Vous êtes ici : Accueil > ARCHIVES > Année 2013 - 2014 > Cycle 3 (CE2 -CM1 -CM2 -CLIS) > La classe de CM1 de Mme Mache > semaine contre les discriminations et le racisme
Publié : 18 mai 2014
Format PDF Enregistrer au format PDF

semaine contre les discriminations et le racisme

Nous avons regardé ces affiches.
Nous avons discuté. Nous avons couté notre cœur et nous avons écrit.
Nous avons tiré au sort des adresses dans l’annuaire 74.
Nous avons envoyé nos cartes comme des bouteilles à la mer.
Nous attendons avec impatience des réponses ...

"Désolé d’avoir fait cela. Je voudrais bien me racheter."
Clara

Si on rencontre des personnes qui sont allées en prison, il ne faut pas se moquer d’elles car elles sont comme nous tous quoiqu’elles aient fait.
Tylan

Pourquoi as-tu fait cela ?
Je ne comprends pas pourquoi tu fais des bêtises.
Je voudrais t’aider.
Elisa

Celui qui a fait de la prison n’est pas différent. C’est une personne comme nous. Nous ne sommes pas obligés de les éviter.
Axel

Si un jour, vous croisez une personne en train de faire une bêtise, arrêtez-la avant qu’elle rende sa bêtise plus grave et qu’elle fasse des blessés.
BRICE

Bonjour, monsieur, qui est dans un bateau pour changer de pays et qui veut trouver du travail.
Moi, je t’aiderai à trouver du travail. Je te donnerai des cartes postales pour envoyer à ta famille pour leur dire : « Je suis arrivé ».
Nathan

Pourquoi perdez-vous votre argent ?
Tout cela pour voyager dans les autres pays.
Pourquoi quittez-vous votre famille ?
Si vous vous faites attraper par la police, vous irez en prison !
Que faites-vous sans papiers ?
Yazid

A toi, pauvre personne qui est toute triste dans ce camion ou dans ce bateau. Ta famille est-elle en vie ? J’espère pour toi, que oui.
Ces pauvres clandestins peuvent mourir à tout moment car les bateaux coulent. J’espère que tout se passera bien pour toi.
Alexandre

Bonjour, es-tu un clandestin ? Pars-tu dans un pays ? Pars-tu en bateau ? Est-ce que tu sais nager ? Je sais que certains bateaux coulent. Si tu sais nager, bonne chance. Si tu veux travailler, si tu y arrives. Bravo.
Noah

Vous savez qu’il y a des gens clandestins qui montent dans les bateaux sans permission parce qu’on ne leur donne pas de papiers pour passer d’un pays à l’autre.
Donnez-leur des papiers pour qu’il y ait moins de morts.
Ayhan

Comme vous le devez savoir, il y a des clandestins dans ce monde et c’est très triste. Si je suis en train d’écrire cette lettre, c’est pour faire comprendre que cette personne n’est pas très heureuse. Tout ça à cause des gens qui ne veulent pas qu’on lui donne des papiers.
Moi, si je pouvais donner des papiers, je les donnerais et les clandestins pourraient respecter la loi car ce n’est pas leur faute.
Inès

Cher homme ou femme, je te comprends. Ta famille te manque mais tu prends un risque en prenant ce bateau car tu peux même en mourir. Fais attention !
Yoann

Cher handicapé ,
ce n’est pas la peine de te cacher. Tu dois te montrer même si tu n’es pas pareil que les autres .
Montre-toi et vis.
Clara et Hugo

Vous avez déjà vu une personne avec des handicaps ?
Mettez-la en confiance quoiqu’il arrive. Cela lui fera du bien et à vous aussi parce que faire un bon geste : c’est aussi se faire du bien.
JALIS et INES

Je ne me moque pas d’une personne différente.
Ceux qui sont malades sont gentils.
Je n’aimerais pas être à leur place.
Ayoub

Pourquoi as-tu quelque chose sur la tête ?
Est-ce que les gens se moquent de toi ?
Ne nous moquons pas des handicapés.
Lina

Salut, petit jeune ! Ne te cache pas .
Montre - moi ton visage. Je vais dire aux autres qu’ils ne se moquent plus de toi .
Le pauvre, il se cache toujours sous son drap blanc. Il ne faut pas se moquer des handicapés ou des personnes malades .
Emilie et Mallory

Des passants se moquent de lui.
Il a peut-être un handicap mais ce n’est pas une raison pour se moquer.
Respectons les autres.
Yéliz

AUX PASSANTS
Ce n’est pas juste de passer comme si de rien n’était, de passer en tournant la tête :
Seulement parce qu’il est différent de nous.
Juste un peu d’argent pour mieux survivre.
En tout cas, mon cœur vous tend la main.
MARINE

Si vous passez devant un SDF, vous pouvez lui donner un peu d’argent ou
de la nourriture.
Vous le reconnaîtrez avec votre cœur. Vous serez alors plus heureux.
Merci
Aïssatou

Bonjour toi, qui es là-dessous.
Cela me fait mal au cœur de te voir dehors sans domicile et sans nourriture.
Moi, je te trouverai et je t’aiderai.
Bryan

Voulez-vous que je vous donne de l’argent ou à manger ?
Voulez-vous que je vous aide ? Je suis là pour vous sauver. Emilie

As-tu un problème ?
Je ne me moque pas des handicapés.
Est-ce que des gens se moquent de toi ?
Ah ! C’est pour ça !
Ayse