L’histoire des Glières
"Vivre libre ou mourir"
Article mis en ligne le 9 juin 2008
dernière modification le 7 septembre 2008
logo imprimer

Pendant le séjour à la Métralière, le mardi 27 mai, Béatrice, une dame du conseil général nous a ouvert les portes de l’histoire des Glières.

On avait déjà des connaissances à ce sujet. On a vu des bâtisses importantes comme certain chalet reconstitué.

On a appris que les combattants des Glières étaient enterrés à Morette près de Thônes. Les chasseurs du 27ème B.C.A effectuaient les liaisons entre les chalets, ils étaient les seuls à avoir des skis. Les villageois qui n’étaient pas content à cause de l’occupation Allemande aidaient certains résistants car ceux-ci n’avaient pas beaucoup à manger. Le plateau des Glières donnait des avantages aux maquisards.

"Les élèves en train de réfléchir".
Béatrice nous explique l’histoire des Glières

Les terrains des parachutages étaient parfaits, il n’y avait pas de route pour y accéder, et le plateau était aligné avec le lac d’Annecy et le lac Léman. Nous avons aussi visité le monument qui est aux Glières. A côté du monument, il y a l’ancienne tombe de Tom Morel et le drapeau des résistants français qui flotte dans l’air.

"Le monument des Glières"

Le plus important est que nous nous souvenions de cette histoire tragique mais qui est quand même une victoire morale, et nous devons nous servir de cette histoire des Glières pour instaurer la paix dans le monde.


Forum
Répondre à cet article

Dans la même rubrique

Accés direct



pucePlan du site puceContact puceEspace rédacteurs pucesquelette puce

RSS Valid XHTML 1.0 Strict

2003-2019 © Ecole privée Les Cordeliers - Seynod - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.6
Hébergeur : Académie de Grenoble