Vous êtes ici : Accueil > Le placard à archives > Année scolaire 2008-2009 > Mon cartable en 2008/2009 > Poésies à la manière "d’Enfantasques" par les CM2
Publié : 6 février 2009
Format PDF Enregistrer au format PDF

Poésies à la manière "d’Enfantasques" par les CM2

5 votes

La transformation

Suppose et supposons une supposition

que le mot punition se prononce bonbon

que le mot maison se prononce malédiction

que le mot dragon se prononce garçon

Les dictées ont tout à coup un air bizarre

Les enfants ont des bonbons

Sa malédiction est devant chez moi

Ce garçon crache du feu

Elora

CHANGER DES SUPPOSITIONS

suppose et supposons une supposition

que le mot bergeronnette se prononce compte-goutte

que le mot chien se prononce partition

que le mot ciguë se prononce août

Les dictées tout à coup ont un air bizarre.

On regarde un compte-goutte pondre des oeufs,

on regarde une partition aboyer et japper,

on regarde l’août pousser,pousser,pousser.

Rachel

A la manière de Claude Roy, dans “Enfantasques”

Suppose et supposons une supposition

que le mot ver luisant se prononce escarcelle

que le mot chocolat se prononce violon

que le mot tirelire se prononce hirondelle

Les dictées tout à coup ont un air bizarre.

On regarde voler les tirelires en l’air,

On regarde briller l’escarcelle très tard,

On mange à son goûter du pain et du violon.

Supposons une supposition

Suppose et supposons une supposition :

que les moustiques se prononcent frites,

que les maisons deviennent des oisillons,

que les violons deviennent des marguerites.

Les dictées tout à coup ont un air bizarre.

On regarde voler les frites très tard,

On regarde se construire les oisillons,

On joue des marguerites.

Lucie

Supposons une supposition

Suppose et supposons une supposition

que le mot escargot se prononce ragot

que le mot mouton se prononce oisillon

que le mot myrte se prononce méli -mélo

les dictées tout à coup ont un air bizarre.

les ragots voyagent avec leur maison sur le dos

les oisillons habitent la montagne

les méli-mélo poussent dans les pays chauds

Léa

poésies sélectionnées par les autres élèves : 1ère place

Une poésie bizarre

Suppose et supposons une supposition :

que le mot gomme se prononce hacienda

que le mot rotin devienne une proposition

que le mot mi-bas se prononce polochon

Les dictées tout à coup ont un air bizarre

on regarde les haciendas effacer le tableau

on regarde les propositions pousser en Inde

on regarde la femme enfiler des polochons

Esra

2ème place ex-aequo

La poésie bizarre

Suppose et supposons une supposition :

que le mot Louis XVI se prononce poisson

que le mot voiture se prononce camion

que le mot lecture se prononce lion

Les dictées tout à coup ont un air bizarre :

on regarde les poissons vivre dans un château

on regarde passer les camions

on fait le lion.

Edin

2ème place ex-aequo

les mots dans tous les sens

Suppose et supposons une supposition :

que le mot chameau se prononce « chamalo »,

que le mot dromadaire se prononce crayon,

que le mot artichaut se prononce moineau.

Les dictées tout à coup ont un air bizarre :

on regarde un « chamalo » marcher sur le sable,

on regarde un crayon dormir sous l’arbre,

on mange une feuille de moineau.

Corentin

Supposons une supposition

Suppose et supposons une supposition :

que le mot suppositoire se prononce fusée,

que le mot voiture se prononce avion,

que le mot cachalot se prononce Ré.

Les dictées ont tout à coup un air bizarre,

on voit des suppositoires voler,

on voit nager des « Ré » dans les océans et mers,

et des avions, rouler.

Bastien L.

Suppose et supposons une supposition

suppose et supposons une supposition :

que le mot fourrière se prononce barrière

que le mot tonneau se prononce plat

que le mot enclume se prononce bière.

les dictées ont tout à coup un air bizarre

On a emmené ma voiture à la barrière

Ce gros plat me roule sur le pied

Tu es lourd comme une bière.

Bastien P.

SUPPOSONS UNE SUPPOSITION

SUPPOSE ET SUPPOSONS UNE SUPPOSITION :

que le mot poubelle se prononce lion

que le mot bonheur se prononce peur

les dictées tout à coup ont un air bizarre

on regarde voler l’heure en l’air

la peur est partout

ça sent les lions dans le quartier.

Mathias