L’imagination à l’école
La planète des glaces
Article mis en ligne le 18 juin 2007
dernière modification le 23 juin 2007
logo imprimer

À l’école, on doit inventer des textes en laissant aller notre imagination.
Je vous donne un exemple de texte qui s’intitule

La planète des glaces :

Cette histoire se passe en l’an 3024. A bord de leur vaisseau spatial à propulsion plasma, Florent et Benoit explorent l’univers.

Soudain, le signal d’alarme se déclencha : ils furent attirés par un électro-aimant d’au moins 20 kilomètres de diamètre pour atterrir sur une planète nommée Tatooine la planète des glaces.
En branchant les capteurs à technologie ions, ils ont découvert que l’air est en partie composé d’azote et de gaz carbonique ce qui le rend irrespirable sans casque oxygéné.
La planète est un grand désert de glace avec une technologie ultra perfectionnée ce qui la rend incolonisable à cause de ses systèmes de défense. Ses habitants nous ressemblent énormément sauf qu’ils n’ont qu’un seul oeil sur le visage.

« Ils sont vraiment moches, s’exclama Florent.

- Je suis d’accord avec toi, répondit Benoit.

- On essaie d’aller les voir ?

- Euh ... Vas-y, moi je te couvre.

- T’aurais presque pas peur là ?

- Euh ... Non, non pas du tout c’est juste que je suis malade et que je n’ai pas le droit de sortir.

- Mais oui c’est ça. Bon j’y vais. »

BOUM CRAC BING AÏE ! ! !

« J’entends comme un bruit, dit Benoit. »

Il regarda par la fenêtre et il vit Florent se faire taper par cinq ou six extraterrestres.

« Tu veux que j’ouvre le cockpit ?

- Non je préfère rester là et me faire taper dessus. Allez dépêche-toi ! »

Benoit ouvrit et Florent entra dans le vaisseau.

« Merci de m’avoir ouvert le cockpit si vite.

- Mais je ne savais pas si tu préférais te faire taper ou rentrer dans la navette ?

- Ca t’arrive de réfléchir des fois ?

- Ben ... ça dépend.

- Je pense que c’est vraiment rare.

- Tais-toi ou je te descends avec mon super gun à technologie ionique et laser liquide profusion 3622 engagé !

- Bon bon d’accord calme-toi. J’ai un secret à te dévoiler. »

Quel est ce secret ? Nous vous le dirons juste après une page de publicité.

Revenons à notre histoire :

« Tu me le dis ton secret ou t’attends que je sois périmé ?

- Mon secret... c’est quelque chose que je voulais te dire depuis longtemps... c’est que... t’es moche ! »

À cet instant précis, une rivalité s’installa entre les deux amis si bien que notre histoire se termine dans un bain de sang à cause d’un accès de folie furieuse.

Dans notre histoire, tout est bien qui finit... euh... pas très bien !


Forum
Répondre à cet article

Dans la même rubrique

0 | 5

Les chimères
le 8 juillet 2007
Le judo
le 30 juin 2007
LA SIBRA
le 27 juin 2007
Un univers inventé
le 27 juin 2007
Mon voisin
le 27 juin 2007

Accés direct



pucePlan du site puceContact puceEspace rédacteurs pucesquelette puce

RSS Valid XHTML 1.0 Strict

2003-2019 © Ecole privée Les Cordeliers - Seynod - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.6
Hébergeur : Académie de Grenoble