Publié : 22 avril 2018
Format PDF Enregistrer au format PDF

CARRIER-CARRIÉRON Jean-François

0 vote

Instituteur à Saint-André-sur-Boëge.

Instituteur à Saint-André-sur-Boëge, mort pour la France.
Cité à l’Ordre du Bataillon (n°92) du 6 décembre 1915. – « A pris part aux combats du 20 juillet et du 6 août 1915, à la suite desquels le Bataillon a été cité à l’Ordre de l’Armée : s’est distingué par sa bravoure. »
Cité à l’Ordre de la Brigade (n°147) du 8 août 1916.
Cité à l’Ordre de la 47e Division (n°45) du 30 août 1916. – « Commandant la première vague d’assaut, a sauté d’un seul élan dans la tranchée ennemie qu’il a rapidement nettoyée. »
Cité à l’Ordre de la 10e Armée (n°291) du 5 août 1917. – « Officier possédant un courage et un sang-froid rares, d’une admirable modestie ; avait gagné l’affection de ses chefs par ses grandes qualités de coeur et l’exemple incessant du devoir toujours strictement rempli ; déjà cité trois fois : vient trouver une mort glorieuse en luttant au premier rang au cours d’une tentative ennemie que sa bravoure a fait échouer. »
5° Chevalier de la Légion d’honneur (Ordre n°475 du G. Q. G. en date du 19 mai 1919).

Voir en ligne : http://www.memoiredeshommes.sga.def...