Vous êtes ici : Accueil > Dans les classes > EVEREST - M. Vion et Mme Thiar - CE2 A > Année 2008 - 2009 > L’élevage de nos chenilles : de l’oeuf au papillon (...)
Publié : 1er juin 2009
Format PDF Enregistrer au format PDF

L’élevage de nos chenilles : de l’oeuf au papillon !

Philosamia cinthia ricini ou le Bombyx de l’ailante

2 votes

Voici différentes photos de nos chenilles aux différents stade de leur développement :
Merci à M. Vesco qui a donné quelques oeufs au maître lors du salon papilyon fin mars.

Voici à quoi ressemblaient les oeufs pondu par le papillon. Jour 1


Voici les chenilles le jour de leur naissance. Jour 8


Les chenilles se regroupent souvent sous les feuilles les premiers jours. Jour 6


Les premiers repas. Jour 8


Voici les chenilles plusieurs jours après, elles sont devenues blanches !
Jour 20


La tête est noire. Jour 25


Cette chenille vient du muer (grandir), sa vieille peau reste derrière elle pliée comme une chaussette en accordéon.


Les chenilles muent à nouveau, la tête devient blanche et des petites pointes sont sur leur dos. Jour 35


Dernière mue de nos chenilles, elles mesurent environ 6 cm et elles ont des points noirs et des reflets bleutés.


Terrarium rempli de feuille à 17 h.


Le même terrarium le lendemain à 8h. Elles ont tout mangé, même les feuilles tombées au sol !


D’abord dans une toute petite boîte en plastique, il a fallu agrandir la taille du terrarium en fonction de leur croissance. Terrarium N°3


Voici le dernier terrarium de 80 cm sur 80 cm pour notre soixantaine de grosses chenilles. Il leur faut de l’espace maintenant, elles ne vont plus tarder à faire le cocon. Jour 45


Il est rare que les chenilles laissent un bout de feuille intact... Elles mangent tout.


Comme elles mangent beaucoup... elles nous laissent aussi beaucoup de déjections : crottes.

Voici une journée de déjections.


Gros plan sur la tête d’une chenille. Jour 35


Voici ce que nos chenilles sont capables de dévorer en quatre jours ! Il est temps qu’elles fassent leur cocon ! Jour 40


Voici nos premiers cocons, collés un peu partout dans le terrarium : au plafond, dans des feuilles, ou sur le sol. Jour 50
Voici trois cocons de papillons différents : à gauche celui de notre élevage et à droite le cocon du Bombyx du mûrier (le ver à soie).

Voici nos cocons de plus prêt :

Ils sont tissés en fils de soie. Ils contiennent la chrysalide dans laquelle la chenille se métamorphose en papillon.

N’oubliez pas de regarder le petit film en bas de la page pour voir nos chenilles bouger...

MERCREDI 29 AVRIL
Matinée avec plusieurs ateliers autour des chenilles : lecture, dessin, observation, collages...


Observation à la loupe de mues, de cocons, de déjections...


Manipulation de chenilles : elles bougent peu (tant qu’elles ont à manger !) et restent bien collées aux tiges, donc aucun risque de les voir s’enfuir ou tomber.


Expérience de Théo, Johanna et Chloé pour montrer que les chenilles mangent vite et beaucoup. Hélas celle-ci au bout de 20 minutes n’avait pas commencé sa feuille... Raté, à recommencer avec une plus gourmande...


Expérience de Titouan, Thomas C. et Marion : démontrer que nos chenilles ont des feuilles d’arbres préférés.

Ils ont placé deux chenilles sur des feuilles de 7 arbres différents. Ils ont attendu 45 minutes.

Résultat : nos chenilles ont mangé le troène, le lilas et même du rosier !

Voici quelques dessins :

Le dessin de Mickael


Le dessin de Julie


Le dessin de Titouan

Deux mois et demi après le début de notre élevage, voici notre premier papillon né le 28 mai vers 10h :
Voici les photo du premier papillon sur 24h :


Le lendemain matin : le papillon a ouvert les ailes mais il n’a pas bougé.

Voici le trou par lequel le papillon est sorti : c’est très étroit !

Voici la naissance d’un autre papillon, ensortant du cocon il a les ailes toutes froissées puis petit à petit il les ouvre.
Nous n’avons pas réussi à les voir sortir du cocon.

Vous trouverez en bas de l’article, une vidéo d’un papillon qui bat des ailes. Dans la journée, ils ne volent que très peu.

Quelques jours après, nos papillons ont déjà pondu !

Voici une "grappe" de papillons ! Certains s’accouplent : ils sont collés par l’abdomen.

Hélas nos papillons sont à l’étroit dans la caisse d’élevage et ils s’abîment vite les ailes. Nous avons déjà nos premiers papillons morts. Dans la nature aussi, ils ne vivent que quelques jours et ils ne se nourrissent pas.


Voici un autre papillon nocturne né dans la classe :

Voici ce qui reste de sa chrysalide :

ATTENTION NE PAS S’APPROCHER DES CHENILLES PROCESSIONNAIRES RECONNAISSABLES A LEURS POILS ET ELLES SE DEPLACENT DE PIN EN PIN EN FILE INDIENNE. ELLES SONT URTICANTES : ELLES PROVOQUENT DE GROSSES DEMANGEAISONS. EN CAS DE DOUTE, NE PAS LES TOUCHER.

Documents joints