Vous êtes ici : Accueil > ECO-ECOLE > Le tri des déchets > STOP ! ça déborde ! > Des bacs à compost à l’école
Publié : 7 janvier 2014

Des bacs à compost à l’école

Vous le savez, composter les déchets organiques est une manière simple et pratique de limiter et valoriser nos déchets. Dans le cadre de notre projet de cette année, nous avons demandé à l’association "Toilettes du Monde" de bien vouloir nous apporter leur expertise sur ce sujet et de nous aider à mettre en place une installation fonctionnelle et pratique. Cette action est financée par la municipalité, qui s’associe elle aussi à cette démarche éco-citoyenne.

JPEG - 86.3 ko
compostage-panneau01

Samedi 14 décembre, Anne Delmaire et Florent Brun ont donc organisé une matinée d’information ouverte à tous. Ce furent 4 heures bien remplies, qui nous ont permis de jeter les bases de l’installation future de plusieurs bacs à compost tout près de l’école, ouverts aux riverains intéressés par cette démarche.

Vous trouverez ci-dessous un résumé de leur intervention, ainsi que les documents d’accompagnement que Florent et Anne ont amoureusement préparé !

Des bacs à compost à l’école du Bout du Monde

Samedi 14 décembre a eu lieu la formation "compost", organisée par Anne Delmaire et Florent Brun, de l’association "Toilettes du Monde", et financée par l’APE.
2 enseignants étaient présents, ainsi que Sandrine Cuerva, notre cantinière, M. et Mme Tracol-Orth et Régine Thévin, conseillère municipale.

En voilà un résumé, accompagné des documents fournis par les intervenants, qui ont préparé et animé cette réunion d’une manière impressionnante ! Un grand merci à eux.

Le compostage dans les établissements publics est une chose qui se fait de plus en plus. Il y a une forte dynamique, soutenue par l’ADEME (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie).

Le compostage est un processus d’assainissement, c’est-à-dire qu’il comprend les étapes suivantes : interface usagé - collecte - transport - traitement et valorisation des déchets.

Dans le composteur, nous allons trouver des résidus organiques ménagers et des déchets de jardin.
C’est un mélange de nutriments et de germes pathogènes, dont il va falloir baisser la concentration, par un processus d’hygiénisation.

Le processus du compostage

C’est un processus biologique, qui utilise les micro-organismes et les insectes, et qui a lieu en présence d’air et d’humidité.

JPEG - 39.3 ko
compost2

Il se déroule en 2 temps :

1) La dégradation par l’intervention de micro-organismes (bactéries, germes, champignons et levures) qui dure environ 1 mois. Dans cette phase, la température peut atteindre 70° C (elle régule le nombre de germes pathogènes) et il y a un risque de dégagement de gaz, donc d’odeurs.

2) La maturation, qui est une phase au cours de laquelle les insectes mangent la lignine et aèrent le compost. On peut trouver tout un tas de vers, rouges, blancs, larves de coléoptères… Les matières dures deviennent molles. Cette phase peut durer de 5 à 8 mois.

JPEG - 40.7 ko
vers

La composition des déchets

C’est une donnée essentielle du compostage. En effet, en simplifiant beaucoup, on peut classer les déchets "compostables" en 2 familles :

a) Les déchets riches en Carbone : déchets bruns, secs, rigides, comme la paille, les copeaux, les branchages, la sciure, le papier et le carton.

b) Les déchets riches en Azote : déchets humides, verts et mous, comme les tontes, l’herbe, les épluchures…

Or, il faut respecter un bon équilibre entre les 2 types de déchets pour que le compostage s’effectue dans de bonnes conditions.
Pour être très précis, il faudrait que le rapport Carbone/Azote soit compris entre 25 et 30 (soit 30 fois plus de Carbone que d’Azote).

Pratiquement, il faut ajouter un peu de déchets carbonés (secs et rigides) à chaque fois qu’on met des déchets azotés (mous et humides).
Les bonnes pratiques

Il faut :
 
 Contrôler l’humidité (grâce au test du poing)
 Bien brasser le mélange, pour aérer, à chaque apport. Un dégagement de mauvaises odeurs est le signe d’une trop grande humidité et d’un brassage insuffisant.
 Apporter de la matière carbonée.
Les outils
 
 Brasse-compost
 Pelle
 Seau
 Arrosoir ou tuyau
 Fourche

La signalétique

Elle est indispensable et comportera des panneaux faits par les élèves et des panneaux "pédagogiques" qui indiqueront ce qu’il faut faire, comment le faire, qui est le responsable et le règlement.
Un registre de suivi va être mis en place, sous forme de fiches pré-remplies glissées dans un porte-vues, accompagnées d’un stylo.

Dans le bac à compost…
 
 On peut mettre les épluchures, le marc de café, les coquilles d’œufs, les feuilles, fleurs, restes de repas, papiers et cartons.
 On peut mettre un peu d’agrumes (c’est mieux si on les fait sécher avant), les croûtes fromage, les restes de viandes et poissons.
 Il ne faut pas mettre de corps gras, de laitages, des branches non broyées, des déchets non-organiques.
JPEG - 35.8 ko
trier-dechets-a-composter-l650-h474-c

L’installation

Elle aura lieu mercredi 15 janvier, dans la matinée, et son « inauguration », accompagnée d’une démonstration et du rappel des règles d’utilisation aura lieu à 11h30, en présence des enfants.

Nous allons installer 4 bacs (1 bac de dégradation et 2 bacs de maturation de 1m3 chacun - avec un transvasement une fois par trimestre - et un bac d’apport de matière carbonée), tout près des bacs à jardinage. C’est à plus de 20 m de l’habitation la plus proche, le chemin est nivelé, l’endroit est ombragé en été, facile à utiliser et pas trop loin de la cuisine.

Ces bacs seront accessibles à la cantine et aux riverains qui souhaiteraient y participer et l’utiliser.

Qui fait quoi ?
 
 Alimenter : les enfants de la cantine, sous la supervision de Sandrine, les riverains participants.
 Vérifier le tri : Sandrine pour la cantine.
 Apporter les déchets : Les enfants et les villageois.
 Nettoyer le récipient : Sandrine.
 Brasser une fois par semaine : Les élèves de cycle 3, supervisés par le maître.
 Vérifier les bacs : Les enseignants, Sandrine, les enfants et les membres de l’association.
 Approvisionner en matière carbonée : L’école (cartons et papiers déchiquetés, feuilles…)
 Remplir le registre de suivi : Tous les utilisateurs.
 Remplir la fiche de suivi toutes les 2 semaines : Les élèves de l’école.
 Transvaser le contenu des bacs une fois par trimestre : Adultes volontaires (une info sera mise sur le site et par l’intermédiaire du bulletin municipal).
 Utiliser le compost : L’école pour les bacs de jardinage et les autres utilisateurs.
JPEG - 25.4 ko
Real_Compost
Word - 132.5 ko
REGISTRE DE SUIVI
Word - 101.5 ko
Fiches Animations Ateliers autour Compost
Word - 39 ko
Des bacs à compost à l’école
Word - 94.5 ko
FICHE DE SUIVI DU COMPOSTEUR EDBM

Florent et Anne nous ont également donné des petits jeux qui permettront aux enfants de mieux comprendre et utiliser le compostage.