Contes au fil de l’eau
Article mis en ligne le 8 décembre 2009
dernière modification le 9 décembre 2009

par Nicole
logo imprimer

Ce mardi après-midi, 17 novembre, une conteuse, est venue présenter des contes aux enfants.

Dans un décor magique aux lumières scintillantes, nous voilà partis au bord de la rivière avec le petit saule qui écoute le vent. L’arbre veut tout connaître, il est très curieux, alors le vent lui conseille d’écouter les histoires de la rivière.

Petit saule descend sa première branche, la met dans l’eau et écoute la première histoire.
Les enfants jouent dans la rivière mais leurs parents leur interdisent d’aller près de la cascade car des ogres risquent de les dévorer. Les enfants obéissent aux parents jusqu’au jour où petit oiseau coloré vient leur dire qu’il n’y a aucun danger. Tentés, les enfants vont près de la cascade et se font attraper par l’horrible ogresse aux cheveux noirs, yeux noirs, poils noirs au menton et verrues sur le nez. Elle les enferme chez elle. Ils sont terrifiés mais ils réussissent à s’échapper grâce au petit oiseau coloré. Donc, il faut toujours écouter les conseils des parents !

Petit saule veut encore un autre conte : Le bûcheron qui possède un moulin magique. Dès qu’on tourne la manivelle, le petit moulin exécute le vœu demandé. Pour arrêter la magie, il faut dire une formule magique. Le bûcheron est bon, il n’y a aucun problème, il demande une belle maison, de la nourriture, des enfants, des amis. Mais un capitaine de navire vole le moulin et demande du sel. Il ne connaît pas la formule pour arrêter le moulin ; celui-ci tourne, tourne, et produit du sel, tant et plus que le navire va couler ! Alors le capitaine jette le moulin à la mer et l’on dit que depuis ce jour-là, la mer est salée !

Petit saule veut encore une histoire...

La famille Balu, de beaux poissons, habitent dans la rivière. Tout va bien pour eux, ils vivent paisible, sans jamais réfléchir ! Un héron arrive et annonce une grande sécheresse, il propose aux poissons de déménager dans une autre rivière où il y aura plus d’eau donc pas de sécheresse et pas de risque de mourir. Papa Balu est emmené, dans le bec du héron vers l’autre rivière. Le héron, menteur, l’emmène juste 300 mètres en amont. Papa Balu trouve le lieu agréable, il retourne dans le bec du héron et va annoncer la nouvelle du déménagement à sa famille. Et le héron transporte, le papa Balu sans problème. Quand il prend maman Balu, il ne l’emmène pas, il l’avale ! Il fait de même pour tous les enfants Balu. Papa Balu s’inquiète de ne voir arriver personne. Soudain, il se met à réfléchir et réalise que le héron les a mangés ! Le héron cherche un dessert, et il trouve un "crabe de rivière" a qui il annonce la sécheresse, mais le crabe n’est pas dupe et lorsque le héron s’approche pour le dévorer, il saute et tord le cou du héron ! Donc, il faut réfléchir avant d’agir et le menteur finit mal !

Petit saule a ensuite entendu de petites devinettes. Il a beaucoup aimé ces contes alors, depuis ce jour-là, les saules mettent leurs branches dans les rivières pour entendre les histoires que la rivière transporte...

Notre conteuse a distribué à chaque enfant un petit coquillage...

Après-midi magique, poétique...

Les enfants ont adoré les contes, leurs yeux éblouis me l’ont dit...


Téléchargements Fichiers à télécharger :
  • Distribution des trésors de la mer !
  • 96.7 ko / JPEG
  • Le moulin magique et le flacon de l’ogresse !
  • 76.6 ko / JPEG
  • Les instruments qui nous ont emportés dans les contes...
  • 85.2 ko / JPEG
  • Linda, notre conteuse.
  • 73.9 ko / JPEG
Forum
Répondre à cet article

Dans la même rubrique

Accés direct



pucePlan du site puceContact puceEspace rédacteurs pucesquelette puce

RSS Valid XHTML 1.0 Strict

2003-2019 © Ecole privée Les Cordeliers - Seynod - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.6
Hébergeur : Académie de Grenoble