Le monde des contes

 

Le monde des contes

 

Mme Hardy , les lycéens et les jeunes hospitalisés

Mme Hardy , les lycéens et les jeunes hospitalisés

Ce mercredi 28 Mai, 11 jeunes du lycée Amblard de Valence sont venus dans le service de pédiatrie à la rencontre des enfants et adolescents hospitalisés ce jour.

Ces lycéens , avec l’aide de leur professeur de fançais, Mme Hardy, ont inventé des contes pour les lire et les « jouer ».

4 contes ont été présentés :

  • Paulette (lu par Axelle) : conte inspiré de la petite sirène.Paulette n’a pas de cheveux, elle est triste. Seule une sorcière pourrait l’aider. Paulette se rend donc au village « Toupourvoscheveux » pour la rencontrer. Malheureusement, cette sorcière est méchante et ne veut pas aider Paulette qui repart tristement chez elle, chauve. Elle retrouve cependant son prince qui l’aime telle qu’elle est et qui vivra très heureux avec elle.Moralité : » il faut s’accepter tel qu’on est »
  • Le maître malheureux (créé, mis en scène et lu par Cassandra, Tatiana et Alexis ) :P etit chat veut rendre heureux son maître. Dans ce but, il part à la recherche d’un anneau magique. Au cours de son voyage, il rencontre une petite souris qui lui propose de trouver un collier à clochette pour l’aider. Mais ce collier est gardé par un chien pas très malin qui se transforme en ours pour faire peur au chat. Le chat ne se démonte pas et demande à l’animal de se transformer plutôt en rat…Aussitôt dit, aussitôt fait, l’ours devient rat et …le chat le dévore et peut ainsi récupérer le collier à clochette. Grâce à lui, il trouve enfin l’anneau d’or qui redonnera le bonheur au triste maître.Moralité : « Il ne faut pas être naïf ». (drôle d’idée de se transformer en rat devant un chat!!)
  • Découvrir la collection Zara (mis en scène et lu par Chaïma, Céline, Manon, Myriam) : conte inspiré de Hansel et Gretel.Deux frères adorent la mode. Ce jour-là, ils partent faire les boutiques et découvrir la nouvelle collection Zara. En chemin, ils rencontrent une pauvre femme qui leur demande un peu d’argent. Ils lui en donnent et, pour les remercier, la vieille dame les invite chez elle. Dans la maison, elle leur donne des friandises mais profitant d’un moment d’inattention d’Hansel, la méchante femme le pousse dans un placard et l’enferme. Le temps passe et Gretel ne parvenant pas à délivrer son frère, reste au service de la méchante femme et devient sa bonne. Un jour cependant, elle parvient à lui crever les yeux et à délivrer son frère. Ils s’enfuient très vite et très loin.Moralité : «  Il ne faut pas se fier aux apparences »
  • Tir à la corde (mis en scène et lu par Betty, Marie Ange et Carmen) : conte inspiré des « philo-fables » du Moyen Orient. Un étudiant veut apprendre la sagesse. Il parcourt un long chemin pour arriver à un vieil homme forgeron à qui il demande l’enseignement de la sagesse. Le vieil homme lui demande de tirer une corde, ce que fait l’étudiant pendant longtemps, très longtemps, 5 ans, sans rien demander….Finalement, après tout ce temps, il lui repose la même question et il obtient la même réponse.Moralité : «  Il faut apprendre à être patient pour accéder à la sagesse »

 

A la suite de ces 4 lectures, nous avons tous cherché à retrouver la structure du conte avec sa situation de départ, son souhait, ses épreuves, son élément magique, sa situation finale et sa morale .

Puis Zohra, 11 ans et Lora, 14 ans, toutes les 2 hospitalisées et ayant écrit aussi chacune un conte, acceptèrent de le lire. Nubia, 9 ans, a préféré laisser lire son histoire par 2 lycéennes.

Jean Baptiste, Nubia, Alyssa, Mme Vergnon, Zohra

Jean Baptiste, Nubia, Alyssa, Mme Vergnon, Zohra

Cette rencontre a permis de riches échanges (merci Jean Baptiste de ta bonne participation!) avec une bonne écoute et beaucoup de bienveillance malgré les âges différents.

Un bon moment de partage dans l’imaginaire. Merci à toutes et tous !

Quelques commentaires :

Vendredi 28 mai 2014, nous sommes allés voir un spectacle de contes. Des lycéens racontaient des histoires. Après, certains d’entre nous ont lu aussi leur conte, puis, on a fait des photos. Alyssa, 9 ans

Vendredi 28 mai, des lycéens sont venus nous lire les contes qu’ils avaient inventés. Ils ont lu la petite sirène, Hansel et Gretel, une histoire de maître malheureux et une histoire d’étudiant qui voulait apprendre la sagesse. C’était super !!! Nubia, 9 ans

Mercredi 28 mai 2014, des lycéens sont venus nous raconter des contes qu’ ils avaient inventés. Nous avons commenté les histoires et toutes étaient bien mais la dernière histoire était la moins bien : tir à la corde .

Je vais vous raconter une fable : c’est l’histoire du mille-pattes

Un mille-pattes vivait tranquille, insouciant et heureux, lorsqu’un jour, un crapaud, qui habitait dans les parages, lui posa une question bien embarrassante : « Lorsque tu marches, lui demanda-t-il, dans quel ordre bouges- tu tes pattes ?» Le mille-pattes fut si troublé par la question du crapaud qu’il rentra aussitôt dans son trou pour y réfléchir. Mais il avait beau se creuser la cervelle, il ne parvenait pas à trouver de réponse. A force de questionnements, il finit par ne plus être capable de mettre ses pattes en mouvement. Il resta bloqué dans son trou, où il mourut de faim . Fin ! Jean Baptiste, 9 ans

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>