaser les ingrédients, bref lire et respecter la recette.

Ils ont ensuite décoré leur bocal avec un tissu, des étiquettes de Noël sans oublier d’ajouter les conseils de préparation pour les acheteurs des bocaux SOS COOKIES.