Vous êtes ici : Accueil > ARCHIVES > Année 2013 - 2014 > Cycle 3 (CE2 -CM1 -CM2 -CLIS) > La classe de CM2 de Mme Tinel > Musique et chant > "La ballade Nord-irlandaise" de Renaud
Par : Elisa
Publié : 15 février 2014
Format PDF Enregistrer au format PDF

"La ballade Nord-irlandaise" de Renaud

Janvier 2014

Comme pour les autres chants, de la classe, nous avons commencé par écouter la chanson. L’air de comptine a largement amusé la classe, comme la voix cassée de Renaud, mais lorsque nous avons commencé à décortiquer les paroles afin de comprendre de quoi il retournait, plus personne ne rigolait.

Grâce au travail réalisé autour de "Né en 17", les enfants avaient déjà connaissances des troubles entre les catholiques d’Irlande du Sud et les protestants d’Irlande du Nord. Ils sont donc parvenus à lier les évocations qui sont faites de soldats (j’ai dit aux hommes qui se battaient), d’armes (grenades dégoupillées) et de guerre.

C’est grâce à notre travail en Histoire sur la Révolution que nous avons fini par comprendre pourquoi Renaud parle d’un arbre. Cet oranger symbolise un arbre de la Liberté, comme ceux plantés en 1790. Il appelle les irlandais à se réconcilier. La plantation de cet arbre doit ramener la paix entre eux afin de chanter, de boire et de pêcher ensemble. Il encourage à se libérer de la religion pour arrêter les conflits et partager les "fruits sucrés".

L’air de cette chanson vient d’une chanson folklorique anglaise de l’époque des temps modernes : "The Water is Wide". Renaud a gardé l’air mais a récrit les paroles.

Le quatrième couplet de la chanson, qui parle de religion, ne sera pas appris par les enfants (nous ferons des ou ou à la place), mais nous en avons tout de même discuté en classe pour le comprendre.

Les paroles :

Voilà la version chantée par Renaud...

...et la version "play-back" pour chanter avec la musique :