Vous êtes ici : Accueil > Dans les classes > EVEREST - M. Vion et Mme Thiar - CE2 A > Année 2006 - 2007 > Les mantes religieuses
Publié : 17 novembre 2006
Format PDF Enregistrer au format PDF

Les mantes religieuses

Voici nos articles pour tout savoir sur ces insectes

2 votes

Voici le résultats des recherches documentaires, des lectures et des observations des mantes religieuses de la classe :

COMMENT EST SON CORPS ?

Son corps est divisé en trois parties : la tête, le thorax et l’abdomen.
Sur la tête il y à une paire d’antennes et une paire d’yeux. La tête est triangulaire et elle est mobile.
Sur le thorax s’accrochent toutes les pattes. Elle a 2 pattes ravisseuses et 4 pattes articulées. Sur le thorax s’accrochent aussi quatre ailes.
L’abdomen renferme une partie de système digestif. (C’est l’estomac)

Sara et Léa

Quelles sont les couleurs de la mante religieuse ?

Pour se confondre avec le paysage elles ressemblent aux feuilles et aux fleurs. Elles sont vertes ou marron. Leur abdomen est marron. Certaines mantes religieuses ressemblent aux fleurs et elles sentent aussi la fleur pour attirer les insectes. Celles qui sont vertes vont plutôt dans l’herbe et celles qui sont marron vont plutôt dans les branches.

Luc et Miguel

Le nom des mantes religieuses

On les appelle mantes religieuses car elles ressemblent à des religieuses qui prient avec les mains jointes.
Les mantes religieuses ont beaucoup de noms :
- Le nom latin des mantes religieuses est mantis religiosa.
- Leur nom de famille est mantidé et mantoptère.
- Voici d’autres noms de mantes religieuses : le tigre des herbes, la prégadiou, la manta ...

Cyril et Anthony

Où la mante vit-elle ?

Elle vit en Europe et en Amérique du nord. Nous les avons trouvées près de nos maisons. En automne elles se rapprochent de nos maisons pour chercher un abri pour faire des petits. En France, elles vivent dans les endroits chauds, dans le sud, nous avons donc de la chance d’en trouver à Cranves-Sales.
Florian Célien

COMMENT se déplacent les mantes religieuses ?

La mante aime bien être la tête en bas.
Elle se déplace en marchant.
Les mantes se déplacent sans leurs pattes ravisseuses.
Elle se déplace lentement pour chasser.
Elle se déplace seulement avec les bouts des pattes ravisseuses et les quatre pattes arrière.
Les mâles savent aussi voler car ils sont plus légers.

Anthony T Jean Damien S

Que mangent les mantes religieuses ?

Les mantes religieuses mangent :
-  des tipules,
-  des araignées,
-  des papillons,
-  des grillons,
-  des criquets,
-  des sauterelles,
-  et elles mangent des mantes religieuses parce qu’elles sont cannibales.
Les mantes religieuses ne mangent pas les bourdons, les moustiques, les frelons et les coccinelles (Parce qu’elles sont rouges signe de danger).
Elles sont insectivores, elles ne mangent que des insectes. Nous savons cela grâce à nos lectures et à notre élevage (nous avons essayé de leur donner toutes ces nourritures).

Zakaria et Vincent

Comment les mantes chassent-elles ?

La mante se camoufle pour chasser à l’affût. La mante est munie sur toute la longueur des pattes avant de pointes acérées. L’affût veut dire : attendre et petit à petit la mante bouge lentement et d’un coup sec elle se précipite sur l’insecte.
Une fois que l’insecte est pris dans les crochets, il ne peut plus s’enfuir. Grâce à sa tête qui pivote elle peut regarder sa proie sans bouger.

Flore et Léa

A QUOI SERVENT SES CROCHETS ?

Les pattes de devant s’appellent les pattes ravisseuses car elles ont des crochets.
Les mantes religieuses mangent avec les pattes ravisseuses.
Les pattes de derrière s’appellent les pattes antérieures.
Les pattes ravisseuses sont tranchantes.
Et elles ont la forme d’une scie.
Il y a des pointes tranchantes pour couper un animal.
Elles ont 2 pattes ravisseuses.
Et 4 pattes antérieures.
Tristan et Jérémy

Avec quoi se défendent t-elles ?

Quand la mante voit un prédateur, elle ouvre ses ailes. Puis elle montre des tâches qui ressemblent à des yeux, ainsi les prédateurs prennent peur. La mante religieuse a quatre paires d’ailes. Les deux ailes extérieures, appelées élytres sont épaisses et rigides. Lorsqu’elles sont inquiétées , certaines mantes se servent de leurs ailes pour voler mais seul le mâle peut voler . La femelle s ‘en sert pour atterrir en douceur.

Salomé et Julie

Comment reconnaître le mâle et la femelle ?

En automne, les femelles mantes religieuses sont plus grosses que les mâles, parce qu’elles vont pondre leurs oothèques. (Les mantes religieuses c’est comme les femmes et les hommes, quand les femmes sont enceintes elles sont plus grosses.)
Ce n’est pas la couleur qui compte pour trouver le mâle ou la femelle c’est leur grosseur. Comme les mantes religieuses se ressemblent, il ne faut pas les confondre. Pendant l’accouplement le mâle est sur la femelle. Les antennes du mâle sont plus longues que celles de la femelle.

Alice et Charlotte

Comment le mâle et la femelle s’accouplent-ils ?

Pour s’accoupler le mâle monte sur le dos de la femelle.
Le mâle rentre sont abdomen dans celui de la femelle.
A la fin de l’accouplement il risque de se faire manger.
Parfois il arrive à s’échapper.
Avant de mourir les mantes femelles font leurs oothèques.
L’accouplement dure longtemps.
Il y a plusieurs accouplements.

Clément et Thomas

A quoi sert notre élevage ?

Grâce à l’élevage, nous avons appris beaucoup de choses sur les mantes religieuses. Nous avons appris que les mantes religieuses faisaient des oothèques. Nous avons appris que les petits de la mante religieuse ressemblent à leurs parents.
Quand les petits sortent de l’oothèque, ils ressemblent d’abord à des vers et ensuite à des petites mantes religieuses.
Mélodi et Aurélie

Qu’est - ce qu’une oothèque ?

Une oothèque c’est une sorte de boîte légère et marron où sont enfermés les œufs de la mante religieuse.
Ils sont protégés dans leur oothèque tout l’hiver.
Dans l’oothèque il y a entre 300 et 400 œufs.
Elle les colle très solidement pour que les grillons ou les autres insectes carnivores ne les mangent pas.
Elle les pond dans un endroit sûr et sans danger.
Elle mourra ensuite et elle ne pourra pas connaître ses petites mantes. (Cette oothèque a été mangée par un grillon, on a pu voir alors l’intérieur et il y a des alvéoles où sont rangés les œufs) . Voici ce qu’est une oothèque.

Emilie Lucie

Comment faire un terrarium ?

Dans un terrarium, je peux mettre : des branches, des pierres, des feuilles ... et bien sûr des mantes religieuses ! Les mantes religieuses se perchent souvent, alors je vous conseille de mettre un ou deux perchoirs ce sera un tout petit arbuste pour elle. Il faut lui offrir de la nourriture vivante et à boire. Il faut mettre du papier absorbant, pour mieux nettoyer quand c’est sale.
Dans le terrarium il faut essayer de recréer son lieu de vie.

Laurie et Alix .

La réputation des mantes

La réputation des mantes religieuses est qu’elles sont cruelles. On dit cela parce qu’elles mangent le mâle. Elles mangent aussi les criquets comme une glace : elles les dégustent. Elles tuent beaucoup d’insectes dans la journée.

Nicolas

Notre élevage dans la classe

Le vendredi 8 septembre est arrivée une mante religieuse marron, c’était un mâle. Le lundi 12 septembre sont arrivés 2 mâles et 2 femelles. Le mardi 12 octobre le mâle s’est accouplé et il a été mangé par la femelle. Les femelles sont les plus grosses et les mâles les plus maigres. Nous avons eu 5 mantes religieuses.
Maintenant elles sont mortes sauf une que l’on a libérée. On attend que les oothèques éclosent.
On a amené les mantes religieuses à l’école pour les étudier et pour découvrir ce qu’elles font. Ne faites pas comme nous chez vous car les mantes religieuses sont une espèce protégée. Dans classe on a tout fait pour qu’elles soient en bonne santé sinon nous les aurions relâchées.

Colyne