Publié : 14 mars 2007
Format PDF Enregistrer au format PDF

L’histoire du bois de Rosses (Layan)

L’histoire du bois de Rosses

Rosses était un beau et grand village qui se situait dans le Bois sans nom. Ce village était gardé par un dragon et son dragonnier, ce qui rendait ce village presque invincible ; il gagnait tous les combats. Mais ce qu’ils ne savaient pas, c’était qu’un sorcier très puissant voulait dominer le monde. Celui-ci se disait : « Je commencerai par le plus fort, si j’arrive à le battre, je pourrais battre la terre entière. »

Par une nuit sombre et glaciale de décembre, les villageois étaient inquiets. Les vigies ne voyaient pas un chat, tout était calme. TOUT D’UN COUP, deux flèches enflammées transpercèrent le cœur des deux vigies et enflammèrent la tour. C’était l’attaque du sorcier ! Une armée gigantesque apparut. Des monstres difformes, des créatures inimaginables. Les villageois n’étaient pas prêts pour la bataille, ce qui les rendait très désavantagés sur leurs ennemis. Les monstres massacrèrent les villageois, seuls quelques soldats, le dragon et son dragonnier réussirent à s’échapper et à trouver refuge sur la crête. Le lendemain, le village était envahi par le sorcier. Le petit groupe qui avait échappé à la mort se disait que s’ils voulaient récupérer leur village, il fallait faire une potion qui anéantirait le sorcier.

Préparation :

Une gousse d’ail,

De la mandragore,

Et de la fleur de liys

Ils avaient eu tous les ingrédients. Tous sauf UN ! La mandragore... Ce qui était très embêtant. Finalement, le dragonnier finit par accepter d’aller la chercher. « Par la voie aérienne cela ira plus vite. » Se disait-il. Il voyageait jour et nuit sur le dos de son fidèle dragon sans jamais se poser. Arrivés en Asie, ils parcoururent l’Himalaya en vol pour enfin trouver la mandragore. Une fois de retour, le petit groupe s’empressa de faire la potion. La potion terminée, ils allèrent directement au village.

Arrivés au village, ils renversèrent une marmite pleine de potion sur les monstres et une énorme fiole sur le sorcier. Les monstres se désintégrèrent et partirent en fumée ; mais sur le sorcier la potion n’avait aucun effet. Il était beaucoup trop puissant pour eux, alors le sorcier attrapa le dragon et menaça de le tuer. Le dragonnier supplia le sorcier de relâcher son dragon ; alors le sorcier proposa un marché : leur vie, en échange de la liberté de son dragon et la paix dans le monde. La petite troupe n’était pas enthousiaste mais elle finit par accepter. Donc comme l’avait promis le sorcier, il relâcha le dragon et arrêta de faire le mal.

C’est ainsi que l’on baptisa le Bois sans nom « le Bois de Rosses » en souvenir des villageois du village de Rosses qui ont donné leur vie pour sauver le monde.

FIN
­

LAYAN