Développement durable : exposition du 4 avril 2014

Le 4 avril 2014, l’école de pédiatrie a pu quitter le service une petite heure ! En effet ce jour-là, une exposition sur le développement durable avait lieu dans le hall d’accueil de l’hôpital.

M Vulcano, organisateur de l’exposition, avait sollicité la classe pour dessiner sur le thème « consommer autrement »

M Vulcano

M Vulcano

Dessin de la classe

 

3 thèmes essentiels étaient abordés pour l’exposition :

 1- L’économie d’énergie dans les domaines du transport et de l’éléctricité.

L’objectif était de se déplacer en favorisant les transports en commun et en polluant moins . A l’hôpital , en 2013, 1950 litres de carburant ont été économisés et il y a eu une réduction de 4140kg de CO2.

Pour obtenir ces résultats , l’hôpital a mis en place :

  • l’ « éco-conduite » : une manière de conduire différemment pour consommer moins.

  • La « géo-localisation » : le trajet d’un véhicule de service au sein de l’établissement est suivi par GPS ; ainsi, tout voyage est rentabilisé.

Connectivité des véhicules

Connectivité des véhicules

 

  • La création de parkings pour les 2 roues 

 Pour l’électricité, les ampoules « LED », dites « basse consommation » ont remplacé les autres types d’ampoule. En effet, elles sont plus chères mais plus écologiques, à savoir plus rentables car elles ont une longévité plus importante, elles dégagent moins de chaleur et utilisent moins d’ énergie. Ainsi, une ampoule normale a une puissance de 50 watts, une ampoule LED a une puissance de 5,5 watts.

Présentation des différents éclairages

Présentation des différents éclairages

 

2- Le commerce équitable, bio et local.

 . Equitable :

  • Créer des emplois avec rémunération adaptée et conditions de travail légales.

  • Donner une 2ème vie aux objets : marché d’occasion, don aux associations, troc…

  • Consommer différemment

 . Bio :

  • Cultiver sans usage de la chimie (pesticides…)

  • Agriculture traditionnelle (respect des cycles naturels)

  • Biodiversité                                                                                                             L’agriculture biologique est organisée à l’échelle mondiale depuis 1972.       Dans le monde, environ 37,5 millions d’hectares sont consacrés à cette culture biologique en 2009.                                                                                                La Drôme est le premier département « bio » en France (615 exploitations sur 24 078 hectares)

. Local :

La production et vente de produits « locaux », c’est à dire produits et vendus à proximité de chez nous, favorise :

  • L’emploi des artisans, des agriculteurs

  • La réduction des transports et intermédiaires depuis le lieu de production jusqu’à notre assiette

  • L’économie de CO2, pour des prix bas ou peu plus chers que les produits industriels mais plus sains pour la santé et l’environnement (sans oublier la convivialité d’aller chez notre ami producteur!!!)

Fromages et pommes

Fromages et pommes

 Durant l’exposition, nous avons pu apprécier une dégustation de fruits et de fromages de chèvre, produits à seulement quelques kilomètres de l’hôpital ( La ferme fleurie de Saint Bardoux). De quoi faire frémir nos papilles en prenant soin de l’économie locale et de l’environnement !

3- La réduction des déchets : les matières recyclables et le tri séléctif.

 . Pour quoi faire ?

  • Moins de pollution (sinon, on brûle, on enterre, on délocalise les déchets …)

  • Création d’objets en utilisant des matériaux ayant déjà été utilisés.

. Comment ça marche ? 

      • Il faut séparer les verres, le carton, le plastique

      • Il faut les jeter dans les poubelles correspondantes ou les porter dans certains magasins (piles, ampoules, cartouches d’imprimante…)

 . Quelles sont les matières qui ne se recyclent pas ?

  • Les déchets toxiques et chimiques (produits ménagers)

  • Les déchets spécifiques professionnels (à l’hôpital : déchets d’activités de soins à risques infectieux, les déchets radioactifs, les lampes et tubes fluorescents usagés, les déchets d’équipements médicaux…)

GE DIGITAL CAMERA

 

 GE DIGITAL CAMERA

 

 

 

 

 

Une intéressante exposition d’information et de sensibilisation.

 La réflexion des élèves s’est prolongée en classe à l’aide de Mme Hardy, professeur d’histoire/géographie et de Mme Vergnon , professeur d’école .

 Merci à notre photographe (Yannis) et à nos journalistes ( Astérie, Clara, Eléonore, Eva et Joris) !

Vendredi 4 avril 2014

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>