Publié : 27 octobre 2011
Format PDF Enregistrer au format PDF

Halloween

LA LÉGENDE DE JACK O’LANTERN
Un soir dans une taverne, Jack, un maréchal-ferrant irlandais, ivrogne et avare, bouscula le diable… Ce dernier, comme à son habitude tenta de convaincre Jack de lui laisser son âme en échange de quelques faveurs diaboliques… Sur le point de succomber, Jack demanda alors au Diable de lui offrir un dernier verre avant qu’il n’accepte le pacte. Le Diable se transforma alors en pièce de six pence afin de payer le tavernier. Prestement, Jack empoigna la pièce et la glissa dans sa bourse. Or, celle-ci contenait une croix d’argent, le Diable ne pouvant plus se retransformer, fut prisonnier sous la forme de cette petite pièce ! Jack obtint alors du Malin qu’il ne vienne pas réclamer son âme avant que ne se soient écoulées dix années et le Diable accepta…
Dix ans plus tard, Jack rencontra le Diable sur une route de campagne : ce dernier réclama son dû. Jack réfléchissant à toute allure dit alors : " Je vais venir, mais d’abord pourrais-tu cueillir une pomme de cet arbre pour moi ? ". Le Diable grimpa sur les épaules de Jack et s’accrocha aux branches du pommier. Jack sortit alors son couteau et sculpta une croix sur le tronc de l’arbre… Coincé de nouveau ! Le rusé maréchal-ferrant obtint alors du Diable la promesse qu’il ne prenne jamais son âme…Sans autre solution, le Diable accepta et Jack effaça la croix du tronc.
Quelques années plus tard, Jack mourut. Il se vit refuser l’entrée du paradis à cause de sa vie d’ivrogne. En désespoir de cause, il se rendit chez le Diable. Aux portes de l’enfer, celui-ci lui rappela qu’il ne pouvait pas prendre son âme… "Mais où vais-je aller ? demanda Jack. " Retourne d’où tu viens " lui répondit le Diable !
Il faisait nuit, froid et un grand vent soufflait. Jack demanda alors au Diable s’il n’avait pas de quoi l’éclairer sur la route. Dans un geste de bonté, le Diable lui donna une braise. Jack la mit dans un navet qu’il mangeait, pour la protéger du vent glacé. Depuis lors Jack est condamné à errer comme une âme en peine au milieu des ténèbres… La tradition irlandaise de creuser des navets lors de la nuit d’Halloween (en souvenir des âmes perdues comme celle de Jack) fut vite remplacée, lors de l’exode massif des Irlandais vers les Amériques par celle de creuser des citrouilles qu’ils trouvèrent sur place.