Quotidien

 

Ma vie à l’hôpital

 

Chambre : petit refuge où on peut aller s’isoler quand ça ne va pas , quand on a envie de dormir ou tout simplement quand on va avoir de la visite. Cependant nous n’avons pas internet. L’intimité est mise à rude épreuve avec les hublots sur la porte qui permettent aux personnes extérieures de voir à tout moment ce que vous faites.

 Salle des repas : Salle où l’on mange à l’heure des personnes âgées (18 H 30 ) mais avec la quantité d’un élève de maternelle. Cuisinier est un métier, cela ne s’improvise pas. Mais , nous compatissons avec l’équipe de cuisine qui doit faire avec ce qu’ elle a !

 Salles des ados : Salle très peu fréquentée pour son manque d’attractivité. Très peu de jeux… Il n’y a rien à faire à part le jeu « sos ouistiti » et encore…

 Salle de ping-pong (terrasse) : Salle inaccessible, en effet très rare sont les gens qui ont pu y accéder. Espace bétonné qui manque vraiment de chaleur. L’endroit ressemble plutôt à une chambre de garde à vue. Un petit effort pour la rendre agréable ? Et qu’elle devienne plus accessible ?

 Les blouses roses : Lieu où on peut laisser aller notre inspiration. On peut faire toutes sortes d’ateliers créatifs. On peut faire des bracelets, des petites poupées en perles. Les personnes qui y travaillent sont très gentilles et réussissent l’espace de quelques heures à nous faire oublier qu’on est à l’hôpital.

 Salle de classe : Lieu d’instruction, de connaissance (et d’ennui). Lieu assez sympathique à vivre, à part quand des disputes éclatent au sein de la classe.

 Couloir (murs, portes) : Lorsque nous marchons dans le service nous avons l’impression d’évoluer dans une crèche et d’y découvrir toutes sortes de dessins pouvant piquer les yeux. Mais tout cela reste très mignon pour les petits enfants (moins de huit ans). Le hublot sur les portes porte atteinte à notre intimité.

 VOS FIDELES REPORTERS : Mathis et Maeva (17 ans tous les 2 !)

                                                       Lundi 19 mai 2014

 

Les commentaires sont fermés.