Vous êtes ici : Accueil > VIE de l’ECOLE > chimiscope
Publié : 4 juillet 2017
Format PDF Enregistrer au format PDF

chimiscope

0 vote

Nous sommes allés à l’Université de Genève pour pouvoir pratiquer des expériences sur le thème de la chimie. Là-bas nous avons rencontré des étudiants dont Pierre-Alain et Bérénice qui nous ont expliqué comment cela allait se dérouler. Puis ils nous ont donné des blouses et des lunettes. Ensuite nous sommes allés dans une salle où nous commençâmes les expériences.
Expérience 1 : Il y avait 2 ballons qui volaient, un qui était remplit d’hélium et l’autre était gonflé à l’hydrogène. Il on mit du feu pour faire exploser le premier ballon qui était remplit d’hélium. Celui-ci a explosé en plusieurs bouts tandis que l’autre a fait une grosse flamme pendant qu’il explosait.
Expérience 2 : Ensuite nous avons fait une expérience, il y avait 4 tubes, deux tubes avec un produit liquide et les deux autres avec des petits grains. Nous avons pris les deux 1esr tubes et les avons mélangés, après un moment le produit devint chaud. Ensuite nous sommes passés aux 2 autres tubes, on les a mélangés, puis les petits grains commencèrent à devenir liquides et froids.
Expérience 3 : Puis ils nous ont fait un tour de magie. Il y avait un ballon rouge et un laser bleu. Ils ont allumé le laser qui a fait exploser le ballon rouge, à l’intérieur il y avait un ballon bleu intact.
Expérience 4 : Nous sommes ensuite retournés sur nos tables pour faire une nouvelle expérience : il y avait deux liquides, un dans une grande fiole et l’autre dans deux petites. Puis ils ont éteint la lumière, et nous avons dus avec une pipette prendre le liquide des petites fioles et le mettre dans la grande, et chaque goutte faisait une lumière bleue.
Expérience 5 : Il y avait un ballon en verre dans un gros tube. Il a allumé la mèche à l’intérieur et ça fit une flamme. Petit à petit la flamme changea de couleur et finit par s’éteindre.
Expérience 6 : Nous allâmes vers un mur et posâmes nos mains sur des bulles dessinées dessus. Ils nous mirent dans le noir et avec une petite lampe ils firent le contour de nos mains. Ensuite nous les enlevâmes et là, la marque de nos mains s’imprima en vert sur le mur.
En sortant nous les remerciâmes, posèrent nos blouses et les lunettes puis nous partîmes vers les autres ateliers.

Camille

Portfolio automatique :