Vous êtes ici : Accueil > Etudier la Grande Guerre > Projets de classes > Membres du personnel primaire de Haute-Savoie morts pour la France - Guerre (...)

Articles

  • ABRY Claude-Marie - Avril 2018

    Instituteur à Chilly.
    Instituteur à Chilly, mort pour la France.

  • ABRY Michel - Avril 2018

    Instituteur à Saint-Martin-sur-Arve.
    Instituteur à Saint-Martin-sur-Arve, mort pour la France.
    Cité à l’Ordre de la 37e Division le 3 juillet 1915. – « Belle attitude à la tête de sa demi-section sous un bombardement très violent. A continué à assurer son service sans la moindre défaillance, après avoir appris la mort de son frère, sergent comme lui, tué dans une tranchée voisine. »

  • ALLÉGRET Maurice-Pierre - Avril 2018

    Instituteur à Annecy (Quai Jules Philippe).
    Instituteur à Annecy, mort pour la France.
    Médaille militaire et Croix de guerre avec palme. – « Gradé brave et dévoué. Mort pour la France en faisant vaillamment son devoir. »

  • AMOUDRUZ Édouard-Jules - Avril 2018

    Instituteur au Reposoir.
    Instituteur au Reposoir, mort pour la France.

  • ANDOUARD René - Avril 2018

    Instituteur à Marnaz.
    Instituteur à Marnaz, mort pour la France.

  • ANDRÉ Charles-Édouard - Avril 2018

    Instituteur à Chamonix.
    Instituteur à Chamonix, mort pour la France.
    Médaille militaire (arrêté ministériel du 19 octobre 1919). – « A toujours été un vaillant caporal faisant constamment son devoir. Mort glorieusement pour la France le 30 août 1914. »

  • ANDRÉ Paul-Fernand - Avril 2018

    Ex Élève à l’École Normale de Bonneville.
    Ex Élève à l’École Normale de Bonneville, mort pour la France.
    Médaillé militaire par arrêté ministériel du 5 mars 1920. – « Excellent caporal ; a fait preuve du plus grand mépris du danger. A été mortellement frappé le 2 septembre 1914 au combat de la Haute-Fosse (Taintrux), (Vosges). »

  • ANGELI Jean-François - Avril 2018

    Professeur à l’École Primaire Supérieure d’Annecy.
    Professeur à l’École Primaire Supérieure d’Annecy, mort pour la France.

  • AUDIBERT Louis-François - Avril 2018

    Instituteur à Sallanches.
    Instituteur à Sallanches, mort pour la France.
    1° Cité à l’Ordre du Corps d’Armée. – « Officier d’un courage et d’un dévouement absolus. A accompli avec intelligence, comme volontaire, nombre de missions délicates et périlleuses. Blessé au visage et à la poitrine, le 9 avril, en cherchant à déterminer du sommet d’une maison l’emplacement d’un petit poste ennemi. Avait été gravement blessé en août dans les Vosges. »
    2° Chevalier de la Légion d’honneur (Journal Officiel du 5 février (...)

  • AUDIBERT Marcel-Alfred - Avril 2018

    Élève de l’École Normale de Bonneville.
    Normalien de la Haute-Savoie, instituteur à Montrouge (Seine), mort pour la France.
    Chevalier de la Légion d’honneur (Journal Officiel du 7 janvier 1920). – « Modèle de dévouement et de bravoure. Blessé mortellement le 27 décembre 1914 en entraînant sa section sous un feu violent. Déjà blessé le 2 septembre 1914. A été cité. » (Croix de guerre.)

  • AUDIBERT Paul-Jean - Avril 2018

    Instituteur à Taninges.
    Instituteur à Taninges, mort pour la France.

  • AUDIBERT Léon-Marius - Avril 2018

    Élève-Maître à l’École Normale de Bonneville.
    Ex Élève-Maître à l’École Normale de Bonneville, mort pour la France.
    Témoignage de satisfaction. – « Le soldat Audibert Léon-Marius, du 2e Zouaves, détaché comme interrogateur aux services spéciaux du Ministère de la Guerre à Annemasse, a toujours fait preuve de zèle, intelligence et dévouement dans l’exercice de ses fonctions. Spécialisé dans la recherche de certains renseignements, a rendu, dans cet ordre d’idées, d’excellents services. A toujours, par sa conduite (...)

  • BERTHELIER Louis-Antonin - Avril 2018

    Professeur d’Agriculture à l’École Normale de Bonneville.
    Professeur d’Agriculture à l’École Normale de Bonneville, mort pour la France.
    Médaille militaire et Croix de guerre. – « Soldat brave et courageux, tombé pour la France le 12 septembre 1914. »

  • BOILEAU Marius-Émile - Avril 2018

    Instituteur à Marcellaz.
    Instituteur à Marcellaz, mort pour la France. 1° Cité à l’Ordre de la Brigade (n°85) du 11 décembre 1917. – « Officier d’une réelle valeur et d’un sang-froid à toute épreuve. Pendant les journées des 21 et 22 novembre 1917, a su maintenir dans sa section, malgré ses pertes, un haut moral. A volontairement exécuté dans les tranchées ennemies une reconnaissance délicate qu’il a su mener à bien, malgré le barrage ennemi déclenché. » 2° Cité à l’Ordre de la Division (n° 232) du 2 août (...)

  • BORNAND Marius-Émile - Avril 2018

    Instituteur à Rumilly.
    Instituteur à Rumilly, mort pour la France.
    Cité à l’Ordre de l’Armée et fait Chevalier de la Légion d’honneur (Croix de guerre avec palme). — « Type magnifique de l’officier français dont il possédait les plus brillantes qualités. »
    « Le 18 septembre 1918, chargé de flanc-garder nos vagues d’assaut, s’est acquitté de sa mission d’une façon parfaite. Le 19 septembre 1918, s’est élancé à la tête de sa section avec une fougue admirable. Sous le feu très meurtrier de l’ennemi, a énergiquement (...)

  • BOURGON Narcisse - Avril 2018

    Élève-Maître à l’École Normale de Bonneville.
    Élève-Maître à l’École Normale de Bonneville, mort pour la France.
    1° Décoré de la Croix de guerre et blessé à l’attaque de Verdun (1916). – « Gradé excellent, plein de courage. A conduit sa section à l’assaut le 24 octobre 1916 d’une façon parfaite. A été blessé. »
    2° Décoré de la Croix de Saint-Georges. – « Pour son héroïsme extraordinaire dans l’attaque de la verste 455 (Russie du Nord) le 14 octobre 1918. Le lieutenant Bourgon se plaça de lui-même à la tête de la section (...)

  • BOUVIER Émile - Avril 2018

    Instituteur à Marigny-Saint-Marcel.
    Instituteur à Marigny-Saint-Marcel, mort pour la France.
    Médaille militaire. – « Caporal très brave ; a été tué au combat de Senones le 25 août 1914. »
    (Arrêté ministériel du 5 juin 1921).

  • BOUVIER Ernest-Louis - Avril 2018

    Instituteur à Annecy-le-Vieux.
    Instituteur à Annecy-le-Vieux, mort pour la France.

  • BOUVIER Maurice-François - Avril 2018

    Élève-Maître à l’École Normale de Bonneville.
    Élève-Maître à l’École Normale de Bonneville, mort pour la France.

  • BOUVIER Albert-Jean-François - Avril 2018

    Élève à l’École Normale de Bonneville.
    Élève-Maître à l’École Normale de Bonneville, mort pour la France.

  • BOVAGNE Anatole-Léon - Avril 2018

    Élève-Maître à Bonneville.
    Élève-Maître à Bonneville, mort pour la France.
    Médaille militaire du 10 juillet 1918 ; Croix de guerre avec palme. – « Jeune soldat ayant montré en maintes circonstances le plus grand courage et le plus bel esprit militaire. A été grièvement blessé en ramenant des prisonniers dans nos lignes. »

  • BRACHET François-Marcel - Avril 2018

    Ex Élève-Maître à l’École Normale de Bonneville.
    Ex Élève-Maître à Bonneville, mort pour la France.
    1° Décoré de la Médaille de la valeur italienne.
    2° Cité à l’Ordre du Bataillon du 8 août 1918. – « Les 18 et 19 juillet 1918 a entraîné sa demi-section à l’attaque avec un très bel entrain et un plein succès. »
    3° Décoré de la Médaille militaire à titre posthume. – « Jeune sous-officier de la classe 1917, engagé volontaire dans l’infanterie et venu au front le 27 juillet 1916. A toujours donné le plus bel exemple du (...)

  • BRACHET Jean-Émile - Avril 2018

    Instituteur à Clermont.
    Instituteur à Clermont, mort pour la France.
    Cité à l’Ordre du Régiment le 2 mai 1917. – « Très bon caporal, énergique et plein d’entrain. Observateur de la Compagnie, a été tué à son poste de combat, au moment de l’attaque donnant jusqu’au dernier moment des renseignements précieux sur l’opération en cours. »

  • BURTIN Louis - Avril 2018

    Instituteur à Doussard.
    Instituteur à Doussard, mort pour la France.

  • CARRIER-CARRIÉRON Jean-François - Avril 2018

    Instituteur à Saint-André-sur-Boëge.
    Instituteur à Saint-André-sur-Boëge, mort pour la France.
    1° Cité à l’Ordre du Bataillon (n°92) du 6 décembre 1915. – « A pris part aux combats du 20 juillet et du 6 août 1915, à la suite desquels le Bataillon a été cité à l’Ordre de l’Armée : s’est distingué par sa bravoure. »
    2° Cité à l’Ordre de la Brigade (n°147) du 8 août 1916.
    3° Cité à l’Ordre de la 47e Division (n°45) du 30 août 1916. – « Commandant la première vague d’assaut, a sauté d’un seul élan dans la tranchée ennemie (...)

  • CATTRINI Jean-Victor - Avril 2018

    Instituteur à Balmont.
    Instituteur à Balmont, mort pour la France.

  • CHAPPAZ Jules-Cyrille - Avril 2018

    Instituteur à Dingy-Saint-Clair.
    Instituteur à Dingy-Saint-Clair, mort pour la France.
    Cité à l’Ordre du Bataillon le 8 avril 1916. – Médaille militaire le 22 septembre 1919. – « Blessé mortellement à la tête de ses hommes le 19 février 1915 au moment où il allait reconnaître en avant de sa troupe les positions de l’ennemi. A donné aux chasseurs sous ses ordres un bel exemple de courage calme et de mépris absolu du danger. (...)

  • CHARROT Firmin-Marius - Avril 2018

    Instituteur à Annecy.
    Instituteur à Annecy, mort pour la France.

  • CHAVOUTIER Charles-Michel - Avril 2018

    Instituteur à Évian-les-Bains.
    Instituteur à Évian-les-Bains, mort pour la France.
    Cité ; fait Chevalier de la Légion d’honneur par arrêté ministériel du 15 mai 1919. – « Présent au bataillon depuis le début de la campagne, a toujours fait preuve des plus belles qualités militaires ; commandant depuis le 27 septembre 1914 une compagnie qui a pris une part glorieuse à de nombreux combats. Mortellement frappé le 26 mars 1915 à l’attaque de Silberlock (Hartmannsweilerkopf) en installant son unité sur une (...)

  • CHEVALIER Léon-Constant - Avril 2018

    Agrégé d’Anglais, Professeur à l’École Normale d’Orléans.
    Normalien de la Haute-Savoie.
    Professeur à l’École Normale d’Orléans, mort pour la France.
    Décoré de la Médaille militaire à titre posthume. – « Très bon sergent. A été tué glorieusement à la tête de sa section le 6 octobre 1914, au moment où sa compagnie attaquait de village de Beuvraignes. »

  • COISSARD Joseph-Marcel - Avril 2018

    Instituteur à Bernex.
    Instituteur à Bernex, mort pour la France.
    1° Citation à l’Ordre du 14e Corps d’Armée. – « Avait su prendre sur sa troupe un ascendant considérable, particulièrement aux cols de Robach et d’Ancel, où il a maintenu ses hommes dans les tranchées malgré un violent bombardement. »
    2° Médaille militaire.

  • CONSTANTIN Jean-François - Avril 2018

    Instituteur à Gruffy.
    Instituteur à Gruffy, mort pour la France.
    1° Cité à l’Ordre de l’Armée. – « Au cours de deux journées critiques (2 et 4 mai 1916) où son peloton a été soumis à un très violent bombardement d’artillerie lourde et où ses hommes à trois reprises ont été ensevelis sous trois ouvrages différents de fortification, a fait preuve des plus hautes qualités morales, d’énergie, de sang-froid et de bonne humeur. Par des dispositions judicieuses prises au cours de ces journées a notablement contribué à (...)

  • DAGAND Francisque-Joseph - Avril 2018

    Instituteur à Saint-Eusèbe.
    Instituteur à Saint-Eusèbe, mort pour la France.

  • DELALLÉE Marcellin - Avril 2018

    Instituteur à Rumilly.
    Instituteur à Rumilly, mort pour la France.
    Médaille militaire. (Croix de guerre avec étoile de bronze.) – « Très brave caporal, ayant toujours fait vaillamment son devoir. A été tué le 16 septembre 1915 à Perthes-les-Hurlus. »

  • DEVILLE Jules-Louis - Avril 2018

    Instituteur à Allèves.
    Instituteur à Allèves, mort pour la France.
    1° Cité à l’Ordre du 8e Corps d’Armée (n°138) du 23 août 1914. – « Le 20 août 1914, à Sarrebourg, étant en tête de sa section, l’a vigoureusement portée à l’attaque des positions allemandes. Est mort au champ d’honneur. »
    2° Fait Chevalier de la Légion d’honneur, à titre posthume, par arrêté ministériel du 23 juin 1920, avec rappel de la citation (...)

  • DOMENGE Claude-François-Maxime - Avril 2018

    Élève-Maître à l’École Normale de Bonneville.
    Élève-Maître à Bonneville, mort pour la France.
    Médaille militaire (arrêté ministériel du 18 octobre 1919). – « Maître-pointeur très courageux. Mort bravement à son poste de combat, au cours d’une violente lutte d’artillerie, à Froide-Terre (Verdun) le 19 juillet 1916. » (Croix de guerre avec étoile de bronze.)

  • DOMENJOUD Charles-Marcel - Avril 2018

    Instituteur à Taninges.
    Instituteur à Taninges, mort pour la France.
    Médaille militaire à titre posthume (10 juin 1921). – « Brave soldat. Tombé au champ d’honneur le 10 mai 1915, à Carency. Mort pour la France. »

  • FALCONNET Alexis - Avril 2018

    Instituteur à Saint-Jean-de-Sixt.
    Instituteur à Saint-Jean-de-Sixt, mort pour la France.
    1° Citation à l’Ordre de la Brigade le 11 août 1916. – « À la suite d’une terrible préparation d’attaque de l’ennemi par bombardement et émission de gaz asphyxiants, a été cerné par celui-ci plus nombreux ; s’est admirablement défendu et a réussi à garder la position après l’en avoir chassé. »
    2° Décoré de la Croix de Saint-Georges de Russie pour sa belle conduite au feu au cours de la campagne de Verdun (Ordre général n°2 (...)

  • FAVRE Louis-Ambroise - Avril 2018

    Ex Élève-Maître à l’École Normale de Bonneville.
    Élève-Maître à Bonneville, mort pour la France.
    Cité à l’Ordre de la Brigade (13 janvier 1916). – « Excellent sous-officier. Sous un violent bombardement a fait preuve d’un calme et d’un sang-froid remarquables. A été mortellement frappé. »

  • FONTAINE François-Johanny-Marcel - Avril 2018

    Élève-Maître à l’École Normale de Bonneville.
    Élève-Maître à Bonneville, mort pour la France.
    1° Citation. – « Le 11 juillet 1916, sa section faisant partie d’une première vague d’assaut, s’est brillamment conduit à l’attaque d’un bois. Grièvement blessé, pendant l’organisation de la position, a supporté avec courage de vives souffrances, montrant ainsi à ses hommes un bel exemple d’abnégation. »
    2° Citation (avril 1918).
    3° Légion d’honneur, par arrêté ministériel du 31 mars 1920. – « Vaillant officier, d’une (...)

  • FRANÇAIS Aristide-Appolinaire-Joseph-Fernand - Avril 2018

    Instituteur à Saint-Jeoire.
    Instituteur à Saint-Jeoire, mort pour la France.

  • GAIMOLAT Jean-César - Avril 2018

    Instituteur à Annecy.
    Instituteur à Annecy, mort pour la France.
    Médaille militaire et Croix de guerre (19 septembre 1920). – « Brave caporal. Tombé pour la France à la tête de son escouade en défendant un élément de tranchée, le 2 septembre 1914, à la Croix-Hidoux. »

  • GEORGES Henri - Avril 2018

    Instituteur à Annecy.
    Instituteur à Annecy, mort pour la France.

  • GEX Gaspard-Joseph - Avril 2018

    Instituteur au Châble-Beaumont.
    Instituteur au Châble-Beaumont, mort pour la France.
    Médaille militaire, Croix de guerre avec étoile de bronze, à titre posthume (1920). – « Brave canonnier-téléphoniste de batterie, toujours prêt à remplir sa mission quelles que soient les difficultés. Blessé mortellement en réparant ses lignes téléphoniques le 24 décembre 1915, à l’Hartmansweillerkopf. (...)

  • GIROD François-Émile - Avril 2018

    Ex Élève-Maître à Bonneville.
    Élève-Maître à Bonneville, mort pour la France.

  • GOURY Louis-Claudius - Avril 2018

    Instituteur à Groisy.
    Instituteur à Groisy, mort pour la France.
    1° Cité à l’Ordre du Régiment du 24 février 1915. – « Le sergent Goury est cité à l’Ordre du Régiment pour le calme et l’énergie dont il a fait preuve pendant la nuit du 19 au 20 février, en repoussant une forte patrouille allemande qui tentait de pénétrer dans Parroy et en ramenant aussitôt à leurs emplacements quelques sentinelles que la fusillade avait fait se replier. »
    2° Fait Chevalier de la Légion d’Honneur. – « Officier d’une bravoure (...)

  • GUILLAUME François-Maxime - Avril 2018

    Instituteur à Saint-Jeoire.
    Instituteur à Saint-Jeoire, mort pour la France.
    Médaille militaire (30 août 1920). – « Soldat courageux qui a fait vaillamment son devoir : tombé glorieusement pour la France, le 19 mars 1916, devant Verdun, à l’attaque de Douaumont. » Croix de guerre avec étoile d’argent.

  • JOSSERON François-Joseph - Avril 2018

    Instituteur à Seyssel.
    Instituteur à Seyssel, mort pour la France.

  • LELOUP Constant-Auguste - Avril 2018

    Professeur à l’École Normale de Bonneville.
    Professeur à l’École Normale de Bonneville, mort pour la France.
    1° Citation à l’Ordre de la 46e Division. – « Brillant officier, plein de gaîté et de courage. Sérieusement blessé le 24 août en s’élançant à l’attaque malgré un tir violent d’artillerie et de mitrailleuses. »
    2° Citation à l’Ordre de l’Armée. – « Officier de renseignements remarquable par l’élévation de ses sentiments, son sens du devoir, son intelligence, son courage calme et modeste. Tué au cours d’une (...)

  • MADALA Georges-Louis - Avril 2018

    Instituteur à Viry.
    Instituteur à Viry, mort pour la France.
    Médaille militaire et Croix de guerre (29 juillet 1915.) – « Sous-officier d’un très grand mérite. Très brave au feu. A été tué en entraînant sa section à l’assaut. » (Nomination de sous-lieutenant arrivée le jour de sa mort.)

  • MARÉCHAL Jules-Marcel - Avril 2018

    Élève-Maître à Bonneville.
    Élève-Maître à Bonneville, mort pour la France.
    1° Médaille militaire (Ordre du G. Q. G. (n° 6549) du 19 mars 1918). – « Excellent gradé, d’un dévouement inaltérable et ne connaissant que son devoir. A été grièvement blessé à son poste de combat. (Croix de guerre avec palme).
    2° Diplôme des Défenseurs de Verdun (10 septembre 1917).
    3° Diplôme de Grenadier d’élite (7 décembre (...)

  • MARQUET César-Adolphe - Avril 2018

    Instituteur à Magland.
    Instituteur à Magland, mort pour la France.
    Cité à l’Ordre de la Brigade et décoré de la Médaille militaire. – « Chasseur très courageux. S’est signalé maintes fois par son entrain et son mépris du danger. Est tombé glorieusement à l’attaque du 13 août 1916. »

  • MARQUET Fernand-Joseph - Avril 2018

    Ex Élève-Maître à Bonneville.
    Ex Élève-Maître à Bonneville, mort pour la France.

  • MÉTRAL Louis-Joseph - Avril 2018

    Instituteur à Seyssel.
    Instituteur à Seyssel, mort pour la France.
    Cité à l’Ordre de la Division le 12 octobre 1915. – « Sous-officier plein de courage et d’abnégation, donnant à ses hommes le plus bel exemple de calme et de sang-froid. Tué le 4 octobre à son poste de combat. »

  • MILLIET Maurice-Jean-Marie - Avril 2018

    Ex-Élève-Maître de l’École Normale de Bonneville.
    Élève-Maître à Bonneville, mort pour la France.

  • MOICHON Théophane-Pierre-Achille - Avril 2018

    Instituteur à Metz.
    Instituteur à Metz, mort pour la France.

  • MONTMASSON Albert-Georges-François - Avril 2018

    Instituteur à Brizon
    Instituteur à Brizon, mort pour la France.

  • MORAND Pierre-Jean-François - Avril 2018

    Instituteur à Allonzier.
    Instituteur à Allonzier, mort pour la France.
    1° Citation à l’Ordre du Régiment. – « Gradé brave et énergique ; a trouvé une mort glorieuse en entraînant brillamment à l’assaut le groupe qu’il commandait (23 octobre 1917). »
    2° Médaille militaire à titre posthume

  • MUGNIER Émile-Marie - Avril 2018

    Instituteur à Cusy.
    Instituteur à Cusy, mort pour la France.
    1° Citation à l’Ordre de la Division du 14 juillet 1915. – « Mortellement atteint au combat du 28 au 29 juin 1915 en entraînant courageusement sa demi-section à l’attaque d’un bois fortement organisé par l’ennemi. »
    2° Médaille militaire à titre posthume avec rappel de la citation ci-dessus.

  • PACCARD Léon - Avril 2018

    Instituteur à Gruffy.
    Instituteur à Gruffy, mort pour la France.

  • PAGET François-Henri - Avril 2018

    Instituteur à Annecy.
    Instituteur à Annecy, mort pour la France.
    1° Citation à l’ordre du Corps d’Armée du 26 octobre 1915. – « Sergent Paget François, du 148e R. I., n’a cessé, durant les journées des 26 et 27 septembre 1915, de donner à ses hommes le plus bel exemple de volonté et d’énergie. A été mortellement blessé à la tête de ses hommes en les entraînant à l’assaut de la Main-de-Massiges. »
    2° Médaille militaire et Croix de guerre par arrêté ministériel du 22 avril (...)

  • PASCHOUD Marie-Michel-Anthelme - Avril 2018

    Délégué à l’École Primaire Supérieure d’Évian.
    Délégué à l’École Primaire Supérieure d’Évian, mort pour la France.
    1° Citation à l’Ordre de la Brigade en février 1915. – « Le sergent-fourrier Paschoud a fait preuve, dans les journées du 19 au 23 février, de courage, de calme, d’esprit de décision intelligente en transmettant des ordres et en dirigeant des renforts sur la ligne de feu. »
    2° Citation à l’Ordre du Corps d’Armée. – « Officier d’un très grand dévouement et d’une rare conscience, plein de calme et de (...)

  • PERNET Fernand-Léon - Avril 2018

    Instituteur à Douvaine.
    Instituteur à Douvaine, mort pour la France.

  • PHILIPPE Auguste-Antoine - Avril 2018

    Instituteur à Saint-Didier.
    Instituteur à Saint-Didier, mort pour la France.
    1° Citation. « A, au cours de plusieurs contre-attaques faites par l’ennemi, maintenu ses hommes dans un combat acharné corps à corps. »
    2° Citation à l’ordre du 230e Régiment d’Infanterie (n°37). – « A été tué alors que, debout, il excitait ses hommes à repousser une contre-attaque ennemie. »
    (Croix de guerre avec étoile d’argent.)
    3° Chevalier de la Légion d’honneur à titre (...)

  • POLLIER Jean-Marie - Avril 2018

    Instituteur à Thônes.
    Instituteur à Thônes, mort pour la France.
    Médaille militaire (arrêté du 1er août 1920). – « Excellent sous-officier, énergique et consciencieux. Bel exemple de calme et de bravoure au feu. A trouvé une mort glorieuse au combat de Barthelémont le 5 novembre 1914. »

  • PRICAZ Louis-Auguste - Avril 2018

    Instituteur au Sappey.
    Instituteur au Sappey, mort pour la France.

  • RIBIOLLET Gustave-François - Avril 2018

    Instituteur à Thônes.
    Instituteur à Thônes, mort pour la France.

  • ROUPIOZ Fabien - Avril 2018

    Instituteur à Vovray-en-Bornes.
    Instituteur à Vovray-en-Bornes, mort pour la France.
    Médaille militaire (arrêté ministériel du 1er août 1920. – « Sous-officier courageux et dévoué. Blessé grièvement à son poste de combat. Mort des suites de ses blessures le 26 juin 1915. »
    (Croix de guerre avec étoile de bronze.)

  • SANDRE Jean-Marie - Avril 2018

    Instituteur à Annecy-le-vieux.
    Instituteur à Annecy-le-vieux, mort pour la France.
    Citation à l’Ordre de la Brigade du 13 juillet 1916. – « Très bon caporal, d’un courage calme et réfléchi. Le 6 juillet 1915, arrivant avec la reconnaissance dont il faisait partie, devant un réseau ennemi qui gênait sa progression, a réussi à pratiquer un passage, permettant ainsi à sa fraction de pénétrer dans la tranchée ennemie. (...)

  • SIMOND Lucien - Avril 2018

    Instituteur à Éteaux.
    Instituteur à Éteaux, mort pour la France.
    Citation à l’Ordre de la Brigade. – « Bon soldat. Volontaire pour l’accomplissement de missions périlleuses. Blessé en patrouille, est mort des suites de ses blessures. »

  • SOUDAN Henri - Avril 2018

    Instituteur à Alex.
    Instituteur à Alex, mort pour la France.
    Citation à l’Ordre de l’Armée du 30 juin 1915. – « A fait preuve, le 21 juin, d’une superbe bravoure et d’un extrême courage sous un feu violent d’artillerie ; a été mortellement blessé au cours d’un assaut à la baïonnette, au moment où il mettait l’ennemi en fuite. »

  • TERRIER Joseph-Eugène - Avril 2018

    Élève-Maître à Bonneville.
    Élève-Maître à Bonneville, mort pour la France.
    Médaille militaire (arrêté ministériel du 22 avril 1920). – « Caporal-fourrier courageux et dévoué qui s’est fait remarquer par sa belle conduite au feu. Mort glorieusement pour la France le 26 février 1916, à Douaumont (Meuse). »
    (Croix de guerre avec étoile de bronze.)

  • TISSOT Albert-Félix - Avril 2018

    Ex Élève-Maître de l’École Normale de Bonneville (1908-1911). En congé.
    Élève-Maître en congé, mort pour la France.
    1° Citation à l’Ordre de la 47e division (n°25). – « A fait preuve d’un grand courage à l’attaque du 27 juillet. Le 1er août, sous un bombardement extrêmement violent qui bouleversait les tranchées et faisait subir de grosses pertes à la compagnie qui commandait, a su, par son sang-froid et son énergie, maintenir ses chasseurs dans la position dont il avait la garde. »
    2° Fait chevalier de la (...)

  • VELLUZ Marcel - Avril 2018

    Instituteur à Alex, mort pour la France.
    Citation à l’Ordre de l’Armée. – « A été tué au moment où il entraînait brillamment sa section à l’assaut d’une position allemande. (Combat du 27 août 1914.) »

  • VETTIER Maurice - Avril 2018

    Professeur à l’école primaire supérieure d’Évian-les-Bains, mort pour la France.
    Cité à l’Ordre du Corps d’Armée. – « Blessé le 16 septembre 1916 (Vaux-Chapitre). A maintenu sa section sous un violent bombardement ; ne s’est fait évacuer que sur l’ordre de son capitaine. Blessé une première fois le 25 août 1914. S’était particulièrement distingué en juin et octobre 1915. »

  • VIGROUX Paul-Hilaire - Avril 2018

    Instituteur à Petit-Bornand.
    Instituteur à Petit-Bornand, mort pour la France. 1° Cité à l’Ordre du Corps d’Armée le 26 septembre 1915. « A brillamment entraîné sa section jusqu’aux tranchées ennemies aux côtés de son capitaine. Ce dernier ayant été tué, a pris le commandement d’une deuxième vague d’assaut et, n’ayant pu parvenir à franchir le réseau de fils de fer, s’est accroché au sol à quelques mètres des défenses accessoires de l’ennemi. » 2° Cité à l’Ordre du 14e Corps d’Armée le 26 mai 1917. – « La (...)

  • VUILLOUD Louis-Marie - Avril 2018

    Instituteur à Rumilly.
    Instituteur à Rumilly, mort pour la France.
    Cité à l’Ordre de l’Armée et fait Chevalier de la Légion d’honneur. – « A conduit sa troupe à l’attaque avec une énergie et un entrain admirables. Est tombé glorieusement au cours du combat. »