Drôle de planète
Article mis en ligne le 11 juin 2007
logo imprimer

Cela se passe en l’an 25000, je viens d’atterrir avec mon vaisseau spatial . C’est une planète non identifiée, l’air y est non respirable.
Je sors de mon vaisseau avec mon scaphandre, j’aperçois un papillon d’au moins un mètre de hauteur et je me dis "Quelle drôle de planète".
Il faut que j’aille voir de plus près cette "drôle de planète".
Je m’enfonce dans une sorte de forêt avec des arbres étranges.
Deux jours passent et je suis toujours dans cette immense forêt : je vais vous la décrire, cela fait froid dans le dos...
Les arbres ont avec des bouches qui sont horribles. Les oiseaux sont immenses et poussent des cris effrayants.

Les habitants ont huit bras et quatre yeux.

Vous comprenez pourquoi cet endroit me fait froid dans le dos. Je décide donc de repartir.
Mais en arrivant là où se trouvait mon vaisseau, rien. Je me dis « Que vais-je faire ? »

Je suis fatigué, je m’endors.

A mon réveil, quel étonnement ! Je ne suis plus au même endroit ! Je suis dans un étrange bâtiment de verre. Je me lève d’un coup, un humain, arrive et me dit :
" Vous avez eu de le chance que je vous trouve. Je suis seul sur cette planête. Faites attention il y a baucoup de monstres dehors.

- Vous avez pas vu un vaisseau ?

- Oui je l’ai mis dans mon garage.

- Pourquoi êtes-vous tout seul ?

- Mes amis sont morts. Les monstres les ont mangés.

- Vous pouvez me montrer où est mon vaisseau ?

- Oui, allons-y."

Nous arrivons. Mon vaisseau est intact.

- Merci.

- De rien.

- Au revoir.

- Salut.

Je monte dans le vaisseau, je mets le contact, il démarre. Je retourne sur terre. Je raconte ma merveilleuse histoire â tout le monde.


Forum
Répondre à cet article

Dans la même rubrique

Accés direct



pucePlan du site puceContact puceEspace rédacteurs pucesquelette puce

RSS Valid XHTML 1.0 Strict

2003-2019 © Ecole privée Les Cordeliers - Seynod - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.6
Hébergeur : Académie de Grenoble