Vous êtes ici : Accueil > ARCHIVES > Année 2016-2017 > Cycle 3 et ULIS > Classe de CM1-CM2 de Mme Tinel > Education civique et morale > Différentes versions de la Marseillaise
Par : Elisa
Publié : 14 février 2017
Format PDF Enregistrer au format PDF

Différentes versions de la Marseillaise

En lien avec ce que nous avons travaillé en histoire, sur la Révolution Française et les symboles républicains, voici un article sur ce chant révolutionnaire écrit par Rouget de Lisle en 1792 au moment où l’Autriche déclare la guerre à la France.

Je mets d’abord en ligne une fiche sur l’histoire de ce chant révolutionnaire, avec les couplets qui ne sont presque jamais chantés.

Et voilà maintenant plusieurs versions de notre hymne national ; d’abord, des versions instrumentales :

  • au piano : la version de Jacky Terrasson
  • à la guitare rock : Alvan Project "Take your weapons"
  • une version "house" : Manuel Peskine et Jean François Viguier
  • une version "jazz" : Django Reinhardt et Stéphane Grapelli

Pour les versions chantées :

  • celle "reggae" de Serge Gainsbourg=> le refrain n’a pas été apprécié à la sortie de la chanson : pour certains, dire seulement "Aux armes etc" ne rendait pas assez hommage à la Marseillaise
  • une version orientale=> "Al Marseillaise", texte de Zaïna Mektoub et composition par Henri Agnel :

    Voilà la traduction des paroles :
    Allons enfants de la patrie
    Le jour de gloire est arrivé
    Liberté, liberté chérie
    L’étendard de la paix est levé
    Écoutez résonner des villages au loin
    Le son des hautbois
    Qui saluent l’entente entre les peuples
    De fraternité, paix et générosité
    Abandonnez les armes mes frères
    Désertez la haine
    Marchons, marchons
    Que les cœurs sincères
    Se mêlent en paix

L’amour de la vie est foi
Et la tolérance de l’être est loi
Liberté, liberté chérie
Notre combat est pour la paix
Est Ouest Nord Sud
Vous êtes venus en Andalousie
Et nous autres vers Jérusalem
Ça suffit pour les guerres, le sang a trop coulé
Abandonnez les armes mes frères
Cultivez l’amour
Aujourd’hui, aujourd’hui
C’est l’heure des poètes
Chantres de l’amour et de la paix

  • une version samba de Jean-Luc Longnon (trompettiste), avec des paroles en brésilien

Voilà la traduction des paroles :
De ce pays j’emporte des perles
Les chansons d’amour et d’émouvantes rimes
Parfois d’un clair de Loire, j’imagine
Baudelaire qui brodant le français
De l’âme dévoile d’obscurs secrets.
Écoutant Debussy je vole,
Comme souvent Simone de Beauvoir,
les portraits fidèles des amants.
Et Verlaine et Rimbaud
Ou des chants des oiseaux
Au son, au son
De cette chanson
Parlent à notre cœur.

Ô Nature, mère de la vie
Si généreuse as-tu été
Quand peignant ces champs et ces vignes
Ou créant la fleur et le bouquet
Tu as donné au gourmet tout son goût
Des plaisirs, des vins et des champagnes
Délices dont jamais ne manquent
Ceux qui nous accompagnent

Demoiselles et messieurs
Venez avec les dieux
Au son, au son
De cette chanson
Qui nous prend notre cœur.
Au sud, la Côte d’Azur est une féérie
Telle une aquarelle du Brésil,
J’y vois parfois les eaux de Bahia.
Dieu ne serait-il pas Français !
Sinon pourquoi aurait-il déposé,
Comme sur une peau une parcelle de Paradis ?
Paris que je ne veux pas oublier
Très chic ! Bonjour ! L’amour ça va ?
Rendra toujours mon cœur trop amoureux

Masure ou bungalow
C’est la vie de château.
Au son, au son
De cette chanson
Qui parle dans nos cœurs.