Etonnants voyageurs 2016 : Penser l’Autre… (1)

Présentation du Concours de nouvelles « Etonnants voyageurs 2016 : Penser l’Autre » …

Publié le 6 juin 2016 par admin

Présentation du concours « Etonnants voyageurs » 2016

Ce concours consiste à imaginer une nouvelle de deux à quatre pages à partir de l’un des 2 sujets proposés par Lilian Thuram (président du jury 2016): « Quand on rencontre quelqu’un, on le rencontre non pas tel qu’il est, mais tel qu’on se l’imagine. Mais qu’est ce qui fait qu’on l’imagine comme ça ? Vous montrerez qu’avant toute rencontre, on a toujours un avis sur celui que l’on va rencontrer. Certains préjugés sont très profonds, résistants. pourquoi ? »

Sujet 1 :

Tu sais, je dois t’avouer quelque chose. Depuis quelque temps, je n’arrive pas à m’endormir. Tous les soirs, nuit après nuit, me reviennent les images de mon enfance. Le jour où, à table, mes parents me parlent d’eux, me disent de faire attention, qu’ils ne sont pas comme nous.

Un autre jour encore, je me souviens de ma grand-mère me tirant par le bras, me rapprochant d’elle comme pour me protéger de ces passants que je ne connaissais pas. Sans dire un mot, elle avait inscrit en moi une certaine peur que je ne comprenais pas.

Je te dis tout cela parce que j’ai un peu honte de ne pas pouvoir m’échapper de mon enfance, d’être prisonnier de sentiments inavouables.

J’aimerais que tu me comprennes et que tu m’aides à dépasser ces émotions qui n’ont pas de sens.

J’aimerais que tu m’aides à grandir (…)

 

Sujet 2 :

- Viens, il faut qu’on s’en aille.

- Déjà ? Je suis fatiguée.

- Il faut qu’on y aille, qu’on s’éloigne.

- Oui, mais papa, maman, où sont-ils ?

- Je ne sais pas. Ils m’ont juste dit qu’il fallait partir, loin, très loin. Que c’était trop dangereux de rester là. Tout le monde est en train de partir. Il faut qu’on les suive. Ils disent tous qu’arrivés à la frontière ce sera mieux. J’ai promis à papa qu’il ne t’arrivera rien, que je prendrai soin de toi. Je sais que c’est dur mais nous devons être courageux.

- Qui sont tous ces gens qu’on suit ?

- Je ne sais pas, je sais seulement qu’ils fuient, comme nous. (…)

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>