Vous êtes ici : Accueil > Salon des bêtes étranges > Compte rendu de la réunion du 7 décembre
Publié : 4 janvier 2008
Format PDF Enregistrer au format PDF

Compte rendu de la réunion du 7 décembre

SALON DES BETES ETRANGES COMPTE RENDU DE LA REUNION DU 7 DECEMBRE

Tout d’abord merci à Mme la présidente de l’APE, à M. BOUSCAIL (entomologiste), M. ARMADA (Directeur de l’école) et aux différents parents présents.

Les objectifs de cette réunion étaient de faire un point sur la situation actuelle puis de réfléchir à une répartition des tâches.
En ce qui concerne la situation actuelle, plusieurs conditions étaient nécessaires pour permettre le salon. La plupart sont réunies : la maison des sociétés est louée (60€ seront nécessaires pour le nettoyage), M. Vion a passé ce vendredi le certificat de capacité à la Direction départementale vétérinaire afin d’obtenir le droit de présenter des animaux vivants le jour du salon, l’APE s’est occupée de l’assurance, les demandes d’autorisation à la mairie ont été faites (acceptées : il faudra faire un courrier aux services techniques pour l’accès aux parkings, les grilles d’exposition et l’affichage défilant), la demande auprès de l’Inspectrice a été acceptée et M. Vion et M. Bouscail se rendront aux douanes en janvier afin de présenter une liste des animaux exposés. Le site Internet de l’école, grâce à M. Armada, bénéficie d’une nouvelle rubrique « salon des bêtes étranges » où M. Vion met en ligne les informations importantes.
Pour l’instant la liste des exposants est la suivante :

- Les classes de l’école exposeront ou présenteront des travaux sur les bêtes étranges mais à la condition d’obtenir un nombre suffisant de parents présents sur le stand de leurs enfants. (Sculptures des CP, élevage de vers à soie, d’escargots, de vers de terre, de fourmis, de phasmes, d’iules, de lézards, d’animaux de la mare…)
- M. Bouscail entomologiste amateur et sa collection d’insectes.
- M. Lemoine : éleveur d’araignées et phasmes.
- La FRAPNA avec un stand sur la protection de la nature.
- Helixa escargot : éleveur d’escargots de Viuz en Sallaz : avec des panneaux de jeux.
- L’association des apiculteurs de Haute Savoie : avec des ruches.
- M. Baranger : photographe animalier : intervention en classe sur le ver de terre et exposition de photos : frelon, araignées…
- la Bibliothèque municipale avec des livres mis à disposition.

D’autres intervenants ont été contactés mais indisponibles : le collège de Cranves Sales, les étudiants ou professeurs de l’IUFM, Botanic sur le thème de l’éco jardinage, et différents musées.

La deuxième partie de la réunion a été consacrée à la répartition des taches pour organiser au mieux le salon. M. Vion a remarqué la mobilisation, pour l’instant, assez faible des parents. Effectivement une petite dizaine de parents étaient présents à cette réunion. Plusieurs solutions ont alors été proposées. Il est vrai que l’échéance est éloignée et plusieurs parents ne se sentent pas encore mobilisés, de plus il est vrai que la majorité des classes n’ont pas encore parlé du salon, ainsi les élèves n’ont pas pu être des intermédiaires efficaces pour mobiliser leurs parents. Il est donc proposé aux enseignants de réaliser pour chaque classe un mot afin de mobiliser leurs parents en expliquant ce que sera la démarche et l’implication de leur classe pour le salon. Enfin le prochain mot pour le salon comportera une partie à compléter qui visualisera mieux dans quel domaine les parents peuvent contribuer au succès du salon.
Néanmoins, les parents présents étaient très motivés et riches d’idées pour faire avancer le projet. Voici les différentes tâches à accomplir :
 Une buvette avec la possibilité de repas rapides (quiches, pizza) sera gérée par l’APE. (L’idée a été retenue de demander aux boulangeries et aux pizzerias de la commune s’ils voulaient s’associer au salon.)
En ce qui concerne la publicité pour le salon :
 Il faudra se renseigner auprès du Crédit agricole si celui-ci accepte d’offrir une banderole, de plus, il sera peut-être possible de reconvertir des banderoles de l’opération « Nettoyons la nature » et enfin il faudra demander les autorisations nécessaires d’affichage.
La publicité dans la presse sera faite en appelant les journalistes locaux quelques semaines avant l’opération : le Dauphiné, le Messager, la radio bleue pays de Savoie et pourquoi pas la TV 8 Mont Blanc.
Nous avons pu découvrir aussi lors de cette réunion les premières maquettes d’affiches pour le salon réalisées par un papa infographiste. Elles ont reçu un vif succès. Elles seront imprimées en couleurs en format tract A5, en affichettes A4 et en formats plus grands. (La mairie précise que le stationnement place Torella doit figurer sur les tracts.
 Il faudra contacter le syndicat d’initiative afin de les impliquer au projet et pour leur demander de nous prêter leurs panneaux en bois pour permettre l’affichage en bord de route.
 La décoration de la salle sera réalisée avec des bambous, des plantes prêtées par un pépiniériste de Bons en Chablais. Il faudra demander à la fleuriste de Cranves-Sales si elle serait d’accord aussi. De la musique sur le thème de la nature accompagnera le décor.
 Il faudra réserver la salle de l’ancienne cantine afin d’accueillir les écoles du secteur le samedi matin. Les salles 7 et 8 de la maison des Sociétés seront, elles aussi utilisées pour permettre peut-être un diaporama sur écran géant des photos de M. Baranger.
 En s’inspirant de règlements d’autres salon, M. Vion rédigera un règlement pour fixer les conditions d’entrée et de sécurité du salon. Il faudra sans doute demander la présence des pompiers de la commune, nécessaire pense-t-on pour une telle manifestation.

Une première feuille a circulé afin de demander des participants à différentes tâches les jours du salon : installation de la salle envisagée dès le jeudi afin que les élèves puissent installer leurs stands le vendredi, la désinstallation de la salle le dimanche, la gestion des entrées…
 Plusieurs stands bricolages sont envisagés, des prototypes ont été montrés. M. Armada a soumis la très bonne idée d’investir davantage les élèves de l’école en les associant à l’organisation du salon. Ainsi un prochain conseil des élèves sera consacré au salon. Certaines classes de CM pourront ainsi tenir les stands de bricolages pour faire fabriquer aux plus petits des objets.
D’ailleurs, pour le samedi matin, un stand tenu par une classe de l’école pourrait permettre aux classes en visite de réaliser une jardinière « abri à insectes » qu’ils pourraient ensuite remporter dans leur école. Des jardinières de ce type, réalisées par des classes, pourraient d’ailleurs être vendues les jours du salon, puisque l’école possède un nombre important de jardinières vides dans son stock.

La prochaine réunion est fixée au mois de février pour finaliser l’organisation et débattre d’autres idées : plan de salle, comment remercier les participants, les jeux pour gagner un kit d’entomologiste ou des livres, organiser une remise de prix…
MERCI L’ APE de Cranves Sales et l’école Frison Roche