Vous êtes ici : Accueil > Le placard à archives > Année scolaire 2011-2012 > Classe de CM2 > Sortie scolaire des CE2-CM1 et des CM2
Publié : 24 juin 2012
Format PDF Enregistrer au format PDF

Sortie scolaire des CE2-CM1 et des CM2

7 votes

LE MATIN

Lors de notre sortie scolaire, nous avons visité "Le Musée de Musique Mécanique" des Gets.

Les photos sont interdites à l’intérieur du musée... mais on vous invite à visiter leur site ou à vous y rendre !

Nous avons commencé par le troisième étage où il y avait des pianos de l’ancien temps. Il y avait un piano qui marchait avec des pédales et un autre où on actionnait un bouton. La musique défilait toute seule pour les deux pianos. Cela faisait bizarre de voir les touches du piano qui bougeaient toutes seules.
(Léonie et Elodie)

Il y avait à l’intérieur des orchestrions dont un automate qui bougeait avec un accordéon qui fonctionnait avec un moteur à compression.
(Tom et Sam)

Nous avons vu un automate qui jouait de l’accordéon. Bizarrement cet automate nous faisait penser à Sam (même s’il était censé ressembler à Tino Rossi !) : c’était son expression du visage ! Cet accordéoniste ne jouait pas vraiment, par contre la batterie si. Derrière, cachés, d’autres instruments jouaient grâce à la même méthode des pianos mécaniques.
(Camille et Freddie)

Le limonaire était énorme. Il faisait beaucoup de bruit car il était fabriqué pour l’extérieur, pour les fêtes foraines. Il a fait peur a beaucoup de monde.
(Alperen et Malaury)

Le "Juke Box" était très fort. On devait se boucher les oreilles !
Avant il y en avait dans les foires. Avec la maitresse on s’est mis à danser !
(Zeliha et Olivier)

En visite libre nous avons vu beaucoup d’automates qui bougeaient. Pour les allumer il fallait appuyer sur un interrupteur. Il y en avait pour de la publicité pour de l’eau de Cologne. C’était comme des petites pièces de théâtre. C’était rigolo !
(Marie et Cassandra)

LE MIDI

On a pique-niqué pas très loin de l’école des Gets. On a pris une photo de groupe avec la maitresse. Sophia, Sonia, Lucas, Tom et nous étions au soleil et les autres étaient à l’ombre.
(David et Roy)


On s’amuse à prendre en photo la maitresse qui nous prend en photo ! :-)

Un groupe a joué au football et un autre à la balle au prisonnier.
On a joué avec dans un petit groupe d’amis (Marie, Elodie, Olivier et Kévin) au jungle speed (lapin crétin).
La maitresse Julie-Anne a participé à la balle au prisonnier, Françoise était l’arbitre du football, Rosine et Christine surveillaient.
(Théo et Naëlle)


L’APRES-MIDI

Nous nous sommes rendus à l’Ardoisière des 7 pieds à Morzine.



L’argile qui s’est déposée au fond des mers au fur et à mesure du temps s’est transformée en ardoise. On en trouve en montagne, dans des mines. On utlise l’ardoise pour recouvrir les toits ou pour mettre au sol (carrelage).
Beaucoup d’accidents se sont produits quand les ardoisiers allaient chercher l’ardoise dans les carrières.
(Morgane et Margaux)



Le monsieur nous a fait une démonstration pour couper une pierre en plusieurs parties. La machine était très grande et au bout il y avait une scie ronde et tranchante. Il y avait de l’eau pour nettoyer la pierre (et empêcher la poussière d’aller dans l’air). La pierre était coupée en deux et quand on touchait le bout c’était très lisse.
(Sarah R. et Sonia)






Comment couper en deux parties l’ardoise ?
Il faut un burin et un marteau. On prend l’ardoise, on pose le burin et on tape à l’aide du marteau. On doit taper plusieurs fois mais pas au même endroit.
(Sonia et Robin)




C’était un grand massicot : pas pour les feuilles mais pour les ardoises !
Il y avait un grand cylindre qui montait quand le monsieur appuyait sur une pédale.
Cela coupait net les ardoises et il cassait les angles pour faire celles pour les toitures. Il faisait aussi un trou pour les fixer avec des clous.
(Anaïs et Kévin)

Ainsi s’achève notre sortie scolaire qui malgré quelques sacs remplis (!!) s’est déroulée sans une fausse note ! ;-)