Vous êtes ici : Accueil > Cycle 3 et ULIS > La classe de CM2 de Mmes Tinel et Briant > Education Civique et Morale & Histoire > Les cartes de la Fraternité > Cartes de la Fraternité - Spectacle sur l’égalité fille-garçon
Par : Elisa
Publié : 15 octobre 2020
Format PDF Enregistrer au format PDF

Cartes de la Fraternité - Spectacle sur l’égalité fille-garçon

Jeudi 15 Octobre 2020

A l’occasion de tout notre travail sur les cartes de la Fraternité, nous avons la chance d’avoir été invité à la représentation du spectacle "Sois belle et t’ais-toi, sois toi et t’es belle !". Nous nous sommes donc rendu à la salle des fêtes, avec les CM2 de la classe de madame Gambaro.

Ce spectacle propose d’interroger les inégalités homme-femme en inversant les rôles, avec humour et poésie.
Le Fé Eric, qui au détour d’une conversation avec la Fée Ministra va lui dire que "c’est facile d’être Blanche Neige", est invité par celle-ci à prendre sa place et à devenir "Blanc Bec".
C’est grâce à cet échange qu’il va se rendre compte qu’il n’est pas si facile d’être une fille, que le rose, c’était la couleur des chevaliers et le bleu la couleur utilisée pour la pureté des femmes, et qu’on n’embrasse pas une fille tant qu’elle n’a pas dit oui...

Nous aurons l’occasion de retravailler sur ce spectacle à la rentrée, car il y a de quoi discuter...

Mais avant cela, les acteurs ont pris le temps d’échanger avec nos élèves, ce qui a déjà été très intéressant pour eux.

Voici la présentation du spectacle, qui était un vrai régal !

La Fée Minista est enfermée dans une énorme bulle de mensonges, une prison transparente gardée comme le veut la tradition par Le Fé Eric, gardien de mensonge de père en fils. Comme chaque jour, Fé Eric prépare la fête de Phallo dans les moindres détails. Il s’affaire particulièrement à ce que son trophée, « la bulle de mensonge », brille et soit parfaite.

Le Fé Eric, s’en occupe depuis 893 pleines lunes, mais cette bulle est devenue trop lourde. Il va accepter de libérer la Fée Minista, à la condition qu’elle l’aide à désamorcer ce mensonge et à rétablir la vérité….

Et quelques citations :

Le masculin l’emporte sur le féminin, ça c’est que de la grammaire aussi vieille que ta grand-mère.

Et ben moi, j’veux pas rentrer dans ton moule de "belle" : parce qu’à trop vouloir rentrer dans un moule, on finit par ressembler à une tarte !

Portfolio automatique :