Vous êtes ici : Accueil > Années passées > 2016-2017 > GS-CP > Les activités de la classe > Notre première rencontre de l’année avec Geneviève
Publié : 27 décembre 2016
Format PDF Enregistrer au format PDF

Notre première rencontre de l’année avec Geneviève

2 votes

Plus tard dans la journée, nous avons essayé de retrouver l’histoire tous ensemble.
Là voici :

"Il était une fois un village près d’une grande montagne. C’était l’hiver, il y avait beaucoup de neige. Le vent a formé une congère sur la route. Plus personne ne pouvait entrer ou sortir du village. Le Père Noël vivait au sommet de la montagne.
Dans ce village vivaient le facteur, le docteur, la vieille Catherine avec sa canne, l’épicier et l’épicière, le boulanger et la boulangère, le grand-père Gaspard, Valentin, son papa et sa soeur Noémie.
Valentin est inquiet parce-qu’il pense que le Père Noël ne va pas pouvoir venir apporter les cadeaux à cause de la neige. Noémie chante alors une chanson "Père Noël, Père Noël, descend dans notre village. Père Noël, Père Noël, apporte nous un cadeau."
Un petit nuage rose monte dans le ciel puis attérit sur la barbe du père Noël qui entend alors la chanson. Le Père Noël choisit alors un cadeau plein de poussière, le nettoie puis l’emballe. Il met son bonnet, son écharpe, ses moufles et son gros manteau. Il chausse ses vieux skis. Il descend la montagne en faisant des zigzags. Ensuite il pose le cadeau tout doucement sur la place devant la place de l’église puis remonte chez lui. Le lendemain, les habitants voient le cadeau et se demandent ce que c’est. Le facteur pense que c’est des lettres, la vieille Catherine pense que c’est de la laine, l’épicier pense que c’est du chocolat, le boulanger pense que c’est du pain, le grand-père Gaspard pense que c’est du foin pour ses chèvres, Noémie pense que c’est une dinette, Valentin pense que c’est un éléphant en peluche et le papa de Valentin qui aime raconter des blagues pense que c’est un vrai ours qui grogne et qui danse. Ils sortent alors tous de leurs maisons et dégagent la neige jusqu’au cadeau. Valentin ouvre le cadeau : c’est une théière !
Tout le monde va alors chez le grand-père Gaspard pour boire le thé. Chacun apporte quelque chose de bon à manger. A la fin du goûter, le facteur écrit une carte pour remercier le Père-Noël et tout le monde signe la carte."

Merci beaucoup à Geneviève pour cette belle histoire !

Portfolio automatique :