Vous êtes ici : Accueil > Dans les classes > 15.Classe de Joëlle SERVAIS > LA CLASSE DE VOILE
Publié : 16 juin 2014
Format PDF Enregistrer au format PDF

LA CLASSE DE VOILE

A Passy, les classes de CM1/CM2 et CM2 ont fait de la voile avec Delphine et Maxime.
Après avoir mis nos gilets de sauvetage, nous avons porté les coques sur la plage.
Le premier matin, nous avons navigué sans la voile, nous n’avions dans le bateau que la dérive, le gouvernail et la rame.
Avant de manger, nous avons gréé le bateau :
On commence par mettre le mât dans le trou et accrocher la bôme au mât grâce au hale-bas. Puis nous avons mis la livarde dans les boutes et nous avons tendu la voile.
Nous passons ensuite l’écoute dans la poulie et nous faisons un nœud de chaise. Puis l’écoute passe dans l’autre poulie et on finit par un nœud de huit.
Et ho la la !, on met le "ris" sinon on se prend la bôme sur la tête !!!! Amir
Dans le bateau, si la voile est de mon côté, c’est moi qui tiens l’écoute, sinon je tiens le gouvernail.
Pour s’arrêter, il faut lâcher l’écoute et se mettre face au vent.
Nous avons navigué en vent de travers et vent arrière ; pour tourner, il y a le virement de bord et l’empannage.
Nos impressions :
J’avais de l’adrénaline dans le ventre quand il y avait beaucoup de vent ! Le bateau penchait trop ! Muhamed
C’était bien, surtout quand il y avait beaucoup de vent, on allait vite ! Amine
J’ai bien aimé ces trois jours de voile, je préfèrerais plus de séances. Myriam
J’ai aimé la voile car je me suis bien entendu avec Halim ou Amine, ; on a rigolé et on a eu peur à la fois ! Orkun
Quand il y avait beaucoup de vent, j’ai eu peur de tomber à l’eau ! Amanillah
Le dernier jour, avec le vent, je ne me sentais pas bien. Grâce à Maxime et ses encouragements, j’ai eu moins peur. C’était une grande aventure ! Inès
C’était "flippant" , mais j’ai adoré. Sarah
1ère séance, j’avais peur ; 2ème jour, Muhamed m’a rassuré ; 3ème jour, trop bien ! Sébastien
Au début, j’avais un peu peur car le bateau penchait vers moi et la voile n’arrêtait pas de bouger dans tous les sens ; surtout quand on se faisait remorquer. Mais quand Maxime est monté dans le bateau, il nous a montré que c’était normal, alors j’ai eu moins peur. Et puis si je tombais à l’eau, j’avais mon gilet de sauvetage !!! Amir

Portfolio automatique :