Vous êtes ici : Accueil > Cycle 3 et ULIS > La classe de CM2 de Mme Tinel > CONFINEMENT - suivi du travail > Mardi 31 mars - CM2 - Mme Tinel - Calcul
Par : Elisa
Publié : 30 mars
Format PDF Enregistrer au format PDF

Mardi 31 mars - CM2 - Mme Tinel - Calcul

Ces deux dernières semaines, nous avons travaillé sur les situations de proportionnalité.

Nous avons appris à utiliser les propriétés multiplicatives et additives de la proportionnalité pour chercher des quantités pour des recettes.

Mais parfois, le rapport multiplicatif n’apparaît pas tout de suite, et il faut utiliser une autre méthode.

C’est ce que nous allons voir aujourd’hui.
Voilà un petit problème de recherche : vous allez vous rendre compte que, ici, les propriétés multiplicatives ne sont pas la solution la plus simple.

On sait le poids de toute la tablette (240g) et le nombre de carreaux au total (48).
Il s’agit de chercher le poids de la part de chaque enfant.

Pour Figurine et Décimus, le rapport multiplicatif est assez simple.
Figurine a 12 carreaux, c’est 1/4 de la plaquette : trouvez-vous le poids de sa part ?
Decimus a 15 carreaux, c’est 1/3 de la plaquette : trouvez-vous le poids de sa part ?

Mais pour les deux autres enfants, c’est plus compliqué de trouver un rapport multiplicatif.

Il va donc falloir utiliser ce que vous avez appris hier.
Ici, pour Millie qui a 7 carreaux, il va falloir prendre les 7/48 de 240g.
Et pour Logix qui a 9 carreaux, il va falloir prendre les 9/48 de 240g.

Je rappelle la règle d’hier=> quantité : (divisée par) le chiffre de dénominateur
1 part x (multipliée par) le chiffre du numérateur.

Je vous laisse le temps de chercher un peu, pour voir si vous trouvez le poids de la part de chacun.

Ce que vous venez de faire ici, c’est le passage par l’unité. Vous avez cherché le poids de 1 carreaux, puis vous l’avez multiplié par le nombre de carreaux.

Je vais vous demander de sortir C15, C16 et C17 du porte-vues de maths pour les compléter.
Essayez d’abord de compléter les tableau avant de contrôler avec la correction.


Et maintenant, je vous redonne quelques problèmes. Prévoyer de quoi écrire, vous aurez peut-être besoin d’écrire.

Si vous rencontrez des difficultés, n’hésitez pas à me le dire.