Rôle des parents dans le développement de l’enfant

L’amour et un cadre structurant sont les deux ingrédients primordiaux :
Une relation aimante est essentielle pour qu’un enfant acquière de la confiance et de l’estime de soi. Autant la mère que le père se doivent de manifester leur amour de diverses façons, selon leur style personnel et leurs antécédents culturels. L’amour se manifeste par des sourires, des étreintes, des compliments. L’amour c’est aussi l’intérêt qu’on manifeste envers l’enfant et la disponibilité pour passer du temps avec lui.
La fondation d’une bonne relation avec votre enfant passe par la qualité du temps sur une base régulière consacré à l’enfant. Une période de qualité n’inclus pas nécessairement les distractions du téléphone, de la télévision ou de l’ordinateur. Ce rapprochement régulier permettra à l’enfant de venir à ses parents lorsqu’il sera perturbé.
L’enfant qui ne vit pas une relation chaleureuse et aimante avec ses parents est à risque de manquer d’estime de soi et de confiance. 
Pour assurer un développement sain à un enfant, il ne faut pas seulement lui offrir de l’amour, mais aussi lui fournir un cadre de vie adéquate et de la surveillance. L’enfant doit bénéficier d’une routine journalière afin de l’aider à s’orienter.
En établissant des règles et des attentes claires, les parents montrent à l’enfant les limites d’un comportement acceptable. Ils montrent à l’enfant que ses actions ont des conséquences. Un comportement approprié renforce les bonnes habitudes.
L’utilisation appropriée d’une suspension ou d’une interruption brève d’un privilège remplace efficacement la punition corporelle et les cris. Sans structure, l’enfant peut éprouver de la difficulté à acquérir la maîtrise de soi et la capacité de suivre des règles.
L’enfant apprend en regardant ses parents. Les parents sont les premiers modèles pour l’enfant. Les parents  peuvent lui enseigner des comportements appropriés comme la résolution de problèmes, la tolérance et la communication claire. Un environnement sans cris et intimidations est un environnement propice et nécessaire pour la quiétude de l’enfant. La violence au foyer demeure très dévastatrice pour l’enfant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>