Contacts
Notre école
Volcans et paysages
Vie de l'école

Fermer des parents à l'école

Fermer journaux de presse

Echanges européens
Culture Box
Archives 2010-2011
des parents à l'école - 6 /Les colères et les "non "de l'enfant
Les parents à l’école                                                                                               10 janvier 2012
 
Les colères et les « non » de l’enfant
 
Intervention de Mme Henry-Pertusier de l’Ecole des parents et des Educateurs d’Aubenas et Mme Chevalier du Centre Social.
 
-C’est une période importante du développement de l’enfant. Vers 2 ans, l’enfant commence à se différencier de son entourage. Il voit qu’il a un impact sur son environnement.
Cela fait partie de la construction de la personnalité de l’enfant. Avec le « non », il montre qu’il est différent.
 
- Quand l’enfant dit « non », il faut dire qu’on l’entend mais que ce n’est pas possible. Expliquez toujours pourquoi, vous ne l’acceptez pas.
 
- La colère est le signe qu’il y a un « conflit » chez l’enfant, c’est la libération d’un stress. Il ne faut pas la réprimer mais donner des limites, expliquer et parler avec l’enfant.
Si la colère est réprimée, elle peut se transformer en violence.
 
- En tant que parents, nous avons nos limites émotionnelles mais il faut rester dans le cadre que l’on a fixé.
Il faut montrer comment nous gérons notre propre colère (en parlant).
On peut isoler l’enfant un moment pour qu’il se calme, si le dialogue n’a pas d’effet.
 
- Le « caprice » est un point de vue de l’adulte. C’est quand pour nous, une colère est démesurée par rapport à la situation.
Quand un enfant est violent (envers les autres ou lui-même), il faut mettre des limites car l’adulte est garant de la sécurité de l’enfant.
 
- Souvent, la colère finit par des pleurs, l’enfant « évacue » celle-ci.
Il faut ensuite mettre des mots sur ce qui s’est passé quand tout le monde est calmé. Les parents doivent montrer qu’ils ne sont pas tout puissants mais qu’ils sont là pour dialoguer et surtout garantir la sécurité de leur enfant.
 
- Il faut réfléchir avant à un cadre, des valeurs sur lesquels on ne veut pas passer. On peut ainsi parfois lâcher sur certaines choses moins importantes mais en expliquant toujours pourquoi.
 
- Si les règles sont fixées avant, cela peut éviter une colère.

Date de création : 30/01/2012 @ 09:37
Dernière modification : 07/02/2012 @ 17:00
Catégorie : des parents à l'école
Page lue 675 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article


Calendrier
Classe CM1/CM2
Les sites préférés
Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

^ Haut ^