Publié : 19 avril 2007
Format PDF Enregistrer au format PDF

ski de fond et skating


C’ était le slalom nous devions faire le slalom on ne devait pas toucher les plots bleus sinon c’était un autre jeu . Il y a quelque chose qui était vraiment dommage c’est qu’il n’ y avait pas de descente mais si il y a une descente il faut la monter . Mais c’était bien . AMANCE.


L’atelier que je faisais s’appelait le Serpent. On devait passer entre le fil et les cônes. Je n’ai pas aimé cet atelier parce que on devait juste passer entre le fil et les cônes et que je préfère aller vite. J’ai trouvé que c’était facile mais il y avait des choses qui étaient difficiles. Kévin


éviter des obstacles dans une trace Nous devions éviter les cônes qui étaient dans la trace et nous devions faire ça sans les bâtons. La maîtresse mettait des affiches pour qu’on sache ce qu ’il fallait faire. Nous avions très soif et chaud. NOEMIE


Savoir s’arrêter Il fallait prendre de l’élan entre les deux cônes oranges aller le plus vite possible, puis passer entre le cône jaune et le cône orange. Puis freiner aux cônes bleus. C’était facile. Sur la photo je ressemblais à une courge. C’était drôle. Parce que j’avais trop chaud et il y avait beaucoup de soleil. J’avais soif mais j’ai bien aimé parce que ça allait très vite. Et à l’arrivée il fallait prendre un les deux cônes avec la main puis le reposer. Il y en avait qui trichaient en prenant le cône avec le bâton mais on s’est bien marré. LAURIE


Ce jeu s’appelle l’horloge. Il y a deux groupes. Un groupe qui fait l’horloge et l’autre groupe court autour de l’horloge. L’horloge lance un cône pour faire l’aiguille et il fallait faire le plus long temps pour gagner.Antoine

Le jeu de l’horloge :
Le mardi 30 janvier on a fait le jeu de l’horloge et c’était difficile quand on n’arrivait pas à rattraper le cône parce que quand on se baissait les skis glissaient et on tombait.
Axel


On a joué au jeu du relais on devait passer au dessus des cônes . Il y a deux équipes. Il ne fallait pas toucher les cônes. On était les uns derrière les autres. On a fait chacun son tour. On a eu chaud. On a eu soif. On était content quand on nous a donné à boire. CLEMENCE


Nous descendions la piste et nous nous rejoignions jusqu’à la côte. Nous avions eu chaud on avait envie de boire. Nous avions fait 4 km à ski. Grâce


On est partis en car pour aller au ski de fond,on a fait le jeu du relais. On était en ligne derrière à la queue leu leu en faisant chacun son tour mais c’était l’équipe qui avait le plus de points qui gagnait. Pour l’équipe qui gagnait c’était facile parce que l’équipe était contente mais pour les autres c’était plus difficile . Clara

Nous avons fait un relais,le but du jeu était de monter en slalom et de redescendre le plus vite possible,quand on est arrivés il fallait taper la main et l’autre y va ainsi de suite .La première équipe où tout le monde est passé à gagné .Quand je me baissais le courant d’air passait .Pour quelques-uns c’était dur pour d’autres plus facile . Claire

Le 30 janvier nous sommes allés aux Brasses faire du ski de fond .On était au début sur la petite piste,il y avait plusieurs ateliers et après on a fait une course avec Antoine et moi à la fin il y avait un plot où on devait tourner et repartir. Il y avait 2 équipes celle qui avait gagné est celle de gauche.

Il faisait chaud ,c’ était super bien. ANAIS


Là le groupe fait l’atelier « rivière » ,Alors l’atelier consistait à éviter les obstacles. Et comme il n’y avait pas de traces on a du mettre des bâtons. En premier il fallait faire le slalom,ensuite sortir un ski des bâtons. Après nous devions passer sous quelque-chose et enfin lever le ski,c’était dur mais bien.Ce qui était embetant c’est qu’il faisait MAUVAIS temps ! Morgane


Il neigeait je passais sous un obstacle pour le jeu. Nous ne prenions pas les bâtons . Il y avait des élèves qui faisaient tomber l’obstacle et ils avaient un gage . J’avais froid avec mon petit collant mais j’étais contente de ma journée.

EMMA


Jeu : aller le plus vite possible On devait aller vite et on tombait par terre. On devait se tenir la main, Antoine d’un côté et moi de l’autre. Ca glissait mal il faisait mauvais. Thomas


L’épervier

On voit Antoine qui est l’ épervier. Il doit toucher les autres et les autres doivent l’ éviter sinon ils doivent aider l’épervier. J’étais heureux quand j’ai fait le jeu parce que tout le monde tombait et j’aime l’ épervier .

Il ne faisait pas beau et il y avait plein de neige et on ne se voyait pas. Lucas


La maîtresse nous disait top il y a deux élèves qui couraient et deux équipes. Le premier qui attrape le piquet a gagné et il fait remporter des points ,nous n’avons pas bien pu skier parce que la neige collait sous nos skis ,il faisait très froid on avait soif marie


C’est la chaussure de Nathan qui avait gagné la médaille de celui qui avait le plus gros tas de neige sous le ski le mardi 6 février.

Nathan

LE SKATING

Nous avons appris à faire des pas tournés. A la séance d’après nous avons fait la piste ORANGE elle était sympa mais un peu dure et en plus on était dans le brouillard et quand on est rentrés on était contents d’être à l’intérieur.

Yohan le skating

Le premier jour nous devions lever un ski pour éviter les cônes. Nous faisions des relais. Le premier et le dernier jour nous avons fait des pistes rouges. Le dernier jour nous avons fait des slaloms. Nous avons fait des montées. Nous avons fait des descentes avec des virages. Dora est tombée dans une piste verte. Elisa est tombée dans une, piste rouge. Nous avions vu des chiens de traineaux. Dora et Elisa

Le skating Nous avons fait comme activités des relais où nous n’avions pas les skis aux pieds il fallait se dépêcher mais nous avions des difficultés. Nous avons aussi fait des slaloms,nous devions patiner en poussant notre camarade. On faisait beaucoup de promenades. Une fois nous avons fait une grande descente, il faisait mauvais temps alors tout le monde est tombé. La dernière sortie c’ était super. Nous sommes partis avec les CE2 et on s’arrêtait de temps en temps pour les attendre il y avait des grandes montées et des grandes descentes desfois pour rigoler on coupait dans la poudreuse et on tombait dedans et c’était marrant avec mes copines on s’amusait à faire chacune son tour une monitrice. On avait très faim et très soif mais c’était quand même très bien. Nous c’était les 4 CM1 et une moitié de la classe des CM2 parce qu’il y avait plusieurs niveaux les forts et les débutants. Justine