Vous êtes ici : Accueil > Le rendez-vous des parents > Les leçons à la maison > Des billes pour mieux aider son enfant à apprendre ses leçons à la (...)
Publié : 8 juillet 2012
Format PDF Enregistrer au format PDF

Des billes pour mieux aider son enfant à apprendre ses leçons à la maison

Document élaboré en conseil des maîtres

1 vote

Document élaboré suite à une enguête réalisée auprès des parents de notre école.

Ce texte est distribué aux parents à chaque inscription puisque présent dans notre livret d’accueil. Il est également travaillé en classe.

Il s’agit de petits conseils afin que ce moment soit le plus riche et efficace possible.

Le but est également d’amener les élèves à être de plus en plus autonomes face aux leçons à apprendre à la maison : qualité qui deviendra indispensable au collège et par la suite.

Il ne s’agit pas là de recettes mais de pistes possibles à adapter selon l’enfant, le lieu ainsi que vous-même.

1 - Le lieu

Vérifier que l’enfant est toujours correctement installé dans un lieu habituel, agréable pour lui.

2 - L’heure

Trouver une heure qui convient à l’enfant et à la vie de famille.
Installer une habitude de travail : chercher à ce que l’enfant arrive à se mettre au travail de lui-même.

3 - Le bruit

- Veiller à ce que la télévision soit éteinte. Le bruit peut être un obstacle à la concentration...
- Veiller à ce que ses frères et sœurs, s’il en a, ne le dérangent pas.

4 - Le rôle de la personne accompagnante

Une personne doit vérifier le bon déroulement du travail à la maison. Cette personne peut être dans la même pièce mais pas obligatoirement
- S’assurer de la compréhension du travail avec l’enfant.
- Laisser l’enfant travailler seul.
- Intervenir et l’aider à sa demande.
- Vérifier le travail fait.
Le but étant de rendre l’enfant le plus autonome possible dans son travail personnel.

5 - Le matériel

- S’assurer que le matériel nécessaire est disponible.
- Apprendre à bien préparer son cartable.
- Connaître les personnes qui peuvent « dépanner » (copains, voisins, école...).

6 - Le temps passé

- Ne pas dépasser un temps de 20 minutes pour le cycle 2 (CP et CE1) ou de 30 minutes pour le cycle 3 (CE2,CM1 et CM2).
- Accepter que le travail ne soit pas terminé si c’est trop long ou difficile.
- En cas de difficulté ou de blocage, n’hésitez surtout pas à venir en parler avec l’enseignant.

7 - L’ambiance

Rester calme et disponible. Il vaut mieux signaler les difficultés rencontrées plutôt que « forcer » l’élève et finir par se fâcher ou donner à l’enfant l’impression d’un échec.

8 - La vérification

Pour vérifier son travail l’enfant peut simplement en parler, montrer, réciter ou essayer de l’expliquer avec ses mots.

9 - La relecture des consignes

L’enfant n’a pas compris ce qu’il doit faire ?
Il suffit souvent de simplement lui dire de relire la consigne à voix haute et de la redire avec ses propres mots.
Il est aussi possible à la personne qui aide de redire la consigne avec des mots simples.

10 - Mais surtout...

Chacun à sa façon peut aider son enfant et chaque enfant peut progresser et réussir.
L’intérêt que vous porterez au travail de votre enfant se reflétera dans l’intérêt qu’il portera lui-même à sa scolarité.

Documents joints