Vous êtes ici : Accueil > VIE de l’ECOLE > La chaussure, une thématique déclinée en 3 versions d’arts plastiques.
Publié : 19 octobre 2013
Format PDF Enregistrer au format PDF

La chaussure, une thématique déclinée en 3 versions d’arts plastiques.

0 vote

Première déclinaison : l’illusion d’optique.
(travail individuel, puis les productions sont regroupées en œuvre collective dans le couloir du périscolaire).

Deuxième déclinaison : camouflage et dégradés.
(travail en groupes)

On part des contours d’une chaussure photocopiée, on la découpe et on la colle indifféremment sur une feuille blanche format raisin. Puis, on essaie de "perdre" les contours de cette chaussure en rajoutant d’autres traits sur la feuille. On obtient ainsi de multiples zones définies.

On a choisi la couleur marron (classique pour des chaussures) que l’on dispose sur chaque zone, sans qu’une zone peinte ne côtoie une autre zone de la même couleur.

On utilise alors différents dégradés (notion en peinture) pour combler les autres zones. La chaussure initiale commence à se fondre dans l’ensemble.

Voici le résultat à la fin de la première séance :

Pour renforcer la "disparition" de la chaussure, nous repassons au pinceau de gouache noire les contours de chaque trait.

Voici le résultat final, groupe par groupe :

L’ensemble est regroupé en panneau collectif dans le couloir du périscolaire :

Troisième déclinaison : l’accumulation.

Nous avons parlé du plasticien ARMAN :

Nous avons étudié certaines de ses accumulations :

Ensuite, nous avons décidé de reproduire la même technique, mais cette fois-ci avec notre thématique de la chaussure : ainsi, coller dans la forme de chaussure que nous utilisons depuis plusieurs séances (mais agrandie) une multitude de chaussures récupérées dans des magazines.

Voici le résultat, groupe par groupe :

Le tout est affiché aussi dans le couloir du périscolaire :