Publié : 23 avril 2018
Format PDF Enregistrer au format PDF

BOILEAU Marius-Émile

0 vote

Instituteur à Marcellaz.

Instituteur à Marcellaz, mort pour la France.

Cité à l’Ordre de la Brigade (n°85) du 11 décembre 1917. – « Officier d’une réelle valeur et d’un sang-froid à toute épreuve. Pendant les journées des 21 et 22 novembre 1917, a su maintenir dans sa section, malgré ses pertes, un haut moral. A volontairement exécuté dans les tranchées ennemies une reconnaissance délicate qu’il a su mener à bien, malgré le barrage ennemi déclenché. »
Cité à l’Ordre de la Division (n° 232) du 2 août 1918. – « Officier d’un sang-froid remarquable. Sur un front très étendu a arrêté net les infiltrations ennemies les 15 et 16 juillet dans le bois de C..., permettant le succès de l’opération définitive des deux autres compagnies. »
« S’était déjà distingué le 30 mai en dirigeant une pointe offensive vers la cote 220 (nord-est de Champvoisy). »
3° Nommé Chevalier de la Légion d’honneur (3 octobre 1918). – « Officier doué des plus belles qualités de courage et de sang-froid. Le..... a entraîné sa compagnie à l’attaque sous les feux d’artillerie et de mitrailleuses. A été grièvement blessé sur le terrain qu’il avait conquis de haute lutte. Deux citations. »
(Croix de guerre avec palme)

Voir en ligne : http://www.memoiredeshommes.sga.def...