Compte-rendu du conseil d’école -Novembre 2020

Premier conseil d’école de l’année 2020/2021

Novembre 2020

– Elections des représentants de parents d’élèves au conseil d’école

323 électeurs inscrits

144 votants soit un taux de participation de 44,58 %

9 sièges à pourvoir

1 seule liste de parents d’élèves

Sont élus : Sylvie Bosc, Julien Delbos, Sébastien Lecourt, Julien Laumonier, Jean-Luc Vigliecca, Laurence Brondex, Lucie Pignard, Virginie Ducrey, Carole Viallet, Mathilde Migeois, Laura Chauvière, Nadège Feuillet, Amélie Seguret

– Effectifs et présentation des classes

Au 2 Novembre, les effectifs étaient de 225 élèves.

32 élèves de petite section 30 élèves de CE1

31 élèves de moyenne section 27 élèves de CE2

24 élèves de grande section 29 élèves de CM1

26 élèves de CP 26 élèves de CM2

( 3 élèves en plus dans les jours à venir : 1 CP, 1 CE1 et 1 CE2).

Ils sont répartis en 9 classes :

– 25 PS/GS ( 11+14) avec Mme Berruex

– 26 PS/MS ( 11+15) avec Mmes Mécréant et Vidal

– 26 PS/MS ( 10+16) avec Mmes Cravero et Martin

– 23 GS/CP (10+13) avec Mme Socquet

– 24 CP/CE1 (13+11) avec Mme Kerbarh

– 26 CE1/CE2 (19+7) avec Mme Bottollier-Depois

– 25 CE2/CM1 (20+5) avec Mmes Leblond et Martin

– 24 CM1 avec Mr Topin

– 26 CM2 avec Mme Cabanes

Règlement intérieur

Un complément est ajouté dans la troisième partie : Les horaires, modalités et lieux d’accueil et de sortie peuvent être adaptés en fonction de circonstances exceptionnelles en accord avec la Mairie de Saint-Gervais.

Continuité pédagogique

Afin de pourvoir anticiper les mesures qu’il nous faudrait prendre si, à nouveau, la continuité pédagogique devait être assurée, nous avons demandé à chaque famille de répondre à un questionnaire.

Ceci nous permettra d’avoir une vision précise de l’équipement numérique personnel des élèves.

Tous les questionnaires n’ont pas encore été rendus mais il en ressort que quelques familles n’ont pas d’imprimantes ni de webcam.

Parmi les pistes envisagées en cas de continuité pédagogique, il y aurait un dépôt de photocopies au Pôle Vie Locale, des classes virtuelles et un drive pour récupérer des pochettes.

– Projets de classes de découverte

* Classe de GS/CP : du 24 au 28 mai à Sausset les Pins. Pour l’instant, il est difficile de réserver des sorties et animations ( pas avant le mois de mars). L’hébergement et le déplacement le sont déjà par contre.

* Classes de CE1/CE2 et CE2/CM1 : du 6 au 11 Juin à Marignane. Classes de voile sur un lac.

Ces projets sont, en partie, ceux de l’année scolaire précédente car il n’avait pas été possible de les annuler.

– Actions liées au projet d’école

A ce jour, toutes les sorties scolaires sont suspendues. Seuls les déplacements permettant l’accès aux infrastructures sportives sont maintenus pour l’instant.

* Natation :

en novembre et décembre pour les classes de CP/CE1, CE1/CE2, CE2/CM1, CM1 et CM2

– au printemps pour les classes de PS/GS, PS/MS ( les deux classes) et GS/CP

* Patinage sur glace : toutes les classes iront entre novembre et avril sauf les classes de CM1 et CM2

* Escalade : les élèves de CM1 et CM2 ont participé à cette activité en salle durant la première période et iront au Parc Thermal au printemps.

* Projet cirque : toutes les classes de l’école participeront à un projet cirque avec Christophe Rimbert au printemps ( chaque classe bénéficiera de 6 à 8 séances ).

* Théâtre avec Barbara Banos : les classes de CP/CE1 et CE2/CM1 participeront à cette activité.

* Animations CCPMB :

Classe de CE1/CE2 : les usages de l’eau

Classe de CP/CE1 : la forêt

Classe de Mmes Cravero et Martin : le biotope de l’eau

Classe de CM1 : les rapaces

* Animations SITOM : les classes de CP/CE1, CE1/CE2 et CM2 en bénéficieront.

– Questions des parents d’élèves :

Rentrée scolaire

La rentrée s’est bien passée et les familles ont apprécié l’affichage des listes de chaque classe la veille.

Le protocole d’accueil est apprécié par les familles.

Vie de classe

Le confinement a-t-il eu un impact sur les apprentissages ? Le niveau général a-t-il évolué ? Le résultat des évaluations nationales notamment CP CE1 est-il différent des années précédentes ?

Les résultats des évaluations nationales sont bons, il n’y a pas d’élèves identifiés comme ayant de grandes difficultés.

Les effets du confinement sont variables suivant les enfants et les situations familiales.

On peut cependant constater que l’école a manqué pour les enfants allophones.

L’intervenant anglais est arrivé, c’est top. Comment va être organisée son intervention ? Est-ce que tous les niveaux vont bénéficier d’un accompagnement ? Si oui, sera-t-il identique pour tous ?

Kellen Brandel est un assistant de langues et non un intervenant en anglais. Il sera présent 12 heures par semaine à l’école, de novembre à janvier.

Nous allons travailler avec lui : les consignes ( comment s’habiller, se déplacer, le vocabulaire des vêtements…), les couleurs en cycle1, une petite pièce de théâtre pour se présenter avec les CM1…

Il pourra notamment partager sa culture également.

Chaque classe de l’école bénéficiera de son aide : 2×30 mn en maternelle et 2×45 mn pour les élèves de cycles 2 et 3.

Quel est le statut actuel des classes de découvertes prévues en fin d’année scolaire ? A quelle date une décision définitive sera prise ?

Nous ne pouvons malheureusement pas répondre à cette question : tout dépendra des conditions sanitaires et de ce qui sera autorisé au cours de l’année scolaire.

Le portail de l’école ouvre un peu plus tard depuis l’accueil des élèves en classe surtout le matin. Les familles demandent si on peut reprendre l’horaire de 8h20 après les vacances.

Certains parents trouvent un manque de communication entre l’école et les familles notamment en cas d’absence d’un enseignant.

Dispositif COVID 19

Des parents souhaitent remercier l’équipe enseignante pour le travail qui est fait face au Covid qui accroît leur travail (lavage des mains, récréations séparées…) : « Grand merci à tous pour ce travail magnifique ».

Le travail des enseignants masqués de surcroît avec les contraintes covid sont un challenge que l’équipe enseignante relève à merveille. Merci à toute l’équipe.

Le lavage des mains régulier abîme les mains des enfants encore plus si les mains ne peuvent pas être séchées complètement. Serait-il possible de ne pas restreindre le nombre de feuille à 1 mais à 2 minimum ?

2 feuilles sont effectivement nécessaires.

Serait-il possible de fournir un savon pour peau fragile ?

Les savons proposés dans les écoles sont soumis à des normes suivies par les institutions de l’Etat.

Changer de savon implique des procédures longues. Les normes de lavage sont:

– mouiller les mains avant de déposer une dose de savon

– frotter énergiquement toute la main et le poignet sans oublier les interdoigts

– rincer longuement pour évacuer toute trace de savon

– sécher méticuleusement les mains et les doigts.

Toutes ces étapes sont importantes pour garder une peau saine.

Quel est le protocole Covid au sein de l’école ?

Quelles ont été les consignes de l’Education Nationale dans les écoles dans le cadre :

D’un cas chez un enseignant – un ou plusieurs élèves dans une classe – des cas contacts déclarés dans les familles ?

Y a-t-il un nombre de jour d’isolement pré-requis ? Un test est il obligatoire pour le retour en classe ?

Voir les documents joints.

Pouvez-vous nous donner quelques précisions concernant les changements liés à la Covid et qui impactent les enfants (récréations, cantines, etc…) ?

Les horaires, modalités et lieux d’accueil ont été modifiés afin de limiter au maximum le brassage des élèves. Les deux cours et le terrain d’évolution sont dorénavant utilisés pour les récréations. Une seule classe se trouve en récréation dans un lieu ;lorsque cela n’était matériellement pas possible, l’espace a été séparé en deux par des barrières en veillant à limiter également les circulations.

Les élèves n’ont plus accès aux jeux extérieurs. Les jeux de cour sont en prêts alternés tous les deux jours afin que chacun puisse en bénéficier en respectant le protocole sanitaire.

Les salles de sieste ont également dues être repensées : la classe de Mmes Cravero et Martin se repose dans la salle de vidéoprojection tandis que le dortoir a été divisé en deux espaces distincts pour les classes de Mmes Berruex, Mécréant et Vidal.

A la cantine, les enfants mangent par classe et chaque classe  est espacée d’un mètre par rapport à l’autre. Les espaces de récréation d’après-repas sont également séparés en fonction des classes.

A la périscolaire, les enfants d’une classe restent également ensemble.

Pourrait-on proposer à nos enseignants un port de masque transparent type visière frontale ou menton afin qu’ils puissent respirer, être vus et entendus et leur éviter de respirer leur CO2 ?

Ce matériel n’est pas réglementaire et n’offre pas une protection suffisante. Seuls les masques notamment inclusifs sont autorisés.

Gestion des déchets

Dans une classe, ont été installées :

– une boîte de collecte pour les instruments d’écriture,

– une poubelle spéciale papier/carton,

– une autre pour les mouchoirs,

– et une autre pour les déchets.

Est-ce appliqué dans toutes les classes ? D’autres actions sont-elles menées par l’école ou la cantine ?

Il est bon de connaître ces petits gestes qui semblent être parfois logiques mais pas forcément appliqués partout malheureusement.

Nous avons effectivement dans chaque classe plusieurs types de poubelles de tri.

Dans les différents couloirs de l’école sont installées des boîtes pour collecter les stylos et feutres utilisés. Celles-ci sont ensuite récupérées une fois par an par le SITOM et le tout est revalorisé.

Lors de l’intervention du Sitom , est-il envisageable de parler du compostage possible en appartement ?

Cela ne fait pas l’objet de nos interventions durant cette année scolaire.

Cantine

Plusieurs parents souhaitent savoir comment se passe le temps de midi à la cantine depuis la rentrée ? Le retour ne semble pas très positif à ce jour.

Temps passé à table trop long

Silence : impossibilité pour les enfants de parler

Punition

Plus de temps de jeux entre la cantine et le retour en classe

Suppression des deux services en élémentaire

Retour au service par les agents (fini les plats sur table)…

Certes, les contraintes liées au Covid sont contraignantes. « Les adultes sont très sollicités, les enfants après le lavage de main le respect des groupes classes ne peuvent-ils pas être autonomes à table en élémentaire (sans parler de se lever de table pendant le repas) » !

Ce moment est pourtant un temps d’échange pour les enfants et de relâchement.

Une organisation a été mise en place pour le respect des mesures sanitaires : les enfants sont servis à table (l’eau est également servi par les agents) et aucun enfant ne peut se lever pendant le temps du repas. Les consignes sont malheureusement incontournables. Ce moment doit effectivement être un moment de relâchement mais dans le respect de certaines règles de vie : un niveau sonore doit quand même être respecté, ainsi qu’une tenue correcte et un langage approprié.

Il est arrivé que le temps de récréation soit diminué mais ce ne peut être que de manière exceptionnelle (autorisation du coordinateur) et la recherche de solutions alternatives est constante.

Des efforts sont faits sur le bio et le local : c’est bien mais c’est encore une part minoritaire de ce qui est proposé. Cette transition pourrait être plus rapide à Saint-Gervais. Il serait judicieux que les parents délégués soient associés à cette démarche.

Il y a déjà un bel engagement concernant l’élaboration des menus en privilégiant le bio, le local mais qu’en est-il des déchets ?

Quelle est la position de la cantine au niveau des gestes éco-citoyens ? Y a-t-il une motivation réelle pour aller dans ce sens ?

Pourquoi la mise en place d’un compost n’a pas encore été mis en place ?

Depuis 2011, le SITOM propose aux établissements scolaires l’installation gratuite de composteurs pour valoriser les biodéchets issus de la préparation de repas et/ou des retours d’assiettes. Les animateurs sensibilisent chacune des classes avant le début de la pratique et forment le personnel de cantine. Pour chacun de ces établissements, le SITOM propose en parallèle du compostage des actions de sensibilisation au gaspillage alimentaire (pesée des déchets, gâchimètre, colonne à pain …).

Qu’en est-il du pain non consommé ?

Dans certaines cantines, la récupération du pain non consommé est faite pour un don aux éleveurs locaux pour leurs animaux ? De même pour les autres déchets pour les poules par exemple

Le tri sélectif est-il en vigueur ?

Pour le bio, nous sommes dans les normes demandées (voir le graphique en bas des menus) ; cependant, le coût de celui-ci n’est pas négligeable. Une augmentation du prix des repas n’est pas souhaitable et le bio n’est pas forcement la solution vertueuse. Le « local ou le raisonné » est de loin préférable à l’échelle de la commune.

La mairie note les propositions du traitement des déchets : c’est aussi une proposition du conseil des enfants sur laquelle ils essaieront de travailler cette année. L’ensemble des déchets alimentaires est donné à des poules et le tri sélectif est en place.

Comment s’organise la « répartition » des élèves sur le temps libre avant ou après la cantine ?

L’école a continué les récréations alternées ou des cours séparées. En est-il de même sur le temps de midi ?

Concernant les récréations et le temps libre le midi, le choix a été fait de suivre l’organisation de l’école. Ainsi, avant les vacances de Toussaint, les élèves étaient en récréation avec les mêmes groupes que lors des récréations de l’école ; depuis la reprise, ils sont en récréation par classe dans des cours séparées ou des cours partitionnées.

Certaines familles sont tout de même contentes des services proposés et de la qualité des repas.

Périscolaire

Goûter

Quelles sont les quantités pour les goûters ? Est-ce qu’elles ont changé ? Est-il possible de prévoir quelque chose en supplément pour les enfants qui ont encore faim et qui restent tard car les enfants ont faim à la sortie de la périscolaire ?

C’est une collation et, par conséquent, la quantité ne peut être trop importante. Cependant, il est toujours possible aux enfants qui ont encore faim de demander du pain. Le menu ainsi que les quantités de ces collations ont été élaborés en collaboration avec une diététicienne afin de répondre aux normes en vigueur.

Aide aux devoirs

Les classes n’étant pas mélangées, les CP de la classe de GS/CP sont gardés avec les enfants de maternelle et ne font pas toujours les devoirs.

Est-il possible de l’envisager systématiquement si les familles en font la demande ? Difficile pour les enfants de les faire après 18h30-19h00…

C’est une proposition qui est faite aux élèves ou en réponse à la demande d’une famille.

Cette année, pour les élèves de CP de la classe de GS/CP, cette proposition est complexe à mettre en place et, malgré plusieurs tentatives, elle n’est pas finalisée.

La solution serait de cibler les élèves qui, partant tard, doivent faire leurs devoirs en périscolaire et prioriser les devoirs se faisant en individuel (lecture à la maison).

Questions diverses

Transport scolaire

Est-il possible de remonter l’information ? Les bus n’attendent pas les enfants s’ils sont en retard. Comment ça se passe si les enfants ratent le bus ?

Lorsque les élèves manquent le bus soit le policier municipal appelle les familles soit les enfants sont ramenés à l’école ( ils peuvent également le faire d’eux-mêmes) et nous contactons les familles.

Merci de faire rappeler les règles de sécurité routière car beaucoup d’enfants traversent le parking de la poste au lieu de passer par le trottoir de la MJC. Cela peut être dangereux.

Dans le cadre du PEDT, chaque classe ayant des élèves d’élémentaire sera accompagnée lors d’un trajet vers une activité sportive par un policier municipal qui réexpliquera les bonnes conduites à tenir lorsque l’on est piéton et, notamment, où être le plus efficient possible pour traverser en arrivant et/ou en repartant de l’école.

Est-ce que l’aide aux devoirs proposée après le temps scolaire qui avait été mise en place après les vacances de février va pouvoir être reconduit cette année ? Nous n’en avons pas encore entendu parler.

Cette aide, pour le moment, ne peut malheureusement pas être reconduite. Cette situation sera revue lorsque les conditions sanitaires seront autres.

Pour l’ensemble des membres du Conseil d’école, la directrice : N.MÉCRÉANT